Le Lasseron et ses chamois (2702m) Sortie du 10 juillet 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée hors sentiers vers une combe appréciée des chamois et vers un sommet situé sur une crête très déchiquetée.

Conditions météo

Beau temps dans la matinée mais le ciel s’est couvert légèrement dans l’après-midi.

Récit de la sortie

Nous emmenons un couple sympathique de randonneurs en espérant bien leur montrer quelques chamois.

Démarrage par la traversée à gué de la Cerveyrette dans une eau bien froide avant d’attaquer d’un pas vigoureux mais mesuré la rude grimpée vers la combe.

On ne voit pas signe de vie à l’entrée de la combe mais à mi-parcours on aperçoit le premier chamois sur le flanc du Lasseron puis un second et enfin une véritable harde d’une bonne cinquantaine d’individus divisés en deux groupes situés sur le versant opposé de la Turge de Peyron.

De quoi contenter mes invités.

Puis à partir du col du Lasseron on quitte la combe verdoyante pour s’élèver le long de la crête parfois à proximité du vide vers une brèche dans une belle ambiance minérale.

C’est là que démarre le sentier censé mener au sommet.

Sentier qui peine à suivre son cheminement mais les cairns nous permettent de suivre et même parfois de retrouver sa trace.

Après une traversée ascendante on gagne une seconde brèche qui débouche sur le couloir nord du Lasseron puis vers le bastion sommital orné de la croix Sainte-Rose.

De là le regard plonge irrésistiblement sur Cervières et sur la vallée de la Cerveyrette jusqu’au barrage hydroélectrique du Pont Baldy qui fournit une partie de l’électricité de Briançon.

Jolie vue panoramique sur le Rochebrune et les sommets environnants de l’Izoard qui s’étale du Piémont à la Vanoise jusqu’aux Écrins qui étaient en partie noyés dans les nuages.

Après une pause contemplative et s’être rassasiés on amorce rapidement la descente par l’itinéraire du retour. Descente légèrement arrosée par quelques gouttes d’une minuscule averse cependant annonciatrice de l’orage qui aura bien lieu dans la nuit.

Encore un beau parcours vers un sommet que j’aime bien dont mes invités et nous même garderont un bon souvenir.

Dernière modification : 23 juillet 2017