Cime du Diable (2685m) par le col de Turini et l’Authion

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour

Randonnée qui s'ouvre sur les fortifications frontalières de l'Authion et s'achève par l'ascension de la cime du Diable, d'où l'on aperçoit la mer et en contrebas, les lacs de la vallée des Merveilles et ses gravures millénaires. – Auteur :

Accès

De Nice, remonter la vallée du Var par la RD 6202 jusqu’à Plan du Var.
A la sortie du village prendre à droite la vallée de la Vésubie (RD 2565) et la suivre jusqu’à Lantosque. Continuer en direction de Roquebilière.
Prendre à droite la route de la Bollène-Vésubie (RD 70) jusqu’au col de Turini.
Continuer en direction de Camp d’Argent, puis monter par le circuit de découverte (RD 68).
Se garer au parking du monument aux morts situé en contrebas de la redoute.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route :

  • Cartographie : "Vallée de la Roya" TOP 25 n°3841 OT 1:25000ème
  • Tracé IGN : Cime du Diable
  • Distance : environ 23 km aller-retour
  • Altitude de départ : Parking de l’Authion, environ 2000m
  • Point culminant : Cime du Diable, 2685m
  • Balisage : Très bon de l’Authion aux lacs du Diable. Sente un peu moins évidente pour gagner la cime, mais néanmoins bien présente.
  • Période conseillée : randonnée effectuée mi-juillet 2012. Mai à octobre semble être la meilleure période, à vérifier toutefois selon l’enneigement d’une année à l’autre.
  • Difficultés : La montée assez raide pour gagner la cime. Ne pas s’aventurer sur cet itinéraire en cas de météo incertaine.

Le parcours :

Depuis le parking (2000m), passer par la balise 410 en contrebas de la pointe des Trois Communes. Le sentier descend le long de la crête de l’Ortiguier jusqu’à la balise 409 (1836m), puis le sentier monte jusqu’au col de Raus (1999m, balise 406).

On continue à monter doucement en passant par la baisse Cavaline, puis la pente se fait plus raide et le paysage plus minéral en empruntant le vallon bordé par le mont Capelet supérieur à main gauche, le mont Macruera à main droite, jusqu’à atteindre le pas du Diable (balise 405). Une courte descente nous conduit aux deux petits lacs du même nom (balise 404).

Gagner le pas du Trem (2480m) que l’on aperçoit depuis les lacs et amorcer l’ascension de la cime du Diable dans une ambiance très minérale (2685m).

Continuer sur la crête en direction du mont Capelet supérieur dont on laisse la cime sur sa droite, tout en continuant à redescendre parmi les pierriers le long de la crête. Le chemin finit par traverser une zone plus verte et moins accidentée jusqu’à retrouver la baisse Cavaline.

On rejoint alors le même itinéraire qu’à l’aller, avec au final la remontée vers la redoute avant la courte descente jusqu’au parking.

Important : La cime du Diable est l’une des montagnes les plus ferreuses du Mercantour : attention aux orages !

Dernière modification : 16 mai 2018
Cime du Diable (2685m) par le refuge des Merveilles

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 29 juillet 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !