Grande sœur Agathe (2193m) par les Glovettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1180m
Durée :
1 jour

Une longue randonnée vers l'un des plus hauts sommets du massif (le 3éme après le Grand Veymont et la Grande Moucherolle). Le cheminement proposé ici évitera au maximum la vue des remontées mécaniques de la Côte 2000. Que l'on soit monté le long des pylônes du domaine skiable ou par l'itinéraire proposé, la quasi-solitude sera de mise une fois les Jaux et le lac artificiel de la Moucherolle passés. Un sommet facile d’accès qui réserve une vue inattendue et dolomitique sur les deux Moucherolles. – Auteur :

Accès

De Villard-de-Lans, se rendre à la station de ski (suivre Côte 2000). A l’entrée du grand parking du Balcon de Villard, prendre à gauche direction les Glovettes et continuer jusqu’aux immeubles. Nombreuses places de parking disponibles.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Données

  • Carte : IGN TOP25 3236OT Villard-De-Lans
  • Altitude départ : 1240m
  • Altitude atteinte : 2193m
  • Distance : 15,3 km
  • Dénivelé : 1180m

Horaires

  • Départ parking : 10h15
  • Rochers des Jaux : 12h00
  • Sommet : 13h10 / 14h10
  • Retour Parking : 16h15

Itinéraire

  • (sortie réalisée le 20 novembre 2012)

De l’arrêt des navettes, suivre le chemin (balisage GR) qui s’enfonce dans les bois en direction de l’Aversin.

Au bout d’une dizaine de minutes, on rejoint une large piste où il faudra prendre à droite en direction de la Cote 1336. Rester sur cette large piste (qui est en fait une piste verte de ski alpin permettant de rejoindre le village depuis la Côte 2000) jusqu’à ce qu’elle incurve fortement à droite.

Continuer à ce moment là tout droit vers une trouée qui ressemble à une ancienne piste de ski maintenant inutilisée. La montée se fait plus raide et finit par rejoindre le replat du Pré des Prés où on retrouve pour un temps les installations du domaine skiable de la Côte 2000.

Après avoir longé le lac artificiel par la droite (ce lac existe sur les nouvelles cartes IGN, pas sur les anciennes) serrer à gauche vers la large piste bordée de sapins. En vue du téléski des Jaux serrer encore plus à gauche et remonter alors la piste en restant toujours le plus à gauche de l’installation.

Arrivé en haut du téléski, il faut repérer un large chemin qui part à gauche en légère descente vers le Clos d’Aspres le suivre jusqu’à ce qu’il devienne sentier. A cet endroit il faut alors continuer à droite et sensiblement à niveau sur un large chemin quelque peu abandonné. Ce chemin finit par aboutir sur une sorte de rampe assez large qui part sur la droite en montant assez fort. Cela ressemble toujours à une ancienne piste (de ski ou non) qui serait inutilisée.

Monter cette rampe. La montée est forte mais pratique et mène tout droit à la gare supérieure du télésiège du Grand Canyon. Nous aurons ainsi évité la vue des remontées mécaniques et progressé dans le paysage de lapiaz et de rochers du Clos d’Aspres.

De là, suivre les marques vertes et jaunes qui suivent peu ou prou la crête des rochers des Jaux. Le passage de crête est ludique et en continuant de regarder à gauche on aura sous les yeux un environnement naturel (à droite ce sont les pistes de ski de la Cote 2000).

On passe alors la gare supérieure du télésiège des Crêtes puis la balise des Rochers des Jaux. Continuer sur la crête (marques vertes et jaunes) qui redescend quelque peu en direction du Col des deux Sœurs.

On aboutit alors dans un cirque très minéral duquel on aperçoit très bien le sommet arrondi de la Grande sœur Agathe à droite du Col. Le monolithe de la Grande Moucherolle domine le tout cependant que sur la gauche du Col la Petite sœur Sophie est loin d’être ridicule.

De là il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’au col, on choisira le meilleur passage et il est de toute évidence impossible de se perdre par beau temps. A noter que le sommet pour l’IGN n’est pas la pointe la plus à droite (2194m) mais celle au milieu (2193m) où il y a un cairn. Encore une bizarrerie cartographique.

Il faut profiter de la vue inhabituelle sur les deux Moucherolles. Il y a là un petit air de Dolomites. Pour le reste c’est classique et fourni : Mont-Blanc, Grandes Rousses, Aiguilles d’Arves, Meije, Ecrins ... etc).

Pour le retour on pourra choisir de rentrer par le même itinéraire ou plus tranquillement en choisissant de suivre les pistes de ski à partir du lac artificiel de la Moucherolle.

Dernière modification : 16 mai 2018
Traversée de la Grande Moucherolle (2284m)

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 26 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 26 novembre 2012 à 00h32

    Une bien belle sortie "avant la neige"... photo n°8, sur la crête vers la gauche (enfin les rochers derrière) et avec les reflets du soleil, je distingue un vieux rhinocéros

  • par heremeLe 27 novembre 2012 à 00h04

    Ça, c’est le génépi. Ceci dit la photo est surprenante : j’ai l’impression que le premier plan a été ajouté après coup.

  • par Le 27 novembre 2012 à 00h42

    pfff. y’en a bien qui voient la Vierge dans des morceaux de pain au raisin ou des petits Jésus dans des coulures de bougies... bon ok j’arrête le génépi :)

  • par Le 27 novembre 2012 à 08h09

    Bonjour à tous,
    Le Génépi j’en ai bu oui, mais aprés la photo.
    Je crois plutôt que c’est le fait d’avoir zoomé assez fort qui fait cet effet de premier plan rajouté. Ce n’est pas une vision 50mm.
    A plus tard avec la neige ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !