Serre de Beaupuy (1745m) par le Col de Menée – à raquettes Sortie du 21 décembre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Balade à raquettes de toute beauté, dans un décor hivernal majestueux des hauts plateaux. Faites votre trace...

Conditions météo

Nappes de brouillard balayées par le vent, laissant parfois entrevoir des points de vues majestueux.

Récit de la sortie

Je décide de revenir dans ce secteur sans grands risques d’avalanches aux vues des pentes peu raides, où involontairement jour pour jour, en remplissant ces lignes je m’aperçois que ma première venue pour le topo fut un 21/12/2013.

6h 45, je prends la route du sud seul. Je passe par Monestier de Clermont comme à mon habitude et me rends compte de l’enneigement conséquent. Je roule tranquille, et prends la D.7 pour le Col de Menée.

Les arbres sont givrés, la route est bien dégagée, une couche de neige fondue et jaunie par les passages du chasse neige recouvre la chaussée.

8h00, je me gare avant le tunnel à coté d’un Van Volkswagen où ces quatre occupants s’affairent. J’ouvre ma vitre, leur gentil toutou qui les accompagne vient posé papattes sur le rebord de ma portière pour me dire bonjour. Les gars montent au Mont Barral qu’ils me disent.

-5° sont affichés, j’attends un moment en écoutant L’Envie d’un CD de Johnny. Les quatre skieurs de randonnées partent à l’assaut du sommet, je sors me préparer à mon tour.

8h30, je remonte le chemin vers le col Naturel de Menée dans le brouillard. Sa croix est figée par le givre, je regarde ma pente à droite bien enneigée tant mieux, mais dans le brouillard ça c’est tant pis.

Aucune trace de raquettes, je fais donc ma trace. Le vent souffle sur la crête, les pins recouverts de neige durcie font penser à des créatures surprenantes. Certaines font penser à de grands oiseaux, d’autres à des ours polaires, et d’autres à des costumes bretons féminins quelle idée.

De peur que le vent recouvre ma seul trace, je reviens en arrière en attendant si des fois le brouillard se fasse balayé par le vent. 11h30 je casse la croûte rapidement. Tout se ressemble, je choisis trop tôt de virer à l’ouest dans une pente, et en se faufilant dans les pins, je finis par distinguer une butte. Elle est raide, mais c’est pas mon itinéraire. Le vent balaye la nappe, laissant entrevoir les merveilles, je suis sur la butte cotée 1538m il est 12h00.

Un spectre de Brocken éphémère se forme au nord en contre bas, j’ai le temps de sortir mon APN. Je redescends en suivant ma trace jusqu’à l’endroit où j’ai bifurqué vers l’ouest pour poursuivre vers le nord dans une grande étendue, où je dois faire la trace.

Je m’enfonce de 20/25 centimètres, et attaque la montée vers la Sistreire. La neige parfois plus durcie ne laisse pratiquement pas de traces derrière moi. Une fois au sommet venté de la Sistreire, j’attends que le vent balaye une fois de plus ma nappe.

Bref, j’en reste là pour cette fois. 14h00, -3°, le Van a disparu, je rentre sur Grenoble.

Dernière modification : 26 décembre 2017

Photos « Serre de Beaupuy (1745m) par le Col de Menée »

Tunnel sur le versant Isère. Revenu 50 mètres sur la route je prends le chemin montant. Du col Naturel de Menée. Sur la Crête de Grande Leirie. Regard arrière une seule trace. Le soleil essaye de percer. Costumes bretons féminins. A l'est, la Tête de Querellaire se dévoile. Comme des grands oiseaux. Spectre de Brocken. Je découvre le Serre de Beaupuy de ma butte point IGN 1538m. Dans la dentelle. Ma butte point IGN 1538m De la Tête de Querellaire au Mont Barral en passant par le Rocher de la Fenêtre. Décor hivernal majestueux. Du Mont Barral à la Montagne de Belle Motte en passant par le Jocou. Décor hivernal majestueux. Même les ours polaires sont de sorties. Regard arrière sur la Sistreire. Au-delà du Col de Querellaire, l'Obiou et Rattier pointant leur cimes. Décor hivernal majestueux neige immaculée. Plaine embrumée. Plaine embrumée zoom. Rocher de la Fenêtre et Mont Barral. La Sistreire se dévoile zomm. Regard arrière une seule trace. Col Naturel de Menée une seule trace. Retour...