Traversée de la caldera et ascension du Teide (3718m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1738m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le Teide est le plus haut sommet des Canaries et d'Espagne (3718m) avec son immense cratère au centre de l'ile de Tenerife de 17km de diamètre

Accès

"El Portillo", sorte de parking check-point à l’entrée de la Caldera

Itinéraire

  • Le tout réalisé en 2 jours et demi

Nous sommes montés, en fin d’après midi, en stop à "El Portillo" sorte de parking check-point à l’entrée de la Caldera et avons commencé à suivre le chemin du Teide à la fraîche car début août il fait facilement plus de 30° même à 2400m d’altitude.

Coucher de soleil qui tue sur mer de nuage et Caldera rougissante, scotchés, on s’endort sous les étoiles sur les flancs Est du Teide, dans une pente de lave ocre.*

Possibilité de dormir au refuge Altavista à 3500m, en partant plus tôt (en 2006, il était fermé pour travaux, ravitaillement en eau possible).Par contre tentes interdites et c’est tant mieux.

Toujours dans un paysage lunaire, grosse journée en perspective sous un soleil de plomb, nous sommes partis avec le lever du soleil faire la fin de l’ascension du cône sommital (autorisation à aller chercher à Santa Cruz de Tenerife si vous montez au cône entre 09h et 17h).
Passage sous le sommet (et devant l’arrivée du téléphérique !), puis redescente de la face ouest en direction du Pico Viejo puis suivre les "narices del Teide" et enfin tenter de rejoindre la route bitumée qui ceinture la caldera.

Nous, on s’est perdu, enfin on s’est retrouvé au milieu d’un chaos de lave sans issue et puis on a perdu beaucoup de temps alors on a rebivouaqué et retrouvé la route (en 1h30 !) le lendemain pour refaire du stop.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Traversée de la caldera et ascension du Teide (3718m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Traversée de la caldera et ascension du Teide (3718m) »

Départ le soir dans la caldera bivouac, 1er soir, flanc est du Teide Bivouac Petit matin, on attaque l'ascencion