Aiguille de la Grande Sassière (3747m) par l’arête Est

Difficulté :
Alpinisme AD
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

Voici une autre manière d'aborder ce sommet : par une très belle course d'arête (plus de 4km) entre la Pointe de la Traversière (3338m) et la Grande Sassière. La difficulté est évidemment tout autre que la classique voie normale car on rencontre tout type de terrain : glace, arête vertigineuse, escalade dans du rocher "pourri"...Les paysages tout au long de cette course sont variés et à couper le souffle avec un panorama qui va du Viso au Mont Blanc en passant par le Cervin. On découvre également de beaux espaces glaciaires : Rhêmes-Golette, Gliairetta... – Auteur :

Accès

Entre Tignes et Val d’Isère, prendre la route jusqu’au parking du Saut (2300m).

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

Cotation alpinisme : III/PD. Course longue et très engagée. Pour ma part, j’ai trouvé cette course légèrement sous-cotée par rapport à certaines autres, pour plusieurs raisons (même si les conditions du jour font évoluer la difficulté) :

  • La descente sur le glacier de Gliairetta pose problème, car on y accède par de grandes dalles lisses inclinées difficilement protégeables.
  • La traversée d’une corniche, fortement exposée, pose problème pour le bastion sommital.
  • Le rocher est d’une qualité très médiocre.
  • Aucun point d’assurance n’est en place. Seuls des coinceurs apportent une sécurité relative pour le bastion sommital.
  • Les passages de deuxième degré sont délicats, très exposés dans du mauvais rocher et difficilement protégeables.

Heureusement ces passages sont relativement courts, mais le temps indiqué sur certains topos pour l’arête donne 3h. Pour notre part nous y avons plutôt passé 5h.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3532 ET Les Arcs.
  • Dénivelé : environ 1600m en comptant les nombreuses montées et descentes entre la Traversière et la Grande Sassière. La distance est importante.
  • Matériel  : De sécurité sur glacier, coinceurs pour la pyramide sommitale. Casque et vêtements adéquats.
  • Horaire :Environ 4h pour la Pointe de la Traversière, 4h pour l’arête, puis 3h de descente. Evidemment ces horaires dépendent des conditions : présence ou non de neige...
  • Période favorable : mi juillet-septembre. Après il faut savoir si l’on est plus à l’aise sur de la neige, ou dans de la caillasse...
  • Orientation : O puis E.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Gravir la pointe de la Traversière par le glacier de Rhêmes-Golette (3338m, 4h). C’est une très belle course à faire à la journée (1/F). L’itinéraire est décrit ici (topo d’Alexandre).

Redescendre ensuite coté ouest sur le glacier de Gliairetta et le traverser à l’horizontale, pour retrouver l’arête au point coté 3248m. Ce passage est compliqué et peut prendre du temps.

La suivre au mieux, parfois versant nord, le plus souvent versant sud, puis commencer à remonter vers la Grande Sassière (plus raide à la fin).

Au point 3602m, rejoindre la pyramide sommitale, l’aborder par un couloir, puis continuer dans des gradins et des ressauts jusqu’au sommet. Passages de deuxième degré, orientation difficile dans le bastion sommital.

Descente

La descente s’effectue ensuite par la voie normale de l’arête ouest.

Dernière modification : 20 janvier 2019
Glacier de Rhêmes-Golette

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 29 août 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (11).
  • par Le 29 août 2011 à 20h47

    Comme d’habitude avec David on est pas déçu pour les photos.
    Les renards sont de plus en plus téméraires cette année....

  • par Le 29 août 2011 à 21h08

    Qu’a ce pauvre renard à son œil gauche ? vraiment belles tes photos.

  • par Le 30 août 2011 à 00h10

    En septembre 2009 j’avais également eu droit à la visite d’un renard en soirée au parking du Saut... Il était prêt à rentrer dans le coffre de ma voiture pour récupérer ma bouffe ! Pas farouche la bête !

  • par Le 30 août 2011 à 12h18

    merci pour les commentaires sympas.C’est vrai que le renard semblait bien blessé à l’oeil gauche mais ça ne l’empêchait de cavaler entre les différents campements !

  • par Le 30 août 2011 à 12h42

    Je n’étais pas loin. La chaleur nocturne n’a pas du trop vous gêner.

  • par Le 30 août 2011 à 14h42

    C’était couvert de givre au départ à 3h45,y compris la tente.Rarement eu aussi froid avant le lever du soleil !Au moins le regel était présent.

  • par Le 7 septembre 2011 à 14h48

    Bonjour,

    J’aimerai faire cette rando ce week end. Est il possible de faire la boucle par l’ar^te est et redescendre par la voie nord en une journée ?
    J’aimerai savoir si ce parcours est accessible sans corde et crampons ? Passage sur glacier obligatoire ?
    De plus serait il possible d’avoir un itinéraire sur une carte, car à partir du barrage du Saut je ne vois pas bien le chemin que vous prenez ?

    Vous remerciant d’avance.

  • par Le 7 septembre 2011 à 15h06

    Le topo est pourtant très clair......

  • par Le 7 septembre 2011 à 16h03

    Bonjour,le passage sur le glacier est obligatoire car sinon on est obligé de passer sur une arête en dents de scie très effilée et très exposée donc presque infranchissable,de plus les crampons sont obligatoires à d’autres reprises sur les parties ou il subsiste encore de la neige(comme les corniches par exemple ou la corde est aussi obligatoire pour l’assurance).Donc sans ce matèriel je déconseille vraiment la montée par l’arête est !

  • par Le 7 septembre 2011 à 16h10

    Merci pour cette précision.
    Donc je suppose qu’il est préférable de faire la voie normale en A/R.

  • par Le 7 septembre 2011 à 16h52

    Oui,le matèriel glaciaire est obligatoire aussi pour la pointe de la Traversière et le glacier de Rhêmes Golette,j’avais oublié de préciser...La voie normale est déja très belle !

  • par heremeLe 13 novembre 2012 à 12h18

    La photo de la Grande Motte et de la Grande Sassière sur fond rose contrebalance heureusement celle du mont Aiguille de notre ami Pascal.

  • par Le 4 janvier 2013 à 16h39

    Eh bien c’est purifié ! Par qui ? Merci à lui.
    Bonjour hereme. Puisque je ne sais pas te joindre directement, voici une question.
    Quelle est l’origine du mot "vestide" que l’on trouve dans cet itinéraire :
    https://www.altituderando.com/La-Vestide-du-Pal-le-Suc-de-Bauzon
    Merci d’avance
    alain

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !