Boucle Passage des Portes de l’Eglise (2559m) - Passage de Tigneux (2393m) – à raquettes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Une fois encore, après les raides montées en forêt, les espaces se dévoilent et la chaîne de Belledonne offre la splendeur de ses sommets aériens. L'infinité de cols et de passages d'une combe à une autre fait rêver et ne donne qu'une envie ... découvrir ces lieux secrets ! – Auteur :

Accès

D’Allevard les Bains, prendre la D525 qui passe à Pinsot, la Ferrière et le Grand Thiervoz. A la sortie du bourg, prendre à gauche la petite route carrossable jusqu’à l’aire finale de retournement. Le parking est petit, se garer prêt au départ car il y a du monde dans l’après-midi !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN 3433OT Allevard Belledonne nord au 1/25000°.
  • Altitude de départ : 1051m.
  • Altitude du point le plus haut : 2559m.
  • Dénivelé : 1500 m
  • Distance : 15 kms
  • Matériel  : raquettes - les crampons et le piolet peuvent être utiles si la neige est gelée (quelques passages à 35°)

CONDITIONS :

Randonnée réalisée le samedi 08 mars 2014 :

Neige dans la forêt dès le parking, belle poudreuse toute la matinée car l’ensemble du parcours reste à l’ombre longtemps.

Neige en cours de transformation dans la pente finale du Passage des Portes de l’Eglise.

Poudreuse de rêve en basculant plein nord vers le Passage de Tigneux.

Neige croûtée dans la descente du Passage de Tigneux. Soupe au retour !

Très beau temps, froid le matin à l’ombre et vent sur les sommets, coup de soleil l’après midi !

Une vingtaine de skieurs dans ce coin, mais personne n’a fait la boucle ...

Les seuls deux raquetteurs que nous étions ont marqué le but !

ITINERAIRE  :

Dès le parking, la piste s’élève gentiment d’abord, puis plus rudement jusqu’au Premier chalet de la petite Valloire (1542 m).

Le trajet jusqu’au Deuxième chalet de la Petite Valloire (1779 m) est moins ardu, la forêt s’éclaircit et la vue se dégage sur les grands espaces.
Après un petit déjeuner au chalet, on poursuit plein Est par de larges et longs vallonnements en direction du Lac des Naves.

On le laisse bien au frais dans sa cuvette et on le contourne par sa droite dans de longs faux plats, puis on rejoint en bifurquant vers le nord la montée finale dominée par les pointes de la Porte de l’Eglise.

Les premières pentes sont encore débonnaires puis elles s’accentuent.
On sort au Passage des Portes de l’Eglise (2559 m), en laissant tout à droite une échancrure tentante et moins ardue mais plus avalancheuse.

Du petit sommet juste au dessus du passage, on bascule ensuite plein nord vers la montagne de l’Oule, en visant rapidement à main gauche, sous la crête rocheuse, l’étroit Passage de Tigneux (2393 m) marqué d’un gros cairn.

D’autres amateurs de rando avaient choisi le vallon du Gleysin et avaient fait leurs traces dans les environs ... c’est beau, tout simplement, et ça donne des idées ...

Plus raide et plus étroit que celui des Portes de l’église, le Passage de Tigneux ramène directement au lac des Naves, que l’on laisse cette fois à main gauche pour rattraper les évidents vallonnements de la montée puis le Deuxième refuge de la Petite Valloire.

Retour au parking par la piste forestière.

Dernière modification : 21 septembre 2016
Lac des Naves (2090m) - Sous les Pointes de la Porte d’Eglise (2221m)

A propos

Auteur de ce topo :

Une alchimie particulière à laquelle je ne m attendais pas. Les montagnes de Savoie (et quelques autres en Isère) et mon cocker anglais Simba. Douze années de montagne partagées sans aucune exception. Quelquefois dans des lieux où il n aurait peut-être pas dû se rendre pour cause de territoire protege, mais quelquefois aussi dans des courses difficiles ou il semblait inimaginable d amener un tel (...)

Topo publié le 9 mars 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !