Mont de la Vierge (1338m) Mont Morbié (1542m) en boucle par Épernay Sortie du 14 mars 2018

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Météo :

  • Journée ensoleillée
  • Quelques cirrocumulus en après-midi
  • Sautes de vent sur crêtes
  • Neige de printemps

Matériel : raquettes indispensables au-dessus de 1100m

Participants : Sylvie, Bellino, Patrice

Temps : 5 à 6h

Récit de la sortie

Variante ;

De l’oratoire St-Joseph, nous décidons de faire notre rando du jour en sens contraire du topo de Galipette que je remercie en passant pour cet itinéraire en partie sauvage.

Nous remontons la petite route de Ste-Reine que nous quittons au bout de 500m pour rejoindre et suivre le ruisseau du Griot, raquettes accrochées aux sacs.

Notre progression est ralentie après la grange en ruine, sur ce sentier qui n’est plus entretenu, par entrelacs de ronces, de branches mortes et d’arbrisseaux qui poussent en son sein.

Traversée du ruisseau du Griot pour le suivre par la gauche où nous finissons par buter contre une petite cascade qui descend de la gorge.

Carte sortie, il nous faut rejoindre la piste qui permet de franchir le flanc de la gorge par la piste descendante en direction de les Charbonnières.

Montée au jugé dans la forte pente boisée en mode ’’sanglier’’ en louvoyant à travers névés, arbres cassés, terrain gras où nous nous aidons des mains pour enfin déboucher sur cette piste descendante.

Piste vierge de traces humaines, où subsistent de nombreuses traces animales que nous essayons de déchiffrer. Le contournement du flanc de la gorge étant fait en une bonne heure pour 1,300 km. Nous chaussons les raquettes vers 1100m.

Cette piste en forêt qui doit nous mener sur le chalet de Margerie disparaît en sortie de forêt et nous fait déboucher sur une prairie enneigée avec une rude pente qui nous attend sous le soleil.

Patrice suivi de près par Sylvie fait la trace par de beaux lacets dans une neige lourde et croûteuse où de nombreuses bouloches de neige roulent dans la pente à notre passage. Quelques coulées sur notre droite et nous ne nous attardons pas sur ce secteur exposé en nous reprochant d’être dedans avec un 3 sur 5 avalancheux.

La piste qui monte des Ordons rejointe nous mène confortablement sur Plamand où nous atteignons un petit ’’colu’’ entre le Morbier et le Pelat.

Nous attaquons droit dans la montée sur le Morbier, marbrée par de belles traces de ski. Au sommet du Morbier (1542m) nous goûtons au magnifique panorama à 360° sur les massifs environnants de notre région.

Le Pelat (1543m) vite rejoint, nous glissons sur la large crête vers le Mont de la Vierge (1336m), panneaux, traces bien marquées, circuit raquettes, après notre sacro sainte pause, nous rejoignons le chalet de La Cha (1252m) où une rude descente en forêt attend mes genoux pour rejoindre Épernay.

Je déconseille la 1re partie ’’paumatoire’’ de cette rando, à moins d’apprécier le goût de l’aventure. Il est préférable en partant d’Épernay de suivre les panneaux sur la Cha pour rejoindre le Mont de la Vierge, le Pelat et Morbier en aller retour .

Dernière modification : 16 mars 2018

Photos « Mont de la Vierge (1338m) Mont Morbié (1542m) en boucle par Épernay »

8h45 Epernay dans l’ombre Sur la piste des Feuilléres Dans le pentu Patrice fait la trace Rude montée ! Arclusaz La piste qui vient des Ordons La progression devient aisée Un vrai boulevard Chalet de Margerie Plaisir des yeux Morbié (1542m) en vue Le petit ’’colu’’ La montée finale Elle s’accentue Traces de skieur Coup de rétro du sommet du Morbié (1542m) Panorama 1 Panorama 2 Panorama 3 Routhennes en bas Poyez Vers Colombier Sur la crête Coup de rétro Arclusaz Margeriaz Coup de rétro sur arabesques de ’’pingouin’’ Descente sur le chalet de la Cha Coup de rétro sur le chalet de la Cha Chalet sous le chalet Epernay en vue l’humble église d’Epernay Notre itinéraire par Gps Garmin sur Google Earth