Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 1er juillet 2016 par jump38 Péninsule de Snaefellsnes : de Arnarstapi à Hellnar

Petite balade sur la péninsule de Snaefellsnes. Péninsule à l'ouest de l'Islande dont on dit qu'elle est, de par les paysages qu'elle offre, un raccourci d'Islande. Une côte sauvage, plein d'oiseaux de mer et rencontre avec la sterne arctique.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

En résumé, conditions normales islandaises en juillet : un peu de soleil, températures froides, beaucoup de vent.

Récit de la sortie

C’est notre deuxième jour en Islande pour Claudine et moi.

Nous venons de parcourir, avec de nombreux arrêts bien sûr, la partie nord de la magnifique péninsule de Snaefellsnes . Nous arrivons du cratère Saxholl et décidons de faire la balade du côté de Arnarstapi.

Plus que chaudement équipés (il fait soleil mais l’air ambiant est froid et le vent bien présent), nous nous dirigeons vers la statue de Bardur, monumental troll de pierres, figurant une divinité du mont Snaefell.

Le cheminement qui s’en suit le long de la côte est de toute beauté (comme tous les paysages dans ce pays fabuleux). Le chemin est très agréable aux pieds, il côtoie parfois de très près des falaises donnant sur la mer et peuplées de nombreux oiseaux.

Nous poursuivons jusqu’à être en vue de Hellnar mais ne poussons pas jusqu’au fameux (pour ses pâtisseries à ce qui se dit !) Fjöruhúsið café .

Nous faisons demi-tour en prenant le temps de nous en mettre plein les yeux ,et poussons un peu vers l’Est, lorsque nous sommes au niveau du parking de départ, pour profiter du spectacle des ondulations incessantes provoquées par le vent sur les hautes herbes. En plus, l’endroit est désert.

Une sterne arctique se laisse tirer le portrait et on observe ce fabuleux oiseau migrateur capable de parcourir jusqu’à 70000 km (pour profiter de l’été arctique et de l’été antarctique) au cours d’une migration en 8 mois de vol !

Nous ne savons pas encore ce que la suite du voyage nous réserve, mais nous sommes plus que ravis de ce premier contact avec la nature islandaise.

Dernière modification : 21 mai 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 1er juillet 2016

Publiée le 21 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 mai à 12h20

    Terriblement beau.
    Cela me rappelle quelques bons souvenirs de cette péninsule ! Nous n’avions pas été épargné par le temps (pluie et rafales de vent) mais quelle ambiance !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !