Grand Pic de la Lauzière (2829m) en conditions hivernales Sortie du 15 octobre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Météo bien dégagée et sans vent.
Le glacier est béton, et les rochers de sa rive gauche bien glissants le matin avec le froid.

Récit de la sortie

Ce joli pic m’avait tapé dans l’œil dès mon arrivée dans la région il y a quelques années, mais je n’avais pas l’expérience nécessaire pour m’y lancer à l’époque...
Ayant encore une belle journée de libre, j’ai sauté sur l’occasion pour enfin grimper sur cette éminence !

Parti un peu après 8 heures sous le vallon du Plan, c’est assez rapidement que je retrouve les chalets. La montée se fait ensuite hors sentier mais de façon évidente en direction du col de la Valette.
La vue se dégage alors, et le grand Pic se dévoile en traversant une zone d’éboulis.
Je suis passé sous le pas de la Balme pour rejoindre en traversée le bas du glacier de Celliers. J’ai mis le casque à ce moment là car le risque de chutes de pierres est omniprésent (il ne se passe pas 15 min sans entendre de dégringolade de gravats...)

La partie glaciaire peut facilement être évitée sur sa rive gauche en suivant les cailloux, même si ces derniers étaient assez glissants avec le froid.

La petite montée pour rejoindre l’arête est pénible et croulante... Tout bouge !

Sous l’arête, j’ai retrouvé 2 jeunes sympathiques qui étaient monté par la combe de la Valette ; ils hésitaient à monter au sommet, mais finalement ils m’ont suivi en voyant que ce n’était pas très difficile.

Le sommet est vraiment superbe avec ses arêtes dentelées et son magnifique panorama.

Après la pause photo et repas, je suis prudemment redescendu pour éviter de faire descendre des pavés sur les gens qui montaient...

De retour au glacier et avec le soleil, je suis allé explorer les mini rimayes de la rive droite pour faire quelques photos. Malgré son aspect rocheux, il y a encore une belle épaisseur de glace.

J’ai fini ma descente par le vallon de la Valette, puis rapidement rejoint la voiture après une courte portion de route.

La descente du col de la Madeleine a offert de superbes point de vue pour faire des photos !

Dernière modification : 20 octobre 2017