Col de la Tsanteleina (3226m)

Difficulté :
Alpinisme
Dénivelé :
980m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Partis avec l'ambition d'atteindre le sommet de la Tsanteleina (3.602 m), les conditions rencontrées (neige molle jusqu'au Col - sans nom - sous la face N) nous aurons fait dépenser beaucoup d'énergie à la montée et, par souci de sécurité et de respect de notre horaire, nous arrêterons sagement au Col de la Tsanteleina (3.226 m) ce qui représente déjà une belle « bambée ».

Accès

Parking du Barrage du Saut atteint par Bourg-Saint-Maurice (RN 90), puis par Sainte-Foy-Tarentaise (D 920) et la direction du Barrage de Tignes. Longer sur 2 km environ la rive droite du Lac du Chevril puis prendre à gauche (juste avant le Hameau du Villaret) la petite route escarpée qui monte vers le Barrage du Saut et celui de la Sassière.
Se garer sur le parking du Barrage du Saut (alt. départ 2.280 m), la piste étant fermée à la circulation au-delà.

Itinéraire

Conditions  : très beau temps chaud, pas de regel nocturne avant 3.000/3.100 m (isotherme zéro annoncé à 4.200 m ce jour-là)

Participants  : 5

Matériel  : matériel de sécurité sur glacier

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3532 ET Les Arcs - La Plagne

Du parking, on continue sur la piste (3 km environ) qui mène au Lac du Barrage de la Sassière (2.460 m), sous l’Aiguille de la Grande Sassière (3.747 m) à main gauche, dont les arêtes sont encore bien « cornichées ». On poursuit sur le sentier qui longe la rive droite du lac (encore partiellement pris par la glace) pour trouver rapidement une bonne couche de neige bien molle (on se dit que les skis ou les raquettes auraient été bienvenus).

Plutôt que d’emprunter l’itinéraire « normal » qui poursuit E/NE dans le vallon très encaissé du Ruisseau de la Sassière jusqu’au verrou du Glacier de Rhêmes Golette, on décide de franchir le ruisseau (Nota : cette option n’est envisageable que si le débit du Ruisseau de la Sassière est suffisamment bas pour être traversé sans danger) pour monter ensuite E, d’abord sur la moraine latérale puis vers un large couloir assez raide (où on pense trouver des conditions de neige plus favorables) qui débouche vers 3.100 m au Col (non nommé) au pied de la face N de la Tsanteleina.

Ce ne sera pas le cas et la montée au col sera assez épuisante avec de la neige le plus souvent jusqu’aux genoux.

On atteint le vaste plateau au pied de la face N et on poursuit E en direction du Col de la Tsanteleina (3.226 m), terme de notre sortie, sous la Pointe de la Golette (3.256 m).

Du Col, vue magnifique sur la l’Aiguille de la Grande Sassière et la Pointe de la Traversière (3.338 m)
ainsi que sur les sommets italiens voisins du Grand Paradis.

Au retour, descendre N en direction du Glacier de Rhêmes Golette puis à l’aplomb du Lac, dont on devine les contours sous la neige, obliquer W sous l’éperon rocheux à main gauche puis poursuivre à vue jusqu’à retrouver la moraine et l’itinéraire de montée.

Variante : descendre N jusqu’au Glacier de Rhêmes Golette, passer à droite du Lac (prendre soin de s’en écarter largement s’il est encore gelé) puis poursuivre N en direction de la Pointe de la Traversière jusqu’à rejoindre l’itinéraire « normal » sur la rive droite du Ruisseau de la Sassière.

Dénivelée : 980 m

Distance : 15 km environ

Temps de marche : 7 h 00 (dont 4 h 00 de montée)

Dernière modification : 16 mai 2018
Aiguille de la Grande Sassière (3747m) par l’arête Est

La carte du topo « Col de la Tsanteleina (3226m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Col de la Tsanteleina (3226m) »

Lac de la Sassière - Pointe de la Bailletta (2.989 m) La montée sous la Pointe du Santel (au fond) A l'approche du col Sortie au col Vue générale du vallon de montée Le Massif du Grand Paradis (sommet à l'extrême gauche) vu du Col de la Tsanteleina L'imposante face nord de la «Tante Hélène» 3.602 m Descente vers le lac et le glacier de Rhêmes Golette Le Lac de Rhêmes Golette ...au cours de la descente le Lac de la Sassière est en vue Tracé Google Earth