Tête de l’Autaret (2761m) par Isola Village, vallée de la Tinée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1900m
Durée :
1 jour

Voilà une belle montée qui vous fera passer de l'étage des collines à l'étage alpin, par une grimpette qui ne vous laissera pas beaucoup de répit ! Mais le panorama sera bien au rendez-vous pour vous récompenser de vos efforts... – Auteur :

Accès

De Nice, emprunter la vallée du Var par la RD6202 puis prendre à droite l’embranchement vers la Tinée et la RD2205. Remonter la vallée et gagner Isola Village. Le plus simple est de se garer à la sortie du village en direction de Saint-Etienne-de-Tinée, sur le grand parking accessible depuis le rond-point.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3640OT « Haute Tinée 2 »
  • Tracé IGN : Tête de l’Autaret
  • Altitude de départ : Isola Village, 870m
  • Altitude maximale : Tête de l’Autaret, 2761m
  • Distance : environ 14 kilomètres en aller-retour
  • Durée : environ 8 heures sans les pauses
  • Balisage : rectangles jaunes du sentier de Petite Randonnée, devenant parfois rouges. Quelques zones non balisées mais souvent cairnées
  • Période conseillée pour effectuer cette randonnée : d’avril à Novembre pour le sommet, voir selon enneigement en début d’hiver. Sortie réalisée en juillet 2013. En cette année à l’exceptionnel enneigement, il restait quelques névés vers 2000 mètres, mais qui n’ont pas gêné l’accès jusqu’au sommet.

Curiosité :

Le tracé des frontières ne suit pas toujours la logique de la ligne de partage des eaux. Pour preuve, les lacs nichés dans le vallon de Colle Longue et qui se déversent... côté italien. Ce secteur n’a été officiellement français que depuis 1989. Lien wikipédia des frontières Franco-italiennes ici.

Les difficultés de cette sortie :

  • En premier lieu, le dénivelé : les 1900 mètres à gravir seront qui plus est concentrés sur une distance assez courte en kilomètres, donc les pentes ne laisseront à vos jambes que peu de répit...
  • La présence de la neige : le grand tour que je m’étais fixé de faire (passage par les lacs du Lausfer) n’a pas pu être réalisé ce jour tant la neige encombre encore bon nombre de pentes et rend très difficile la progression sans matériel d’alpinisme. La jonction dans les ressauts rocheux et les névés entre la Tête de l’Autaret et le Col de la Guercha par le versant Sud-Est est fortement déconseillée. Mieux vaut attendre la fonte complète des neiges pour s’attaquer au circuit qui serpente par les versants Nord Italiens (Pas de Colle Longue au Col de Guercha, puis du Col de Guercha au Col de Saboulé). Je me suis retrouvé après bien des efforts au Col de Guercha coincé par la neige côté italien, et j’ai dû descendre le vallon pour ensuite retrouver la piste de Guercha Soutrane puis la route.
  • En cas de boucle, si les sentiers sont bien dégagés, l’inévitable jonction par la route (au minimum 4 kilomètres depuis la balise n°60 jusqu’au Village d’Isola), bien pénible et qui n’apporte rien, surtout en fin de parcours où la fatigue se fait bien sentir et où on souhaite terminer rapidement.
  • En résumé : Je vous conseille donc d’effectuer l’aller-retour jusqu’à la Tête de l’Autaret, ce qui n’est déjà pas si mal !

Le parcours :

Départ de la balise n°45 dans le village. D’entrée, la première pente donne le ton : c’est assez raide, et ça va grimper un bon moment ! Rapidement on atteint la balise n°46 et les lacets s’enchaînent pour nous faire gagner rapidement de l’altitude dans une végétation un peu foisonnante.

Cela se dégage un peu en atteignant la balise n°47 où l’on est déjà 500 mètres au-dessus du village. Toujours sur le même rythme, on gagne après une bonne section au milieu des pins sylvestres la balise n°48. Prendre à ce carrefour vers Cuson et Colle Longue. Le replat qui suit est le bienvenu. On trouve dans un impressionnant champ d’œillets la cabane de Cuson.

Le sentier devient difficile à trouver dans cette végétation foisonnante (je l’ai perdu en restant trop bas et j’ai dû remonter pour le récupérer dans le vallon suivant), et la signalétique des rectangles jaunes disparaît au bénéfice des traces rougeâtres. Il monte de nouveau rudement vers le Nord-Ouest derrière la source non loin de la cabane, franchit une combe au creux de laquelle coule un ruisseau, jusqu’à atteindre une cabane et des ruches vers 2130 mètres.

On bénéficie ici d’un nouveau sursis dans la grimpette. Suivre les traces rouges en direction de l’Ouest. On aperçoit bientôt un poteau signalant le sentier sur le profil d’une croupe, avant d’atteindre la balise n°57 plantée elle au-dessus d’une barre rocheuse sur la crête du Passet.

Le sentier en pointillés sur la carte semble sur le terrain ne pas trop exister, mais ce n’est pas grave : il suffit de suivre les cairns et la crête vallonnée jusqu’à atteindre la balise n°58 sur la Serrière du Camp. On voit 2 pylônes sur la gauche du chemin, et on aperçoit presque plein Nord la Tête de l’Autaret (avec la cime sans nom sur sa gauche et dont on distingue à la cime les angles droits des restes de blockhaus).

Ici, le sentier part logiquement vers l’Ouest-Nord-Ouest pour rejoindre les balises n°59a et 59 où se trouve un carrefour d’itinéraires et le pas de Colle Longue. Sauf que la neige tardive recouvrait ce versant. Ce n’est pas très grave, car le sentier se rejoint aisément, la pente n’étant pas à cet endroit trop accusée. Passage par la cime à 2707 mètres, avant de redescendre vers le Nord-Est pour gagner la Tête de l’Autaret et sa borne sommitale.

La vue est magnifique au sommet : Viso italien dans le lointain vers le Nord, secteur Rabuons vers le Nord-Est, Auron, Bonette et Gialorgues vers l’Est, Isola et le Malinvern vers le Sud-Est, et Mounier à l’Ouest.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Remarque :

Je ne poste pas ici les photos de mon itinéraire de retour par le Vallon de la Guercha, car vous en déconseillant le passage pour les raisons évoquées plus haut, je ne voudrais pas vous donner une fausse image de la sortie. C’est la raison pour laquelle vous ne verrez donc que les photos prises à l’aller...

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de l’Autaret (2761m) par Douans

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 12 juillet 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (10).
  • par DapiksLe 12 juillet 2013 à 09h33

    C’est une bien belle sortie que tu proposes aujourd’hui Afkalizebone (1900m de dénivelée ce n’est pas rien !), un peu dans le même style que la montée au Mt Gravières. Merci pour ce topo et tous les autres réalisés dans le Mercantour (et plus généralement dans le département des Alpes Maritimes). :)

  • par Le 14 juillet 2013 à 18h28

    content de voir qu’il y ait des amateurs pour le Mercantour ! Je reviens d’ailleurs d’un petit tour... A venir donc : un topo d’un raid de 4 jours : Tinée, Vésubie, Fenestre, Gordolasque et Merveilles... bientôt sur votre site de rando préféré :)

  • par DapiksLe 14 juillet 2013 à 19h02

    Oui le Mercantour est vraiment magnifique, pour le moment je n’ai pas pu y monter, peut être la semaine prochaine :)
    Hâte de voir ton prochain topo, qui s’annonce bien sympa !

  • par heremeLe 16 juillet 2013 à 02h09

    Bonsoir Marc. Pourrais-tu me donner les coordonnées GPS du pas / col de l’Autaret (photo lien ci-dessous)que j’ai du mal à situer dans Google Earth ?

    http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/24486241.jpg

  • par Le 16 juillet 2013 à 12h30

    Coucou Hereme,
    Pour l’Autaret, à part la Tête, il n’y a pas de pas ou de col. Il n’y a que le pas de Colle Longue vers l’Ouest, qui d’ailleurs était sous un névé le jour où j’ai effectué cette randonnée (photos 29 et 30).

  • par heremeLe 16 juillet 2013 à 18h33

    Eureka. Il existe bien un "Pas de l’Autaret" (et un sentier associé) à l’intersection d’une ligne EO joignant le col de la Guercha au Lago di Mezzo avec une arête transversale orientée SSO/NNE.
    Mais le sentier ne semble pas être tout à fait celui de la photo dont j’ai donné le lien.
    Autres photos (Lucas78) :
    http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/77922784.jpg
    http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/77922969.jpg
    http://www.panoramio.com/photo/77923016?source=wapi&referrer=kh.google.com

  • par Le 16 juillet 2013 à 19h03

    Effectivement côté italien c’est fort possible puisqu’il existe une "serriera Autaret" chez nos amis transalpins, mais là la précision de la carte me fait défaut pour trouver ce fameux col... en tous cas il y a moins de neige sur tes photos Hereme que ce que j’ai rencontré ce jour, et versant italien c’était encore bien pire :)

  • par heremeLe 16 juillet 2013 à 20h45

    Je profite de ton topo pour une exploration en profondeur de tous les sentiers du coin côté italien, d’origine militaire. Il y a quand même quelques oeuvres d’art, que ce soit côté montagne ou côté construction de ce réseau, souvent muletier à l’origine.

  • par Le 16 juillet 2013 à 21h11

    je connais le sentier militaire du côté des lacs du Lausfer, et dans le raid effectué ces jours derniers, j’ai vu quelques ouvrages militaires assez intéressants (Isola 2000, l’Authion...). Le chemin pour la Cime du Diable est apparemment aussi un sentier militaire.

  • par Le 8 juin 2017 à 11h53

    Tu t’embêtes pas toi, t’as choisi l’itinéraire le plus long ;)

  • par Le 8 juin 2017 à 20h02

    Plus c’est long, plus c’est bon :)

  • par Le 9 juin 2017 à 13h13

    Et oui, c’est bon le dénivelé :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !