Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Tempête de ciel bleu, bisolet frais dans la combe des Éparres, chaud au soleil.
L’enneigement reste encore très bon, départ à ski 300m après le Château (source captée).

Neige gelée le matin, surtout dans la pente raide au-dessus du col de Bovinant, poudre encore sèche sur l’arête N, transfo dans la forêt au retour.

Dénivellation : 1100m
Distance : 10km AR
Difficulté : 2.3-E2, 150m/35°

Horaire :
Le Château 930m - 7h30 => Col de Bovinant 1640m - 10h
Col de Bovinant 1640m -10h30 => Grand Som 2026m - 12h
Grand Som 2026m-13h => Le Château 930m - 14h15

Récit de la sortie

Grand Som arête N par la combe des Éparres, le 22 Mars 2019.

Promesse tenue.

C’était fin octobre de l’an dernier, le 26 je crois. Depuis le sommet du Grand Som j’observe l’âne qui se forme sur le Mont Blanc. Après un automne de malade, le mauvais temps semble "enfin" arriver.

J’avais grimpé l’arête Sud. J’avais adoré. Un brin de nostalgie m’envahit alors, il va falloir quitter cette douceur, ces lumières pastelles, ces couleurs de feu, et attendre que les pépites blanches tournoient tournoient tournoient pour déposer l’AOC Chartreuse.

Je m’étais dit alors, ce jour-là , que je reviendrai poser mes traces éphémères sur cette belle montagne.

L’AOC Chartreuse fut bien au rendez-vous, et plusieurs fois s’il vous plait. La fin de l’hiver, le début du printemps s’annoncent aussi somptueux que l’automne dernier.
Le grand manteau blanc commence à se retirer. Il n’est que temps de venir tenir ma promesse.

Pour varier les plaisirs et Dieu sait qu’ils sont nombreux par là-haut, je décide de remonter la combe des Éparres. Longue combe austère, froide, encaissée, dans une forêt dense.

La sortie aux alpages de Bovinant est presque un soulagement, tant est l’impression d’oppression dans cette combe.

Malgré une remontée pénible dans la grande pente W du Grand Som tant la neige est tôlée, je sors dans l’éclatante lumière sur l’arête N.

Ça n’a plus rien à voir avec la douceur des couleurs automnales. C’est limpide, lumineux, éclatant, cristallin, presque violent. Quel contraste par rapport à il y a quelques mois.

Pas un souffle de vent, pas âme qui vive, pas même mes amis choucas de cet automne. Je suis seul sur mon bout de caillou, posé au milieu de la Chartreuse, profonde, silencieuse.

Seuls les douze coups de midi me rappellent que là-dessous, au fond d’un trou de mille mètres, une vie secrète régit la vie de ce massif secret.

Rares sont les balades où je peux m’accorder une longue sieste, ces siestes que j’étais venu chercher cet automne. Eh bien, là, j’en ai profité, je m’en suis mis plein les mirettes calé contre la grande croix.

Et puis je me suis accordé ma récompense, cette descente à ski ou j’ai pu, au milieu de plein d’autres, poser ma trace comme une signature.

Dernière modification : 24 mars 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 22 mars

Publiée le 23 mars

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !