Lance Sud de Malissard (2045m) par le couloir ouest et le chaos de Bellefont

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour

La Lance sud par un itinéraire un peu plus sportif à la montée (couloir ouest) et ludique, mais demandant de l'expérience, au retour par le déroutant et exigeant chaos de Bellefont. Une journée bien remplie en perspective ! – Auteur :

Accès

De Grenoble par la D512 (col de Porte) jusqu’à Saint-Pierre de Chartreuse qui peut également être atteint par Saint-Laurent-du-Pont et les gorges du Guiers mort (D520b).

A Saint-Pierre de Chartreuse traverser le village et suivre la direction Perquelin, une fois au hameau suivre les indications pour le parking (vaste et ombragé).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte et chiffres

  • Carte : IGN TOP25 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud
  • Altitude départ : 980m
  • Altitude atteinte : 2045m
  • Distance :14 km
  • Dénivelé : 1250m

Horaires

  • Départ parking : 09h40
  • Col de la Saulce : 10h55
  • Sommet : 12h20 / 13h50
  • Retour Parking : 16h30

Précautions

  • Il ne faut pas s’engager dans le chaos de Bellefont par temps brumeux ou de brouillard. De même si l’atmosphère est vraiment trop humide. Dans ces deux cas il faut poursuivre sur le GR9 jusqu’au carrefour permettant d’accéder au sentier du Prayet.
  • Une petite corde rando pourra (r)assurer les personnes non habituées pour passer la crevasse en Z.

Itinéraire

  • (sortie réalisée le 24 octobre 2012)

Du parking de Perquelin ; suivre la large piste en direction du Col de la Saulce.

Arrivé à une large clairière, continuer sur le large chemin qui monte en rive gauche du ruisseau de Bellefont. Le chemin traverse ensuite le ruisseau.

A peu près 200 m après la traversée du ruisseau, altitude 1200m, le chemin le retraverse en tournant franchement à droite (bien suivre cet itinéraire, car je me suis un peu fourvoyé en allant tout droit, ce qui m’a occasionné un détour inutile).

On parvient au Col de la Saulce, en gros 1h15 après le départ.

Au poteau indicateur, suivre alors la direction de la cabane de Bellefont. Le sentier monte d’abord à couvert, puis on sort complètement de la forêt et on parvient à une anfractuosité dans le rocher sur la gauche du sentier (altitude approximativement 1600m).

Il faut alors quitter le sentier par la gauche en visant la croupe qui remonte vers le couloir ouest (qui devient bien visible). Serrer au maximum à droite en suivant la crête où on trouve quelques traces plus commodes dans cet environnement mi-rocheux, mi herbeux.

Remonter la croupe en gardant en point de mire le couloir (qui est celui le plus à droite). Après une montée assez raide on arrive au bas d’un petit ressaut mi herbeux-mi rocheux que l’on devra passer en le contournant légèrement par la gauche.

Revenir à droite ensuite en visant le pied de la falaise et le couloir. Le couloir recèle de bonnes traces et se remonte assez facilement sur la droite au départ. Sans être excessivement exposé, il faut quand même être attentif à des pierres qui roulent facilement sous les pieds. Vers le haut du couloir on prendra le collet de gauche pour rejoindre le sentier de la voie normale.

Suivre la voie normale qui finit sur l’arête permettant d’accéder au sommet sud. (Note : le sommet nord peut aussi être atteint en aller-retour en suivant l’arête facile).

Pour la descente il faut suivre la voie normale jusqu’à apercevoir le chalet de Bellefont, il faudra alors obliquer à gauche sur le GR9 en coupant à travers l’alpage pour s’éviter une petite remontée.

Suivre alors le GR9 vers le sud, celui-ci remonte légèrement dans des lapiaz et sous un léger couvert forestier. Il longe alors le piton de Bellefont par en dessous.

Après avoir traversé un lapiaz et sur un replat herbeux, un sentier part en descente sur la droite : c’est le sentier conduisant au Chaos de Bellefont. Il est essentiel de ne pas perdre de vue les nombreuses marques orange/marron (à demi effacées par moment) pour ne pas se perdre dans ce lapiaz forestier.

On arrive ensuite en haut de la crevasse en Z en se demandant où passer. Il faut bien chercher les marques : la solution est en haut et non en bas. En clair il faut d’abord monter un peu pour ensuite trouver un passage scabreux (désescalade) pour descendre dans la crevasse. La crevasse, quoique pas large, se passe assez bien pour qui est habitué. Attention à la sortie qui est glissante et un peu exposée.

A ce stade on n’en a pas encore fini avec le chaos de Bellefont. Il reste, toujours en étant très attentif aux marques orange/marron, à franchir les nombreux blocs rocheux, lapiaz dans un cheminement malcommode.

On finit enfin par rejoindre un vrai sentier qui chemine sous une falaise en direction du sud. Ce beau sentier finit par rejoindre (altitude approximative 1570m) le sentier du Prayet qui permettra par une descente soutenue d’arriver à un chemin forestier (altitude 1240m) où une sente dont le départ est signalé par un cairn mènera jusqu’à la première clairière rencontrée en montant.

Suivre alors la large piste empruntée au départ jusqu’au parking de Perquelin.

Dernière modification : 16 mai 2018
Crêtes de Malissard par le cirque de Saint-Même-Pas de la Mort et Cheminée de Fontanieu

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 31 octobre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par niborLe 31 octobre 2012 à 18h22

    Beau reportagetet photos retraçant bien l’itinéraire.
    On peut aussi faire cette boucle en partant de Saint philibert,prendre une route forestière au niveau du cimetière sur 2 Km et se garer sur 1 parking prévu à cet effet.

  • par Le 31 octobre 2012 à 20h11

    Super, j’avais "reluqué" cet accès cet été et me suis promis de revenir.

  • par SalantLe 1er novembre 2012 à 23h00
  • par JohnnyLe 2 novembre 2012 à 09h08

    Bravo pour cette vidéo très parlante, comme à l’habitude.
    Je ne l’avais pas vue avant d’y aller.
    Je vais la montrer à ma famille pour qu’elle se rende mieux compte de mes escapades, les photos étant bien moins démonstratives malgré tous mes efforts (j’étais en solitaire ...)
    Merci pour le lien et bonnes courses avec de bons reportages comme celui-ci à venir.
    Amicalement.
    Johnny.

  • par heremeLe 2 novembre 2012 à 11h48

    Splendide vidéo, complément parfait du topo de Johnny, où il est difficile de décrire totalement la complexité de la randonnée.
    Jai découvert par la même occasion une armée d’autres vidéos d’Antoine sur Internet.

  • par jean paulLe 8 juillet 2013 à 20h42

    8 juillet 2013
    tres belle randonnee ; pluie à la sortie du chaos.Exactitude des horaires indiqués.

  • par Le 7 juillet 2016 à 15h57

    Une vidéo filmé dans le secteur, à partir d’un drone...
    https://youtu.be/yicDZ9uCHxQ

  • par Le 7 juillet 2016 à 17h33

    superbe vidéo - cette rando en boucle avec les chaos de Bellefont est somptueuse
    Pour revenir à l’auteur de cette vidéo, un autre lien sur les arches pas mal non plus :https://www.youtube.com/watch?v=TjsiS3sdCdM

  • par lyndaLe 17 octobre à 22h37

    c est donc une rando de 5h sans tenir compte des pauses ? j aimerais faire cette rando ce weekend mais etant limite en temps car je prends le bus j ai besoin d un temps assez precis pour estimer le retour. merci

  • par JohnnyLe 17 octobre à 23h42

    14 kilomètres / 1250 de D+ plus 1250 de D- / Et le temps que j’ai indiqué est de 2h40 + 2h40 soit 5h20 sans les pauses.
    Si vous escomptez mettre 5 heures, il vous faudra marcher à quasiment 3 km/h et envisager du 500m/h sur un terrain qui est loin d’être linéaire et pas toujours facile et ce même en descente notamment dans le chaos de Bellefont.
    Je ne connais ni vos capacités physiques ni votre niveau d’entraînement, je dis juste qu’à mon niveau 5 heures cela me paraît tiré par les cheveux au vu des contraintes horaires que vous évoquez.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !