Cime de la Plate (2770m) et Tête de la Clape (2790m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

D’une pierre deux coups ! deux sommets très proches dans le Mercantour, encadrant le Col de Cime Plate. Accès facile par une départementale ! et un ancien sentier militaire, avec un peu de hors de sentier pour y donner du piment !

Accès

De Barcelonnette, prendre la direction du Col de la Cayolle (D902). Rejoindre Bayasse, se garer à l’entrée du hameau.

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté

Les infos essentielles

  • Cartes : IGN 3540OT Barcelonnette (ou 3639OT Haute Tinée 1 mais manque juste le départ))
  • Altitude départ : 1872m
  • Altitude maximale : 2790m
  • Durée : 6h
  • Difficulté technique : aucune
  • Période : Mai à Novembre, possible l’hiver au moins jusqu’au vallon car pas de zones exposées.
  • Fréquentation : peu fréquenté
  • Balisage : aucune difficulté de repérage, sente bien marquée

Itinéraire

Du parking, prendre à gauche, en direction du Col de la Moutière.

Après un court passage goudronné on peut poursuivre la D9 (!) qui devient en fait une piste forestière autorisée aux véhicules de juin à octobre.

Sinon prendre juste avant la fin du goudron, le sentier (GR 56) à gauche indiquant la direction du col.

Dans tous les cas le cheminement initial se fera essentiellement par la piste qui suit le Ravin de la Moutière. À deux reprises on pourra couper par un sentier.

On passera près de l’étonnant système de l’Hypertélescope de l’Ubaye.

Arrivé à la Bergerie de la Moutière (appartenant à l’ONF) ; repérer, sous la Tête Ronde, les anciens Blockhaus (en fait fortifications françaises datant de 1934), facilement visibles sous une petite barre.

Soit on poursuit la piste jusqu’à récupérer le sentier allant vers les Blockhaus, soit (ce que j’ai fait) prendre hors sentier dans les alpages.

Juste après la bergerie prendre à droite sur la petite crête, il faut avoir en ligne de mire les Blockhaus, et monter tout droit.

De ces fortifications, on poursuit par une ancienne piste militaire, qui longe le Vallon de la Braissette.

Arrivé à un petit verrou d’accès aisé, on poursuit la piste/sentier qui domine les Lacs de Braissette.

On aperçoit au fond du Vallon, le Col de Cime Plate avec sa balise.

Poursuivre le sentier jusqu‘ au col.

À droite se trouve la Cime de la Plate et à gauche, plus rocheux, la Tête de la Clape. On rejoint les sommets à vue sans difficulté.

Du Col on domine la fin du Vallon de Sanguinière, qui peut être aussi un accès.

Pour ma part, du fait d’un fort vent glacial au col, j’ai rapidement fait un aller-retour des deux sommets avant de redescendre.

Le retour se faisant par le même itinéraire.

Dernière modification : 29 octobre 2017

La carte du topo « Cime de la Plate (2770m) et Tête de la Clape (2790m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cime de la Plate (2770m) et Tête de la Clape (2790m) »

La départementale ! . Installation proche du chemin Vallon de la Moutière Bergerie Hors sentier, en ligne de mire les Blockhaus Les Blockhaus Les Blockhaus (intérieur) Inscription Inscription Borne militaire Le petit «verrou» à passer Le Vallon de la Braissette La partie haute du Vallon Lacs de la Braissette Lacs de la Braissette Le Col de Cime Plate Balise au Col de Cime Plate Vers le Vallon de Sanguinière Cime de la Plate Tête de la Clape Tête de la Clape Vue vers la Cime de la Bonette