Les Trois Becs, Le Veyou (1589m) - Le Signal (1559m) - Roche Courbe (1545m) Sortie du 24 avril 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Les Trois Becs est la randonnée la plus prisée de la Drôme Provençale, une marche entre trois sommets, Roche Courbe et sa falaise impressionnante, le Signal au centre et le Veyou, le bec le plus haut dont l'accès direct par le pas de Siara s'effectue sur la grande pente du Pré de l'Âne.

Conditions météo

Beau temps, puis nuageux peu à peu.

Récit de la sortie

J’avais prévu de faire cette randonnée par le passage de la Picourère, mais le sol humide que j’ai rencontré, la veille, sur les sentiers de la Montagne de Miélandre et du Grand Delmas m’a fait renoncé à passer par ce passage exposé.

Du coup ce sera une montée par le pas de Siara en boucle par le Rocher de la Laveuse. Le nouveau sentier du pas de Siara est bien réaménagé et permet une montée facile et rapide au col entre Roche Rousse et le Veyou en une demi-heure.

Une fois arrivé au col, je continue en direction du Virage du Pré de l’Âne puis je suis le GR 9 jusqu’au Rocher de la Laveuse avec son trou que l’on peut apercevoir entre les arbres.

Puis je suis le sentier vers l’endroit où l’on peut admirer les impressionnantes falaises de Roche Courbe avant d’en faire son ascension beaucoup plus aisée par son versant ouest. Au fond, le Vercors, avec le Grand Veymont, et le Dévoluy sont dans les nuages.

Belle descente vers le passage de la Picourère en observant les formations des rochers dont l’érosion a donné la forme d’aiguille. Puis montée vers le deuxième bec, le Signal. Une belle vue sur les deux autres becs, Roche Courbe et le Veyou, et l’intérieur du synclinal perché avec la forêt de Saou.

Puis descente vers le col entre le Signal et le Veyou, le dernier bec dont la montée sera plus longue que le précédent. Encore de belles formations rocheuses le long du sentier.

A l’arrivée au sommet du Veyou, le soleil passe derrière les nuages. Bonne pause pour profiter de ce dernier moment en Drôme Provençale avant de reprendre la route pour la Savoie.

Descente par la crête et le chemin le plus extérieur du Pré de l’Âne dans une belle grande pente. Puis retour par le pas de Siara au parking sur la route de la Chaudière.

Dernière modification : 26 avril 2014