Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 30 mars 2019 par Agarock et Delphine Lac de Belledonne (2169m) par le Bois de Coteyssard

Magnifique randonnée en Belledonne, mais une neige trop molle ne nous a pas permis d'atteindre son lac éponyme, sûrement gelé...

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de couchage de trekking 3 (...)

    130 €

  • Veste polaire - Femme - Picture (...) PROMO

    160 € 96 €

  • Chaussures de Randonnée - Homme - (...) PROMO

    249 € 235 €

  • Sac à dos de ski de randonnée - Neo (...)

    120 €

Conditions météo

Temps splendide, mais partis un peu tard, neige trop molle.

Récit de la sortie

Week-end très ensoleillé sur le Bourg d’Oisans en cette fin mars, alors, profitons-en !

Oui, mais... levés un peu tard, nous finirons par le payer, eh oui !!!

"La montagne appartient à ceux qui se lèvent tôt"... Oui, nous savons tous ça, mais bon...

La montée dans le Bois de Coteyssard est agréable et nous met dans l’ambiance, mais les névés sont très vite présents.

Le sentier balisé est difficilement reconnaissable et de plus, extrêmement abîmé par les intempéries de l’hiver.

Énormément d’arbres arrachés, jonchés sur le sol et qui coupent le sentier, on dirait qu’il y a eu tempête, ici...

Nous perdons les balisages dont certains ont dû disparaître avec les arbres "tombés au combat".

Alors, la montée se fera toute droite et à l’azimut en direction de l’Ouest.

Du coup, l’ascension boisée en devient très raide, plus de 45° de pente, par endroit, mais nous avions emporté nos crampons, et équipés de ceux-ci, le dénivelé défile.

On y prend même beaucoup de plaisir, car cette forêt n’est pas très dense, et se faufiler entre les arbres est aisé.

Lorsque l’on débouche sur une clairière, celle-ci est immaculée de blanc, et la vue est fantastique sur les premiers pics du massif de Belledonne.

Mais, ici, la neige, complètement à découvert, est frontalement attaquée par ce grand soleil de printemps, et nous commençons à nous enfoncer.

Nous rejoignons rapidement la Cabane du Chazeau et une petite pause s’impose, car nous avons quand même dû effectuer de gros efforts musculaires pour en arriver là.

La suite devient délicate car un pas sur deux se termine par de la neige jusqu’au genou, et cette randonnée risque de devenir un calvaire.

Il est environ 13h30, nous pensons que notre créneau est passé et un petit sentiment de frustration nous gagne.

Néanmoins, le Grand Pic de Belledonne s’offre généreusement à notre vue, histoire de nous récompenser malgré tout, et j’en reste quelque-peu ébahi...

Nous décidons donc, raisonnablement, de faire demi-tour et d’aller profiter d’une belle et longue pause pique-nique, de retour à la cabane, et face au splendide massif des Grandes Rousses.

La Roche de la Muzelle se dévoile au moment d’avaler nos sandwichs d’Allemond, faits "maison", et les détails du panorama de l’Oisans seront généreusement scrutés et disséqués, à l’aide de ma toute nouvelle carte IGN de ce splendide secteur des Alpes.

Pas de regret ! On en a pris plein la vue !

Dernière modification : 25 septembre 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 30 mars

Publiée le 2 avril

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 3 avril à 08h34

    Splendide !
    Heureux de voir que le massif de Belledonne gagne un nouvel adepte !
    Sur la photo 5, intitulée "massif des Grandes Rousses", c’est le Rissiou... qui, en fait, pour des raisons géologiques et bien qu’il soit situé de l’autre côté de la vallée de l’Eau d’Olle, est rattaché au massif de Belledonne et non à celui des Grandes Rousses.

  • par Le 3 avril à 09h14

    Merci Marcadau, j’ai rectifié ! toutes mes excuses pour cette petite erreur, je suis un néophyte de ce secteur, hi hi !

  • par royclaLe 3 avril à 14h37

    Frustration sans aucun doute mais une leçon raisonnable qui respecte la nature
    sauvage de la montagne et de se dire ’’je reviendrais’’ belle sortie merci

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !