Aiguille de Borderan (2492m), par la via ferrata Yves Pollet-Villard Sortie du 7 octobre 2010

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand beau, mais pas mal de brume masquant le panorama distant.

Récit de la sortie

Une escapade de fin d’après-midi, escale alors que je devais transiter par le col des Aravis...

Il me restait 2h30 de soleil pour profiter de la journée... Pas le temps ni le matériel pour monter par la via ferrata (magnifique, déjà parcourue plusieurs fois)... Je suis donc monté par le chemin de retour de la via, pour ensuite monter la raide crête, qui fait vraiment chauffer les cuisses...

Magnifique et impressionante traversée de la grande dalle calcaire, puis beau parcours d’arêtes jusqu’à l’aiguille de Borderan... Depuis l’antécime, l’arête vers la cime est impressionnante.

Juste à l’heure pour voir la chaîne des Aravis, dominée par la Pointe Percée, jaunir, puis virer à l’orange, juste avant un très beau coucher de soleil, hélas atténué par la brume. Descente dare-dare de la combe de Borderan, frontale nécessaire pour la dernière partie en forêt.

Dernière modification : 9 décembre 2012

Photos « Aiguille de Borderan (2492m), par la via ferrata Yves Pollet-Villard »

Depuis le parking, la falaise parcourue par la via ferrata et le début de l’arête La combe de Borderan, où se déroule la descente. Les contreforts de l’aiguille, en haut desquels se trouve l’arête à parcourir. Raide montée de l’arête. Sur l’impressionante dalle... Traversée... Le parcours d’arêtes en direction du sommet. Regard vers l’Aiguille Verte (devant, et derrière aussi) et le massif des Bornes. Arrivée à l’antécime. La chaîne des Aravis et la Pointe Percée. Au loin, le massif du Mont Blanc. Vue plongeante sur la combe de Borderan. Coucher de soleil sur l’aiguille de Borderan et les Aravis. L’Etale et, en bas dans l’ombre, la vallée de la Giettaz. Proue de navire à l’Eglise des Fées. La combe de Borderan plonge dans la nuit.