Abonnez-vous à notre newsletter !

Crête de Quinquambaye (1735m) Crête du Brisou et Grand Brisou (1674m) - traversée des arêtes sur le Col de l’Allimas

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
800m
Durée :
6h00

Boucle de toute beauté côtoyant les ravines et combes sous l’Aiguillette ou Petit Veymont, de la Crête de Quinquambaye, la Crête du Brisou et le Grand Brisou. Ces crêtes offrent un panorama exceptionnel sur le Mont Aiguille, le Grand Veymont et son Aiguillette, et surtout sur la crête nord-est de cette dernière. Elles offrent également une vue sur la barrière du Vercors et le village de Gresse-en-Vercors. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée de la Route Forestière de Font Rousse sur la commune de St-Michel-les-Portes.
  • A Monestier-de-Clermont en venant de Grenoble, continuer en direction du Col de la Croix-Haute. Faire attention après un virage, prendre à droite la D.247 pour la direction de St-Michel-les-Portes. Traversez le village et continuer jusqu’au hameau des Pellas par la D.8a. Prendre en face la Route Forestière de Font Rousse. Se garer à la barrière.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté jusqu’au croisement des Chauvines, sentier balisé et facile. Ce croisement des Chauvines à 1385m, est veuf de son poteau directionnel.
  • Traversée des ravines et de larges combes sous l’Aiguillette où le sentier n’est plus balisé. On retrouve un balisage pour la montée à la Crête de Quinquambaye.
  • La Crête de Quinquambaye à partir du point IGN 1735 et la Crête du Brisou à partir du col point IGN 1621 et ce jusqu’au Col de l’Allimas ne sont pas balisés.
  • Du Col de l’Allimas, les chemins, sentiers et portions de petites routes sont balisés et dotés de poteaux de direction.
  • Cet itinéraire en boucle doit être impérativement parcouru hors neige, proscrire également la pluie et le brouillard.
  • Certains passages sont exposés, notamment sur la Crête de Quinquanbaye où la vigilance est de mise, et où les personnes sujettes au vertige devront s’abstenir.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 01/10/2019
  • Participants : seul
  • Carte : IGN TOP 25 3236 OT Villard de Lans - Mont Aiguille
  • Altitude de départ : 1120m
  • Altitude atteinte : 1735m
  • Point bas de la randonnée : 1080m Chez Cotte
  • Horaire : à peu près 6h00
  • Distance : environ 13,5 km
  • Positions GPS de la Côte de Quinquambaye
    • Longitude : 5.539°
    • Latitude : 44.869°
  • Balisage : traits jaune/vert en général, aucun sur la Crête nord de Quinquambaye, aucun sur la Crête du Brisou et ce jusqu’au Col de l’Allimas.
  • Tracé rouge balisé
  • Tracé noir non balisé

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

CRÊTE DE QUINQUAMBAYE

Franchir la barrière et s’engager sur la Route Forestière de Font Rousse c’est la direction du Col de l’Aupet. On passe quelques minutes après devant le Parc Aventure. Peu après, à la balise les Granges altitude 1213m, prendre à droite la direction du Pas des Bachassons en laissant la direction du Col de l’Aupet.

Un bon sentier pénètre en forêt, il enjambe le Ruisseau de l’Aupet et arrive bientôt devant la balise Plan Giraud Vert à l’altitude de 1216m. Il suit la rive droite du Ruisseau des Pellas, puis franchit plus haut le Ruisseau du Maupas. Il poursuit son ascension le long du Ravin des Chauvines et effectue quelques lacets, avant d’arriver à un carrefour à l’altitude de 1385m environ.

Abandonner en face la montée vers le Pas des Bachassons, repérer plutôt sur la droite un sentier marqué d’une croix jaune/verte sur un pin. A partir d’ici, suivre un ancien balisage de traits jaune/vert et quelques traits bleu/jaune/bleu d’un vieil itinéraire.

Il traverse la combe du Ravin des Chauvines sous l’Aiguillette ou Petit Veymont, et plus loin le Ravin des Chalanches et celui de Barri. Il arrive alors sur une bifurcation vers l’altitude de 1400m, laisser en face la direction du Col de l’Allimas, prendre plutôt le sentier à gauche en direction de la Baraque du Veymont.

Notre sentier très bien marqué balisé désormais de traits jaune/vert, dessine ses larges lacets dans la Forêt Domaniale du Petit Veymont. De toute beauté maintenant à découvert, ce sentier revient côtoyer les Ravins de Barri et des Chalanches, et remonte sur l’arête nord-est de l’Aiguillette sur la Côte de Quinquambaye point IGN 1735.

GRAND BRISOU

Il aurait été dommage de négliger cette Côte de Quinquanbaye, pour la beauté des lieux, et la vue sur l’arête de l’Aiguillette et le maître des lieux le Grand Veymont. Avant l’un des derniers lacets vers 1700m, on aura pris soin de repérer une sente matérialisée par une croix jaune/verte sur un pin mort en bordure de pente.

Donc revenir jusqu’à cette sente, d’abord sur ce versant est abrupt elle descend un ressaut assez raide où les cailloux roulent sous les semelles. Elle évolue nord-est sur l’arête effilée où les pentes de chaque côté sont très aériennes. Surtout à gauche sur un passage peu long. L’arête devient plus aisée, mais la vigilance reste de rigueur.

Notre arête s’élargit, notre sente traverse plusieurs prairies inclinées. Le Téléski des Alleyrons devient visible posé sur la crête du même nom. La butte du point IGN 1678 sera atteinte par une dernière montée. 2 tables de pique-nique au sommet.

Poursuivre sur la Crête du Brisou et rejoindre sa balise altitude 1678m. Son poteau nous indique le Col de l’Allimas. La trace en bordure de crête descend tranquillement jusqu’à atteindre une balise, un col au point IGN 1621. Laisser alors la descente à droite vers le Col de l’Allimas.

Notre sente suit l’arête évidente, passe au-dessus du Ravin de Rantanche, l’antenne du Grand Brisou point IGN 1674 est atteinte à son tour.

COL DE L’ALLIMAS

La trace devient alors aléatoire. On aura alors pris soin de regarder à ses pieds, les quelques marques de peinture rouge délimitant une forêt fermée. Large bande verte sur l’IGN. D’abord nord-est, dans l’herbe, puis les marques rouge et blanches peintes sur les arbres s’orientent alors vers l’est en suivant une large arête boisée.

Ainsi vers l’altitude de 1400m, on parvient sur un chemin. Quelques peu envahi d’herbe, le prendre dans la pente. Il tourne à droite puis à gauche, puis une nouvelle fois à droite d’où on distingue la Route du Col de l’Allimas. La suivre à droite et rejoindre le col à 50 mètres. Un banc.

RETOUR PAR CHAUPLANE

La balise du Col de l’Allimas altitude 1352m, nous indique le Ruisseau de Chauplane. Suivre la Route du Col de l’Allimas en direction de St-Michel-les-Portes. Faire environ 300 mètres, puis être attentif pour repérer le sentier balisé grimpant sur le bord de la route.

Dans une belle forêt de pin, le beau sentier franchit une petite arête boisée, et ainsi change de versant. Il descend sur la route de Chauplane. Là, prendre alors à gauche, elle fait un virage à droite et remonte vers Chauplane. A une patte d’oie, un panneau où il est gravé "C’est par là" nous invite à prendre la branche de droite. On évite ainsi la quiétude du hameau.

Prendre au niveau d’une balise la direction du Ruisseau de Chauplane. On rejoint rapidement sa balise altitude 1225m. Prendre vers le sud-ouest la direction du Col de l’Aupet. Le sentier franchit le petit cours d’eau, passe sous la roche s’oriente vers l’ouest et arrive aux abords d’une prairie point IGN 1207, où on distingue nord-ouest le Ravin de la Rantanche et le Grand Brisou.

Notre sentier reprend la direction du sud-ouest, franchit un portillon d’alpage, traverse le Petit Ruisseau, puis un second portillon. Il arrive alors dans le Ravin de Mouna, une balise est posée sur la rive droite du ruisseau. Le Mouna altitude 1114m.

Rejoindre la Bâtie. Traverser le hameau pour trouver les balises, la Bâtie altitude 1165m suivre la direction Chez Cotte. On retrouve les Pellas et la balise Chez Cotte altitude 1080m. Il n’y a plus qu’à suivre la petite route et retrouver la Route Forestière de Font Rousse en direction du Col de l’Aupet.

Journée du 01/10/2019

Lundi alors que je visionne le bulletin de Météo – France sur l’écran de mon ordinateur, je m’aperçois que demain mardi c’est une superbe journée qui est annoncé. Il annonce des orages simplement en fin de journée. Mercredi il pleut d’après cette même météo, jeudi je garde les petits, vendredi il pleut et samedi je devrais randonner avec le Club Sarras Randonnée. Alors profitons de ce mardi 01/10 tant qu’il fait beau ce sera peut être la seule journée de la semaine.

6h45 je prends la route du sud en direction de Monestier-de-Clermont. Je tourne à droite dans le grand virage pour la direction de St-Michel-les-Portes. Le soleil n’est pas encore passé par-dessus le Dévoluy, je continue sur la route des Pellas.

Mince trop tard j’aperçois au-dessus des arbres mon Mont Aiguille déjà enflammé par les premiers rayons du soleil. Puis au détour d’un virage c’est au tour du maître Grand Veymont de recevoir sa décharge rayonnante. Mince ai-je loupé le moment magique, le parking n’est pas très loin. Je m’empresse de prendre la Route Forestière de Font Rousse, et saute de la voiture APN en main et mitraille à volonté le maitre des lieux totalement enflammé. Quant au Mont Aiguille, je ne distingue d’ici que sa face nord-ouest je devine l’éclairage sur sa face est qui reflète dans ce ciel pur.

7h50 je suis prêt, je franchi la barrière et quitte le parking où 2/3 voitures sont garées. D’un pas décidé je remonte cette Route Forestière avec mes bâtons sous le bras. Je remonte en forêt en direction du Pas des Bachassons. Aucun bruit, pas d’aboiements de chiens aujourd’hui je suis tranquille de ce côté. J’arrive au carrefour à 1385m, et constate qu’il n’y a plus de poteau de direction. Je ne m’inquiète pas je connais le secteur alors je tourne à droite.

A partir d’ici, je franchi plusieurs combes bien ravinées, mais à chaque fois des vieilles marques de balisage et des cairns m’indiquent le passage. Le parcours s’effectue tranquillement jusqu’à la bifurcation sous Quinquambaye. Là le sentier grimpe en larges lacets et en plus de toute beauté. Il sort de la forêt, ses virages du sud reviennent à chaque fois sur le bord des ravins. Le paysage est de plus en plus beau.

Vers 1700m, alors que je pensais que l’arête débuterait du haut de Quinquambaye, je repère cette sente et un pin avec sa croix jaune/verte. Mais je vais tout de même voir plus haut sur la crête ce qu’il en est. Là-haut l’arête est étroite et il y règne un vent fort violent. J’assure mes pieds et mitraille autour de moi, et redescends avec prudence.

Je m’engage alors sur cette sente une fois revenu, d’abord sur le versant est, puis elle gagne l’arête. Un passage demande de l’attention, mais c’est peu long. Le reste est assez facile, elle s’élargit et remonte sur la butte où est posé le pylône d’arrivée du Téléski des Alleyrons. Je poursuis mon escapade, puis arrive au col sans nom du point IGN 1621. Là je regarde la suite, qui m’a l’air bien facile.

11h15 me voilà sur le Grand Brisou. J’avais sorti ma TOP 25, et avais remarqué cette bande verte sur Géoportail, délimitant une forêt fermée. C’est donc les marques rouge au sol peintes sur des roches que j’aperçois depuis un moment. La trace se fait vraiment aléatoire, elle s’oriente bientôt vers l’est, je devine en bas sous les Rochers des Côtes de la Montagne de Gresse mon col, le Col de l’Allimas.

En gardant la large arête boisée, je tombe sur ce large chemin, qui débute bien plus haut vers 1500m. Me voilà sur la Route du Col de l’Allimas. Un peu de vent souffle là-haut, je remarque un banc esseulé, tiens donc il est 11h50 j’en profite pour me poser dessus pour casser la croûte. C’est à ce moment là, qu’un groupe d’une trentaine de randonneurs arrive et cherche un endroit propice à l’abri du vent. Je les vois partir en direction de Serre Girardet, où finalement je les verrai sur le chemin en quittant les lieux.

Je rentre par Chauplane pour effectuer une boucle, le ciel est bien découvert, il fait encore chaud en ce 1 octobre, je rejoins le parking et prend la dernière photo du Maître le Grand Veymont il est 13h50. Comme à mon habitude, je m’arrête au Sénépy, pour ma mousse habituelle sur sa terrasse. L’orage violent éclatera le soir en préparant mon topo.

Dernière modification : 3 octobre 2019
Le Grand Veymont (2341m) du Pas de la Selle à la Côte de Quinquambaye

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 1er octobre

Topo publié le 3 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 octobre à 23h07

    Quelle formidable traversée, Patrice !
    Tes photos en noir et blanc sont superbes....

  • par Le 10 octobre à 08h20

    Bonjour et merci Nadine, oui c’est une belle traversée. Pour les photos en noir et blanc, Photofiltre 7 y est pour quelques chose...

  • par borisLe 10 octobre à 17h30

    je suis monte au sommet du mont aiguille il y avait beaucoup de fleurs et une gosse fissure coté est un jour un morceau va tomber comme au granier , la voie normale est facile

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !