Brame-Farine (1230m) par Saint-Maximin

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1080m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Brame-Farine est une montagne boisée de Belledonne à parcourir idéalement au printemps ou à l'automne, par un beau temps afin de pouvoir jouir d'un panorama sur la Belledonne ou encore sur la Chartreuse.

Accès

Départ depuis le parking du cimetière de la commune de Saint-Maximin, située à 25 kilomètres au Sud-Est de Chambéry et à 40 kilomètres au Nord-Est de Grenoble.

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté particulière à remarquer.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : 3433OT Allevard-Belledonne Nord
  • Altitude minimum : 386 m
  • Altitude maximum : 1230 m
  • Distance : environ 20 km
  • Horaires : comptez environ 6 heures (pauses comprises)
  • Balisage : jaune

Itinéraire

Du cimetière de St-Maximin, prendre la direction du Vieux St-Maximin.

Arrivé au Vieux St-Maximin, prendre la direction du Cousson. La chaussée laisse place à un chemin en terre qui s’engage dans une pente boisée. Au bout de 600 mètres, passer devant les ruines du Cousson et prendre la direction de Champ Lernier puis Ste-Catherine (sentier pentu).

Depuis Ste-Catherine (ruines) prendre à droite et suivre un large chemin confortable et engager une descente (avec, à la clé, une perte de plus d’une centaine de mètres d’altitude) sur Montaucher.

De Montaucher, suivre une petite route tranquille qui mène aux lieux-dits (dans l’ordre de passage) de Maison de Papillard, de Berruer, du Fontanil et des Charrières (jolie maison en pierre dans un petit coin charmant).

Après Les Charrières, prendre la direction du hameau du Vernay qu’on atteint en suivant une route et où l’on peut jouir d’une vue sur la Belledonne (ce qui ne fut pas le cas à cause du mauvais temps)

Après Le Vernay, passer à côté d’une exploitation agricole (élevage de brebis) et suivre une route forestière. A une intersection, négliger la voie qui part à gauche et au bout d’une centaine de mètres prendre un chemin sur la gauche (qui ne correspond pas au tracé figurant sur la carte IGN).

Au bout de quelques centaines de mètres le sentier part sur la gauche et rejoint des ruines envahies par la végétation forestière.

Après avoir dépassé les ruines, le sentier retrouve la configuration cartographiée sur l’IGN et il suffit de suivre le balisage pour aboutir à un croisement avec un large chemin forestier. Négliger ce dernier et continuer tout droit en direction de la crête sommitale.

Après un dernier effort, parvenir sur la large crête sommitale (vue sur la Chartreuse ou la Belledonne grâce aux diverses coupes de bois), la table d’orientation du Brame-Farine datant de 1914 ne se trouve qu’à quelques dizaines de mètres.

Après avoir profité du panorama (inexistant en cas de mauvais temps) revenir sur ses pas et continuer le long du faîte de la montagne de Brame-Farine.

De nombreuses coupes de bois permettent de bénéficier de plusieurs points de vue. Au bout d’un kilomètre parvenir au sommet à l’altitude de 1230(ce dernier est sous le couvert forestier et ne présente pas d’intérêt) puis entamer une légère descente jusqu’au lieu-dit Chalet de Brame-Farine (qui n’existe plus de nos jours).

Ensuite, pour rejoindre le Col du Goulet (1167m) il est possible de suivre le balisage ou bien un autre sentier qui passe plus haut et qui se trouve légèrement sur la gauche.

Après le col, continuer sur un large chemin et prendre la direction d’une grande antenne hertzienne (1210m)

De l’antenne, descendre en direction du Crêt Brûlé.

Du panneau Crêt Brûlé poursuivre sur un peu moins de 200 mètres, prendre à gauche un sentier et descendre en direction du Bois de Rechouchet jusqu’à une cabane de chasseurs qui se trouve idéalement placée à la croisée de plusieurs chemins.

De la cabane de chasseurs continuer tout droit, le sentier dévale rapidement la pente et aboutit en un peu plus d’un kilomètre à un large chemin. Prendre à droite et à la hauteur du Ruisseau de Tapon prendre à gauche (présence de marches aménagées dans la pente).

Le sentier suit le cours du torrent et parvient après plusieurs centaines de mètres à sortir du couvert forestier (avec une vue notamment sur la Chartreuse et les Bauges).

A une intersection prendre à gauche puis garder le chemin sur la droite et passer le hameau du Crêt et rejoindre le hameau des Bruns et continuer en direction des Rojonset une fois une petite route rejointe prendre à gauche et suivre la route jusqu’au hameau qui jouxte le cimetière.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Brame-Farine (1230m) par Saint-Maximin »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Brame-Farine (1230m) par Saint-Maximin »

La Tour d'Avallon depuis Saint-Maximin La Tour d'Avallon après avoir quitté Saint-Maximin Panneau de signalisation Panorama peu après St-Maximin Ruines de Cousson Pas de vue convenable sur la Chartreuse à cause du temps Un sentier On devine à peine une partie de Brame-Farine Passage dans une clairière Une belle maison située aux Charrières On se rapproche de la dernière partie de l'ascension de Brame-Farine Aperçu (brumeux) de la Belledonne Ruines dans la montée finale Ruines dans la montée finale Panneau vers la table d'orientation La table d'orientation La table d'orientation Parcours sur le faîte de la montagne A l'endroit où jadis se trouvait le Chalet de Brame-Farine Parcours sur la crête Panneau au Col du Goulet Montée menant à l'antenne hertzienne L'antenne hertzienne de Brame-Farine (1210m) Après l'antenne herztienne Dans la descente, vue sur Montraillant Dans la descente, le long du Tapon La Tour d'Avallon