Tête de l’Autaret (2761m) par Isola Village, vallée de la Tinée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Voilà une belle montée qui vous fera passer de l'étage des collines à l'étage alpin, par une grimpette qui ne vous laissera pas beaucoup de répit ! Mais le panorama sera bien au rendez-vous pour vous récompenser de vos efforts...

Accès

De Nice, emprunter la vallée du Var par la RD6202 puis prendre à droite l’embranchement vers la Tinée et la RD2205. Remonter la vallée et gagner Isola Village. Le plus simple est de se garer à la sortie du village en direction de Saint-Etienne-de-Tinée, sur le grand parking accessible depuis le rond-point.

Itinéraire

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3640OT « Haute Tinée 2 »
  • Tracé IGN : Tête de l’Autaret
  • Altitude de départ : Isola Village, 870m
  • Altitude maximale : Tête de l’Autaret, 2761m
  • Distance : environ 14 kilomètres en aller-retour
  • Durée : environ 8 heures sans les pauses
  • Balisage : rectangles jaunes du sentier de Petite Randonnée, devenant parfois rouges. Quelques zones non balisées mais souvent cairnées
  • Période conseillée pour effectuer cette randonnée : d’avril à Novembre pour le sommet, voir selon enneigement en début d’hiver. Sortie réalisée en juillet 2013. En cette année à l’exceptionnel enneigement, il restait quelques névés vers 2000 mètres, mais qui n’ont pas gêné l’accès jusqu’au sommet.

Curiosité :

Le tracé des frontières ne suit pas toujours la logique de la ligne de partage des eaux. Pour preuve, les lacs nichés dans le vallon de Colle Longue et qui se déversent... côté italien. Ce secteur n’a été officiellement français que depuis 1989. Lien wikipédia des frontières Franco-italiennes ici.

Les difficultés de cette sortie :

  • En premier lieu, le dénivelé : les 1900 mètres à gravir seront qui plus est concentrés sur une distance assez courte en kilomètres, donc les pentes ne laisseront à vos jambes que peu de répit...
  • La présence de la neige : le grand tour que je m’étais fixé de faire (passage par les lacs du Lausfer) n’a pas pu être réalisé ce jour tant la neige encombre encore bon nombre de pentes et rend très difficile la progression sans matériel d’alpinisme. La jonction dans les ressauts rocheux et les névés entre la Tête de l’Autaret et le Col de la Guercha par le versant Sud-Est est fortement déconseillée. Mieux vaut attendre la fonte complète des neiges pour s’attaquer au circuit qui serpente par les versants Nord Italiens (Pas de Colle Longue au Col de Guercha, puis du Col de Guercha au Col de Saboulé). Je me suis retrouvé après bien des efforts au Col de Guercha coincé par la neige côté italien, et j’ai dû descendre le vallon pour ensuite retrouver la piste de Guercha Soutrane puis la route.
  • En cas de boucle, si les sentiers sont bien dégagés, l’inévitable jonction par la route (au minimum 4 kilomètres depuis la balise n°60 jusqu’au Village d’Isola), bien pénible et qui n’apporte rien, surtout en fin de parcours où la fatigue se fait bien sentir et où on souhaite terminer rapidement.
  • En résumé : Je vous conseille donc d’effectuer l’aller-retour jusqu’à la Tête de l’Autaret, ce qui n’est déjà pas si mal !

Le parcours :

Départ de la balise n°45 dans le village. D’entrée, la première pente donne le ton : c’est assez raide, et ça va grimper un bon moment ! Rapidement on atteint la balise n°46 et les lacets s’enchaînent pour nous faire gagner rapidement de l’altitude dans une végétation un peu foisonnante.

Cela se dégage un peu en atteignant la balise n°47 où l’on est déjà 500 mètres au-dessus du village. Toujours sur le même rythme, on gagne après une bonne section au milieu des pins sylvestres la balise n°48. Prendre à ce carrefour vers Cuson et Colle Longue. Le replat qui suit est le bienvenu. On trouve dans un impressionnant champ d’œillets la cabane de Cuson.

Le sentier devient difficile à trouver dans cette végétation foisonnante (je l’ai perdu en restant trop bas et j’ai dû remonter pour le récupérer dans le vallon suivant), et la signalétique des rectangles jaunes disparaît au bénéfice des traces rougeâtres. Il monte de nouveau rudement vers le Nord-Ouest derrière la source non loin de la cabane, franchit une combe au creux de laquelle coule un ruisseau, jusqu’à atteindre une cabane et des ruches vers 2130 mètres.

On bénéficie ici d’un nouveau sursis dans la grimpette. Suivre les traces rouges en direction de l’Ouest. On aperçoit bientôt un poteau signalant le sentier sur le profil d’une croupe, avant d’atteindre la balise n°57 plantée elle au-dessus d’une barre rocheuse sur la crête du Passet.

Le sentier en pointillés sur la carte semble sur le terrain ne pas trop exister, mais ce n’est pas grave : il suffit de suivre les cairns et la crête vallonnée jusqu’à atteindre la balise n°58 sur la Serrière du Camp. On voit 2 pylônes sur la gauche du chemin, et on aperçoit presque plein Nord la Tête de l’Autaret (avec la cime sans nom sur sa gauche et dont on distingue à la cime les angles droits des restes de blockhaus).

Ici, le sentier part logiquement vers l’Ouest-Nord-Ouest pour rejoindre les balises n°59a et 59 où se trouve un carrefour d’itinéraires et le pas de Colle Longue. Sauf que la neige tardive recouvrait ce versant. Ce n’est pas très grave, car le sentier se rejoint aisément, la pente n’étant pas à cet endroit trop accusée. Passage par la cime à 2707 mètres, avant de redescendre vers le Nord-Est pour gagner la Tête de l’Autaret et sa borne sommitale.

La vue est magnifique au sommet : Viso italien dans le lointain vers le Nord, secteur Rabuons vers le Nord-Est, Auron, Bonette et Gialorgues vers l’Est, Isola et le Malinvern vers le Sud-Est, et Mounier à l’Ouest.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Remarque :

Je ne poste pas ici les photos de mon itinéraire de retour par le Vallon de la Guercha, car vous en déconseillant le passage pour les raisons évoquées plus haut, je ne voudrais pas vous donner une fausse image de la sortie. C’est la raison pour laquelle vous ne verrez donc que les photos prises à l’aller...

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de l’Autaret (2761m) par Douans

La carte du topo « Tête de l’Autaret (2761m) par Isola Village, vallée de la Tinée »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête de l’Autaret (2761m) par Isola Village, vallée de la Tinée »

Départ matinal L’aube Montée où l’on trouve d’abord des feuillus Nuages roses Arrivée dans les pins sylvestres Passage sous une barre rocheuse Le Mounier se colore de lumière orange Des oeillets par milliers C’est moins impressionnant quand ils sont seuls :) Cabane de Cuson C’est là que le sentier devient difficile à trouver La cabane dans l’aube Mounier et à droite vers Auron Dans le vallon de Cuson La Tinée est déjà bien loin ! Le poteau servant de repère sur la crête ...et la balise au dessus de la barre rocheuse de la crête du Passet Balise Mounier en plein jour Les cairns guidant le long de l’ascension de la crête Dans le creux, Auron Névés récalcitrants Merci les cairns ! Regard arrière sur la crête Crêtes vers le Mont Gravières, sur l’autre versant de la Tinée Objectif en vue A gauche, la cime sans nom, à droite la Tête de l’Autaret Défilé des sommets du Mercantour Vers le pas de Colle Longue, vue sur le versant italien Montée par la crête en évitant les névés Regard en arrière, avec les 2 pylônes assez peu esthétiques Encore une autre vue Deux jeunes bouquetins montant la garde Le Viso Secteur frontalier vers le Rabuons Mounier Lac de Colle Longue gelé Jeune bouquetin dans les pierriers Vue sur les blockhaus depuis l’Autaret La borne du sommet