Mollard Gargot (1069m) en boucle Sortie du 25 décembre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Malgré les hideuses lignes à haute-tension qui ornent les environs de Mollard Gargot, il y est possible de découvrir de secrets et magnifiques belvédères sur Grenoble et ses environs.

Conditions météo

Noël au balcon, Pâques au tison ?

Récit de la sortie

C’est toujours un pur plaisir de se promener dans le Bois des Vouillants, l’un des poumons de cette asphyxiante agglomération grenobloise. Une fois franchie le Coup de Sabre, le dépaysement dans cet environnement forestier est toujours surprenant, même après une bonne dizaine de visite.

Arrivé à la bifurcation 593m, je préfère emprunter le sentier de gauche balisé jaune, histoire de ne pas déroger à la tradition de faire un détour au discret Refuge à Laura.

  • Cet abri existe depuis un peu plus de 40 ans, entretenu avec passion par un original philanthrope. Et n’étant pas immortel comme chacun d’entre nous, ce dernier propose aux randonneurs de passage d’apporter au fil du temps leurs modestes contributions à sa préservation.

À la cote 855m, je poursuis une piste ombragée direction Mollard Gargot. Mais vers 920m, je la quitte pour une vague trace qui m’amène à un meilleur belvédère au plus près de la falaise dominant la ferme Durand, découvert grâce à cette vidéo d’Antoine Salvi. Un gros pylône à proximité fait tache dans le paysage, mais heureusement ne gâche en rien la vue étonnante sur les massifs de Chartreuse et de Belledonne.

Pour la suite, durant un bon quart-d’heure, c’est franchement moins reluisant en filant plein sud sur cette montagne à vaches défigurée par une série de lignes à haute-tension. En tâtonnant un peu, je repère en contrebas des fermes de Charvet un discret passage entre ronces et barbelés, balisé par un gilet en pleine décomposition... Bref, bonjour l’ambiance !

Heureusement, ce sentier hasardeux laisse rapidement la place à un chemin forestier de toute beauté. Sans compter, à son départ et légèrement à l’écart, sur un belvédère offrant sans nul doute l’une des plus belles perspectives sur la cuvette grenobloise, à l’instar de la Bastille, du Moucherotte ou du Rocher du Bret. Il est équipé d’une corde fixe, sûrement pour éviter de faire le grand saut vu sa relative étroitesse et son caractère vertigineux.

Enfin Pariset, avec ses chemins communaux et ses champs à chevaux, est un lieu toujours aussi agréable. Toutefois, quel dommage de ne plus revoir le totem de la ferme aux Visons !

Dernière modification : 27 décembre 2015

Photos « Mollard Gargot (1069m) en boucle »

Le refuge à Laura. Le massif de la Chartreuse La cluse de Voreppe et, en contrebas, la Ferme Durand La tentaculaire agglo grenobloise Les falaises de Charvet L’ancestral chemin reliant Charvet à Pariset. A Pariset. La Ferme aux Visons. Le Moucherotte et les Pucelles. Au Bois des Vouillants.