Cime de Pelousette (2757m) par le col de Raspaillon

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
250m
Durée :
demi-journée

Petite balade familiale, point de vue remarquable et ouvrage d'art fortifié. Loin des foules de la Bonette, cette sortie est un agréable complément à une journée sur la plus haute route d'Europe. – Auteur :

Accès

Col de Raspaillon (ou Col des Granges Communes), alt. 2513 m, sur la route de la Bonette. 2,8 km avant (si vous venez de la Tinée) ou après (si vous venez de l’Ubaye) le col de la Bonette (N.D. du Très Haut, raccourci permettant d’éviter le contournement de la cime de la Bonette).

Précisions sur la difficulté

Randonnée facile sur chemin non balisé. Attention, le sentier tend à disparaitre par endroit, notamment au passage des ravines sous le sommet. Ces ravines dominent les grandes pentes de la face ouest. Par conséquent ces quelques passages peuvent impressionner des gens peu habitués.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : (TOP 25 - 3639 OT "Haute Tinée 1 / Auron, PN Mercantour")
  • Altitude :
    • Col de Raspaillon 2513 m
    • Col de Pelouse 2553 m
    • Cime de Pelousette 2757 m
  • Distance : environ 6 km
  • Horaires : comptez entre 2 et 3 h max.
  • Balisage : aucun

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du Col de Raspaillon, descendre la route sur environ 125 m et prendre le sentier qui file à l’horizontal en écharpe sous la Cime de Voga, vers le Col de Pelouse. Il est parallèle à la route, qui elle descend franchement. C’est un vieux sentier stratégique qui prolonge la piste militaire allant du Col de Restefond au Col de Raspaillon et desservant le fort de Pelousette.

Atteindre rapidement le Col de Pelouse, 2553 m.

De là, suivre la belle sente qui serpente vers le sommet de la Cime de Pelousette. Très bonne dans le bas, elle tend à disparaitre dans le haut, notamment au niveau de plusieurs petits éboulements récents, au passage de plusieurs ravines. Ce n’est jamais difficile, le cheminement est toujours évident, mais ces quelques passages au-dessus des grandes pentes fuyantes de la face ouest peuvent impressionner, surtout à la descente. Ce sentier semble presque abandonné, c’est dommage.

Gagner le sommet, alt. 2757 m, et la fortification qui s’y trouve.

Descendre par le même chemin.

Note  : En restant dans la difficulté et la longueur, on peut également atteindre le Col de Pelouse depuis la route de la Bonette, 1,8 km environ sous le Col de Raspaillon, alt. 2410 m, départ de sentier dans un virage de la route. Ce sentier se perd dans le haut.

Au-dessus du Col de Raspaillon, ne pas manquer de jeter un œil aux blockhaus, vestiges d’une époque pas si ancienne, où toute cette zone frontière était fortifiée ! Le fort de Pelousette est un point d’appui d’infanterie, qui date quant à lui de la fin du XIXe siècle (système Seré de Rivières). Il a ensuite été incorporé dans la ligne Maginot des Alpes.

  • Plus d’infos ICI
Dernière modification : 10 août 2018
Le Bonnet Carré (2770m) en passant par la Cime de Pelousette (2757m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 30 juillet

Topo publié le 10 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !