Cascade de Bad Urach en boucle — Schwäbische Alb

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
560m
Durée :
demi-journée

Voici une randonnée multi-saison au cœur du Jura souabe (Schwäbische Alb), classée "premium" sur pas mal de sites allemands, et on le comprend ! Des chemins forestiers de toute beauté, une cascade impressionnante dont on peut s'approcher jusqu'à être quasiment dessous, un beau sentier en haut d'une falaise qui permet d'embrasser la vue sur la vallée d'un côté, et de profiter d'un joli plateau de l'autre : autant de bonnes raisons de se laisser tenter, été comme hiver. – Auteur :

Accès

En voiture : depuis Reutlingen prendre la B28 en direction de Bad Urach. Arrivé près de l’arrêt de la gare "Bad Urach Wasserfall" prendre à droite sur Vorderes Maisental et se garer au parking Maisenfal (P23).

En train : plusieurs possibilités par le train régional depuis Reutlingen, Tübingen, etc. L’essentiel est d’atteindre Metzingen Hbf et de là prendre le train régional (RB) direction Bad Urach et descendre à l’arrêt "Bad Urach Wasserfall".

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Renseignements pratiques

  • Carte : LBW (Schwäbischer Albverein) Wandern und Radfahren 1:35000 « Reutlingen/Bad Urach » (1:35000)
  • Altitude de départ : 453m
  • Altitude maximale : 776m
  • Durée : 3h
  • Longueur du parcours  : 9,9 km (9,3 km à plat, 9,9 km en tenant compte de la topographie)
  • Balisage : ronds jaunes (au début), puis triangles rouges (au milieu) et bleus (à la fin) ; tout au long de la randonnée des panneaux "Grafensteige" au logo marqué d’un G blanc sur fond bleu, vert tendre et vert-jaune marquent le sentier à suivre, aucune chance de se perdre !
  • Conditions météo : vous pouvez aller ici (en allemand)
  • Bibliographie : http://www.schwaebischealb.de/Aktiv/Wandern/Albsteig/Route/Albsteig/Premiumwege-am-Albtrauf/Wasserfallsteig (en allemand)

Remarque quant à la difficulté : si le chemin ne présente aucune difficulté, sa pratique en hiver dans la neige demande la vigilance. La reclassification de difficulté hivernale est donc Moyenne.

Descriptif de l’itinéraire

Le sentier, large et propice à la pratique du vélo, débute au parking Maisenfal. On s’enfonce direction plein sud dans la vallée Maisenfal le long du torrent Brühlbach, en suivant les panneaux "Uracher Wasserfall" (rond jaune). Traverser un petit pont pour se retrouver rive gauche du torrent. Assez rapidement le bruit du torrent s’amplifie au fur et à mesure que l’on se rapproche de la cascade de Bad Urach.

Le sentier se rétrécit en largeur et s’enfonce en forêt, la cascade est non loin. À son pied un escalier permet de remonter le vallon afin de s’en approcher au plus près. La hauteur de la cascade est relativement modeste (chute de 37m sur un rocher calcaire, puis ensuite un dévalement sur 50m supplémentaires) mais il n’en reste pas moins que l’effet visuel et sonore est saisissant. Il est possible de s’approcher au plus près jusqu’à se retrouver quasiment en dessous de la chute d’eau.

Après la fin des marches continuer le sentier réduit à un chemin en pleine forêt afin de remonter au-dessus de la cascade et atteindre Elefanten-höhle (606m) d’où il est possible, sur la droite, d’avoir une vue panoramique sur la vallée Maisental. C’est aussi ici que l’on atteint Hochwiese où il est possible en été de se restaurer. De là, prendre le sentier à droite avant les chalets, direction Rutschenfelsen (marquage à triangle rouge à partir de maintenant). Le marquage "Grafensteige" continue lui aussi de guider le randonneur. Ce sentier s’élève et devient plus raide un court instant, tout en serpentant en forêt. Des trouées dans les arbres permettent de voir Rutschenfelsen, une falaise de calcaire dominant la vallée sur l’autre versant.

Le sentier fait en forêt une large boucle afin d’atteindre Rutschenfelsen. On débouche sur un large plateau en bordure de falaise, laisser à sa gauche la Rohrauer Hütte (mini-auberge) pour continuer le long de la falaise et atteindre le point le plus haut de la randonnée (776m) en bordure du Leimberg (779m). Continuer en suivant toujours les panneaux "Grafensteige" et les triangles rouges pour s’enfoncer de nouveau en forêt jusqu’à un croisement avec une large piste forestière, prendre à gauche direction Fohlenhof Sankt Johann et Gütersteiner Wasserfall. Après un passage en forêt on atteint le hameau Fohlenhof, comprenant principalement des écuries. Traverser le hameau et les écuries pour continuer la descente vers la forêt. À partir de là et jusqu’à la fin de la randonnée le marquage complémentaire devient un triangle bleu.

Continuer la descente jusqu’à atteindre une seconde cascade plus modeste, la cascade Güterstein, séparée en deux : d’abord un dévalement dans un bassin, puis le ruissellement de l’eau de ce bassin forme la cascade proprement dite. Au-dessus de la cascade se trouve une mini-chapelle. Descendre le long de la cascade pour atteindre le fond de la vallée d’où l’on ressort de la forêt une dernière fois, parallèlement à l’autre versant de départ. Prendre ensuite à droite puis tout de suite à gauche pour continuer sur une piste forestière. Attention aux panneaux : le sentier quitte sur la droite le chemin principal pour une petite descente sur un petit sentier en terre agrémenté de marche, à travers champs, pour arriver près d’une écurie dont on fait le tour pour traverser le torrent et retrouver le point de départ de la randonnée : la boucle est bouclée.

Sortie réalisée en solitaire le 25 janvier 2014, sous les nuages et une petite neige à mi-parcours.

Anecdote sur la cascade de Bad Urach

En 2005 un bouquetin a fréquenté la cascade de Bad Urach pendant près d’un an. Peu farouche il se laissait même caresser par les promeneurs ! Il a été placé en juin 2006 au zoo Wilhelma de Stuttgart (voir ici, en français et , en allemand).

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Passionné de la montagne depuis l'enfance, j'ai une expérience de la randonnée dans les Alpes (Écrins et Queyras très majoritairement) ainsi qu'en Forêt Noire. (Presque) tous les hauts sommets du Queyras y sont passés : grand et petit Rochebrune, Bric Froid, Pain de Sucre, Rocca Bianca, Grand Gleiza etc. Seul le pic Nord de la Font Sancte manque à l'appel, mais son ascension ne saurait trop tarder. (...)

Topo publié le 26 janvier 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !