Charande (1709m) et Plateau de la Molière par le pas de Bellecombe

Sortie réalisée le 18 mars.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

La débâcle du Vercors

Conditions météo

Grisaille.

Récit de la sortie

La neige n’est qu’une prétentieuse. Elle est belle lorsqu’elle est fraîche et abondante. Dès que l’on arrive au printemps, qu’elle est grise et délavée, fondante, elle perd largement de son attrait. D’autant plus comme si aujourd’hui le temps est lui-même gris et menaçant, alors que j’entame la montée en direction du Plateau de la Molière.

La montée initiale, soutenue, se fait maintenant au sec. Il faut attendre d’arriver aux abords du plateau pour que la neige fasse son apparition. Même s’il n’y a visiblement pas eu de regel, elle se fait encore suffisamment portante pour ne pas nécessiter de chausser les raquettes. L’absence de soleil permettra de réaliser l’intégralité de la randonnée sans les chausser.

Le temps étant incertain, je préfère parcourir le plateau en premier. Le cheminement presqu’à plat est sympathique, et la vue sur les splendides crêtes de Charande constitue l’intérêt principal de cette partie. Arrivé à l’embranchement avec la route forestière, j’attaque alors le cheminement en crête, qui doit être fort agréable lorsque la vue est dégagée, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Reste une randonnée courte et variée, sur un balcon de premier choix.

Dernière modification : 19 mars 2017

En photos Les vignettes seront mises à jour peu à peu. – Explications

Les crêtes vers le Pas de Bellecombe Les crêtes vers le Pas de Bellecombe Vers la Molière Sous les crêtes Passé le chalet Le Moucherotte dans la brume Sur le plateau Sur le plateau Charande Charande Vue bouchée Chamechaude, Dent de Crolles Début de la crête Chartreuse Vercors
le 18 mars

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Sortie publiée le 19 mars