Côte de Lau (1950m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
770m
Durée :
demi-journée

Magnifique panorama sur la vallée de la Roizonne et les sommets autour du Taillefer, sur vieux sentier non balisé mais bien tracé. – Auteur :

Accès

Depuis Vizille, rejoindre et traverser la station de L’Alpe du Grand Serre, direction Lavaldens. Après le hameau de Chabotte et avant la route de Moulin-Vieux, se garer dans un virage en épingle (1 ou 2 places sur le bord de la route), panneau les Liourets (1183m).

Précisions sur la difficulté

  • Difficulté : pas de difficulté majeure, assez raide à la sortie du bois, mais sans danger. La seule difficulté peut venir du manque de balisage, sentier à chercher parfois, mais toujours visible malgré tout.

Les infos essentielles

  • Carte :3336 OT La Mure Valbonnais
  • Altitude de départ : 1183m
  • Altitude atteinte : 1930m
  • Horaire : environ 4 heures
  • Balisage : non balisé, une vieille croix sur un arbre pour la bifurcation (ancien GR)
    Sortie effectuée le 8 juin 2017

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Une piste à moitié goudronnée démarre du virage, la suivre jusqu’à trouver sur la droite une autre piste, caillouteuse et montante, qui vous amènera à un replat avec un gros tronc couché.

Ne pas continuer cette piste horizontale mais prendre sur la droite, devant un gros rocher, une piste en pente soutenue.

Une patte d’oie se présente rapidement, rester sur la piste de droite qui continue à grimper. Le chemin est assez caillouteux et grimpe sec.

Bien repérer, à un virage à droite, une vieille croix rouge et blanche sur un gros arbre sur votre gauche... Prendre ce sentier à gauche, tapissé de feuilles mortes, il s’en va d’abord presque à plat, puis grimpe davantage, toujours dans le bois.

  • Bientôt on va commencer à avoir une vue sur la Vallée de la Roizonne et le massif du Grand Armet.

Le sentier devient plus étroit, et serpente dans les feuillages des plantes.

On va arriver à une petite combe où coule un ruisseau qui se traverse aisément, le sentier reprend en face, mieux marqué et plus agréable et continue dans le bois.

À la sortie du bois, le sentier devient plus raide et plus étroit et serpente dans les rhododendrons. Continuer jusqu’à atteindre la Côte de Lau (1950 m).

On découvre alors une vue superbe sur Le Taillefer, Le Grand Armet, Le Coiro, au sud l’Obiou et le Plateau de Bure, au nord une partie des pentes de La Morte et la Chartreuse au loin.

On peut aller au bout de la crête, belle vue sur Lavaldens et la Vallée de la Roizonne, et se balader à droite à gauche... Jolis coins pour le pique-nique aussi.

Le retour se fait par le même chemin.

Dernière modification : 16 juillet 2018
Plancol (1872m) par le Vallon de Vaunoire

A propos

Auteur de ce topo :

"Les vraies merveilles ne coûtent pas un centime. La marche nettoie la cervelle et rend gai". SAMIVEL (Le Grand Oisans Sauvage)

Randonnée réalisée le 8 juin 2017

Topo publié le 10 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 12 juin 2017 à 13h12

    Bonjour et merci Nadine pour ce topo sur ce versant. Peut être une perspective pour "l’Oreille du Loup par la Côte de Lau" !

  • par Le 12 juin 2017 à 17h19

    Peut-être, effectivement.....A explorer !

  • par GénépisLe 8 septembre 2017 à 17h57

    Bonjour et merci pour votre topo, pour la bifurcation je n’ai pas vu l’ancienne croix rouge et blanche dans un virage, du coup à l’altitude 1345 m j’ai pris droit devant et laissé à droite le chemin qui montait au col de la Chinarde. Une fois à la Côte de Lau j’ai remonté celle-ci en tirant à droite pour trouver une sente vers 2040 m qui amenait jusqu’au col de l’Ollière ( 2100 m). La sente pour arriver au col passe par plusieurs combes, un peu exposée parfois (à ne pas faire avec de la neige ou des névés !). Du col, plus de sentes j’ai basculé côté station de ski, en tirant à droite et en descendant régulièrement à vue pour rattraper le ruisseau de la Chinarde, ne pas aller trop loin vers le col car barres rocheuses, ça ne passe pas, puis le col et retour au point de départ. La descente du col de la Chinarde est un peu paumatoire ! La descente du col d’Ollière demande de la vigilance car tout est à vue et ça ne passe pas partout, mais en faisant attention on trouve facilement des passages. Quasi 1000 m de dénivelé pour cette variante et un max de chamois et mouflons :)
    Je mettrai bientôt en ligne cette rando sur mon site : http://meteo.vizille.pagesperso-orange.fr/photosrandodate.htm

  • par Le 8 septembre 2017 à 18h13

    Merci Génépis pour le retour.....Je suis contente de voir bientôt un autre topo sur ce coin ! Justement Patrice se posait la question de monter par là à l’Oreille du Loup, votre topo lui donnera sans doute des idées..........
    Je suis fan de votre site, il est dans mes favoris et je le consulte chaque jour, en bonne (ex)vizilloise !

  • par Le 8 septembre 2017 à 20h44

    Merci à vous pour le topo et pour mon site :) , je pense que je n’ai pas vu la Croix rouge et blanche car je n’ai pas pris à droite à 1345 m, je suis allé tout droit et j’ai traversé les 3 combes via une vieille piste envahi de végétation, puis rejoint une sente, celle indiquée sur Géoportail ou Iphigénie. A quelle altitude est cette fameuse croix :) ?
    Sans mes tergiversions et recherches de passages (3) ma rando du jour serait plutôt de 950 m de dénivelé

  • par Le 8 septembre 2017 à 21h29

    Je ne sais pas à quelle altitude se situe cette croix, je n’ai pas d’altimètre......J’avais trouvé cette sortie sur un autre site mais je n’avais pas réussi à suivre ce topo (très succinct !). Par contre j’ai l’impression que c’est ce que vous avez fait......Ils parlaient bien des 3 combes à traverser, je pense qu’on n’a pas pris le même chemin au début.....? En tout cas, vous êtes arrivé en haut et même plus, donc on attend votre topo avec impatience !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !