Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Très beau temps, température estivale

Récit de la sortie

L’objectif de la sortie n’était pas le Puy de la Sèche, mais Mon 1er bivouac  : Les "Eaux Tortes" sont un cadre de rêve pour cela !

Départ en milieu d’après-midi sous une chaleur torride et on sait déjà que même si il n’y a que 600m de D+, ça ne va pas être simple vu le poids des sacs. Cette virée aura également permis de tester justement ma résistance face au poids.

Nous montons par le sentier Ouest et la Cabane de la Séléta, car dans mes souvenirs c’est "moins raide", et surtout plus ombragé.

3h plus tard, le petit coin de Paradis est atteint, et nous ne sommes pas mécontents de jeter les sacs.

On installe le bivouac, et on profite d’une douce soirée d’été en altitude, sous les étoiles et la lune. La Grande Séolane s’éteint doucement et le spectacle est somptueux.

Après une courte nuit, quel plaisir d’admirer le lever du soleil : L’Estrop s’embrase !

Quitte à être ici, autant en profiter pour fouler un petit sommet. Je sais que le Puy de la Sèche n’est pas loin et même si je l’ai déjà gravi par le versant Sud-Ouest, j’ai envie d’aller voir si mes copines sont là.

Le sommet est atteint rapidement et mes étagnes et leurs cabris sont au rendez-vous.
Il ne m’en faut pas plus pour être sereine.

Descente express directement par la face Nord-Est et retour aux Eaux Tortes pour récupérer le matériel.

Il faut songer à redescendre avant les trop fortes chaleurs, d’autant que nos réserves d’eau s’amenuisent.

Nous arrivons à l’Abbaye, rincés, le dos en compote pour ma part.

Mais quel week-end ! Une expérience inoubliable et des souvenirs impérissables.

Dernière modification : 13 août 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCL...

"Comment rester dans les brumes de la vallée et les tracas de la vie, lorsque là-haut un monde d'une pureté éternelle vous tend ses bras étincelants !...." Passionnée par la montagne, flore et faune, je randonne dès que je peux à la découverte de mes préalpes dignoises, ubaye et mercantour....

Randonnée réalisée le 11 août

Publiée le 12 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par PaulLe 13 août à 08h11

    Toujours un plaisir de te lire Steph.
    Vivement la fin du cycle estival que je retourne dans ces lieux magiques.

  • par Le 13 août à 12h47

    Vous n’avez pas choisis l’endroit le plus moche pour un bivouac, c’est somptueux, il faudra que j’aille roder par là.

    Il y a quelques jours j’étais de l’autre côté du col de Vautreuil, pour la journée seulement.

    Au menu c’était aussi bouquetins et cabris à volonté, j’aime beaucoup ce côté du massif de l’Estrop avec ce décors minéral, sauvage et ses habitants à quatre pattes De belles pépites à porté de mains et un ravissement pour les yeux.

  • par Le 13 août à 13h15

    Tu n’es jamais monté aux Eaux-Tortes JP ?
    L’envers de "notre" décor est surprenant, il va falloir remédier à ça ....
    Je savais que j’avais de fortes chances de voir mes copines, mais j’ai quand même été surprise d’en voir si peu. J’espère que la colonie s’était juste éparpillée.
    Ce massif de la Blanche que je connais depuis toute petite m’émerveille toujours autant !

  • par Le 13 août à 13h30

    Hello Stef,
    non je n’y suis pas encore aller, mais c’est prévu avant l’hiver, une copine va me faire la visite.

    Les bêtes à cornes sont toujours présentes, j’en ai vu au pied de La Sèche, au Pic des Têtes et à la Mournière en grand nombre avec des petiots de l’année et des mâles de tout âges.

  • par Le 14 août à 19h18

    Quel lieu magique pour un bivouac ! Chapeau bas !

  • par Le 15 août à 16h30

    Quelle belle expérience... Je rêve d’un bivouac aux Eaux Tortes depuis longtemps ! Le Laverq est mon vallon préféré et les photos de cette sortie le mettent vraiment à l’honneur.
    Merci pour ce beau partage qui m’a permis de m’évader un peu là-bas l’espace de quelques instants...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !