Arche du Ranc de l’Arc (Vallée de l’Ibie), en boucle

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
300m
Durée :
demi-journée

La vallée de l’Ibie, affluente de l’Ardèche, ne peut se comparer à cette dernière pour la richesse de son décor naturel. Cependant, on trouve quelques exceptions comme la magnifique arche naturelle du Ranc de l’Arc. L'Ibie est une rivière qui, en aval, paraît asséchée. L'eau s'infiltre dans le sol calcaire et réapparaît à la faveur de résurgences. L'eau est d'une grande limpidité. Les connaisseurs savent où se trouvent les bassins favorables à la baignade. – Auteur :

Accès

De Vallon-Pont-d’Arc, suivre la D1 puis la D 558, direction Vallée de l’Ibie et Saint-Maurice-sur-Ibie.

Traverser un "pont submersible" et se garer 90 mètres plus loin à gauche.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 2939 OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 117m
  • Point Haut : 283m
  • Distance : 9 Km
  • Horaire : 3/3h30

Balisage

  • Blanc/jaune
  • Quelques balises
  • Variante de retour non balisée

Difficulté

  • Facile, sauf les alentours de l’arche qui sont plus escarpés
  • Variante de retour non praticable en cas de crue du ruisseau
  • Attention aux très fortes chaleurs estivales

Du parking à l’arche

Du parking, traverser le pont sur l’Ibie.

De suite après le pont, prendre à droite la petite route de desserte du camping de l’Ibie. Devant l’entrée du camping, se situe la balise Ferrière et une carte de situation. Prendre la direction de Lagorce et Bois de Notre-Dame d’Ajude.

Continuer à longer la rive droite de l’Ibie, la petite route devient une piste.

On franchit le gué du ruisseau de Salastre, qui vient de la gauche et qui est généralement à sec.

  • Avant le gué, un chemin vient de la gauche, l’itinéraire de la variante reviendra par ce vallon

On arrive à un embranchement, prendre le chemin balisé de gauche qui s’éloigne des bords de l’Ibie.

On remonte dans la garrigue. Au point haut du chemin, chercher un petit muret de pierre, balisage non visible.

Franchir ce muret et suivre le sentier balisé jusqu’à l’arche. Sur la gauche, en arrivant, dissimulée dans les broussailles, se situe une arche plus petite.

De l’Arche au parking

Revenir au muret et continuer le chemin vers le nord-ouest et descendre au point coté 234, panorama sur la vallée de l’Ibie.

Continuer le chemin qui remonte et arrive à un carrefour dans une combe peu marquée.

Prendre le sentier balisé à gauche, on remonte sur le plateau, à la cote 283m, point culminant de la randonnée.

On redescend pour arriver à un carrefour, balise Notre-Dame d’Ajude.

Deux options possibles :

  • 1 - On peut prendre en face, direction Salastre (sentier botanique) (0,9 Km) et passer par la chapelle Notre-Dame d’Ajude
  • 2 - On peut prendre à gauche, direction Salastre (1,5 Km) (sentier botanique) et descendre par la combe de Notre-dame

De Salastre, prendre la petite route puis le chemin balisé qui ramène au camping de l’Ibie, direction Ferrière, balise.

  • Je n’ai pas les indications des balises, étant revenu par la variante

Variante de retour

A la balise Notre-Dame d’Ajude, prendre l’option 2, à gauche, direction Salastre (1,5 Km) (sentier botanique).

  • En descendant par la variante on peut faire un aller-retour à la chapelle (800 mètres AR)

Arrivé au fond de la combe, prendre un chemin à gauche puis un étroit sentier à gauche, départ marqué par un cairn.

On franchit un ruisseau à sec et on pénètre dans le vallon du ruisseau de Salastre.

Le sentier, bien marqué, passe plusieurs fois d’une rive à l’autre.

On passe sur un barrage naturel, puis un gué avant de retrouver la piste qui longe l’Ibie et que l’on suit à droite pour revenir au pont submersible.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
Dent de Rez (719m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 3 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !