Dent de la Rancune (1493m) - Voie normale

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
340m
Durée :
demi-journée

Curieux dyke monolithique dans le massif du Sancy à Chaudefour, ce sommet a été l'un des plus mythiques durant l'âge d'or de l'alpinisme auvergnat. – Auteur :

Accès

Dans le Puy de Dôme (63), sur la route reliant le Mont-Dore à Chambon-sur-Lac, la D36, repérer un parking en face de l’Auberge du Buron de Chaudefour.

Sur les cartes Michelin et IGN cet endroit est marqué et nommé "Maison de la Réserve Naturelle Nationale de la vallée de Chaudefour".

Précisions sur la difficulté

Roche trachy-andésitique, semblable au gneiss à grimper.

Les infos essentielles

Carte : IGN 2432 ET - Massif du Sancy
Topo : https://www.sancy.com/produit/topo-guide-escalades-sancy/
Durée : une demi-journée
Difficulté globale : TD-
Difficulté maximum : 6a
Approche : 30 minutes
Matériel : voie bien équipée. Prendre corde à double de 50m, 10 dégaines, de quoi trianguler un relais (R1) et le matériel d’escalade standard.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Remarque

Essayez de suivre les sentiers sans vagabonder à droite et à gauche. Le sol sur ces volcans est fragile et l’érosion est amplifiée, inutile d’y participer plus que nécessaire.

Approche

Du parking suivre la piste se dirigeant au sud jusqu’à atteindre la prairie en sortant des bois.

Au panneau, se diriger sur la droite en suivant une sente qui démarre presque parallèlement au sentier des crêtes à droite et qui se dirige vers la combe entre la Dent de la Rancune et la Crête du Coq.

La suivre jusqu’à rejoindre la base de la face Sud de la Dent de la Rancune à travers bois et pierrier (cairns, discret balisage vert).

Voie

La voie historique démarre au-dessus du socle de couenne, mais gravir ce dernier permet de rajouter une longueur intéressante et apporte une escalade plus variée à l’ensemble.

L1, 5inf :
Repérer sur le rocher l’inscription "Normale". La longueur, une belle dalle, commence droit puis tire sur la gauche. Parvenu à une zone moins raide, commencer à tirer sur la droite en délaissant le relais chaîné situé à côté d’un collet herbeux/terreux pour atteindre un peu plus haut un relais à trianguler équipé d’une broche et d’une plaquette artisanale verte. Ceci permet de laisser libre le relais précédent pour les cordées qui redescendent en rappel (et ça permet de rester sur le rocher).

L2, 5sup :
Poursuivre droit au-dessus sur le fil de l’éperon dans un style radicalement différent, plus typé montagne avec une succession d’écailles, de petits rétablissement et de fissures. Arriver sur une large vire où sont placés 3 relais chaînés.

L3, 6a/A0 :
Continuer sur le fil de l’éperon de droite, dans une escalade du même style que la longueur précédente. Un ressaut fissuré en dévers peut se franchir en tire-clou. Arriver à un relais chaîné, sinon continuer jusqu’à la plate-forme sommitale ou se situe également un relais chaîné.

Le sommet offre une vaste plate-forme de 2-3 mètres de large sur une cinquantaine ( ? , je n’ai pas vraiment mesuré...) de mètres de long, quelques blocs et broches/plaquettes permettent de fixer une main courante si besoin.

Descente

Du sommet (ou le dernier relais dans la voie) tirer un rappel pour atteindre le collet entre la base de la dent et les pentes du Puy de Cacadogne.

Par une sente en face nord, rejoindre le sentier des crêtes de Chaudefour puis la prairie.

Sinon tirer un second rappel du relais chaîné situé à côté du collet pour rejoindre la base du socle, à proximité du point de départ. De là revenir au parking par le sentier de montée.

Informations complémentaires

Dernière modification : 3 octobre 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Crédits : CAF de l'Indre

Randonnée réalisée le 30 septembre

Topo publié le 3 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !