Le Pilat Sortie du 5 mars 2011

Sortie réalisée le 5 mars 2011.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Mont Pilat : le Rocher et la Cabane de Dentillon (996m) avec retour par les Trois Dents (1213m) et le Crêt de la Perdrix (1432m). L'une des plus belles balades du Pilat.

Conditions météo

Beau temps mais brumeux puis, Soleil voilé et enfin alternance de nuages et d’éclaircies.

Récit de la sortie

Accès

Le départ, se fait de l’un des parkings à proximité de la Jasserie à 1380m d’altitude. Ce qui rend cette randonnée atypique puisque je vais redescendre à 978m sous le Rocher de Dentillon.

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2933ET
  • Tracé IGN
  • Distance : 16 Km
  • Horaire indicatif : 4/5h00
  • Point Haut : Crêt de la Perdrix à 1432m
  • Point Bas : 978m
  • Rocher de Dentillon : 996m
  • Dénivelée : 600m

.

Descriptif

Je prends la grande coursière qui mène au Collet de l’Œillon. Par endroits quelques centimètres de neige recouvrent encore la piste. Mais dans les versants sud, l’herbe est prédominante.

Du collet, un sentier enneigé descend au Col de l’Œillon à 1230m d’altitude, puis au Col du Gratteau.

Sous le col, une piste se dirige vers l’est. J’atteins une intersection. Il faut prendre la branche inférieure, plus courte. Cette fois la neige a presque complètement fondu.

La piste atteint une route forestière interdite à la circulation car elle n’est plus entretenue. Une petite montée au travers du récent Arboretum et j’arrive au Rocher de Dentillon avec sa cabane rudimentaire. Deux bancs, une table, une cheminée mais pas de bat-flanc pour le couchage.

Le ciel est brumeux. Pas de visibilité sur les Alpes aujourd’hui. Je me console devant la nouvelle table d’orientation.

Au retour, au lieu de prendre la piste du bas, celle par laquelle je suis arrivé, je prends celle qui monte dans la forêt plein ouest. Elle rejoint une autre piste, plus large. Je prends plein sud jusqu’à repérer sur la droite, une pancarte indiquant la direction du Pic des Trois Dents.

Petit sentier fort raide mais court. J’arrive sous le Pic du Midi. Une petite montée dans un Chirat, une petite escalade facile mais enneigée car orientée au nord et je suis au sommet.

Je parcours la ligne de crête très ludique avec ses petits passages rocheux enneigés en exposition nord.

J’arrive au Crêt du Graland puis au Col de L’Œillon.

Il ne me reste plus qu’à remonter au Collet de l’Œillon où je retrouve la neige.

Je rentre par la ligne de crête, toujours aussi belle. Les Crêts de Botte, du Rachat, de l’Etançon et de la Perdrix sont sur mon chemin alors que désormais les éclaircies alternent avec des bancs de nuages masquant le Soleil.

Il me faudra revenir par une lumineuse journée d’hiver !

Dernière modification : 10 mars 2011