Le Faraut (2233m) et Pic Pierroux (2377m) par son versant nord, descente par le vallon du Jas

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour

Le Faraut est le sommet à l'extrémité nord de la montagne de Faraut, il s'atteint par de jolis alpages et offre un magnifique panorama sur la plaine du Drac. De l'arête du Faraut, on pourra continuer vers le Pic Pierroux en franchissant son versant nord. Et de ce dernier, on traversera l'arête menant en haut du vallon du Jas qui offre une descente alternative à la voie normale de la Crête de Pierroux. Et bien sûr, juste avant de descendre, on jettera un coup d’œil au départ de la vertigineuse et confidentielle vire du Pierroux... – Auteur :

Accès

De Corps ou Mens, prendre la direction du Dévoluy avec Saint-Etienne-en-Dévoluy. Juste après Saint-Disdier, prendre la route en direction de la Mère Eglise et des Gicons. Suivre la route et se garer au parking à la sortie des Hauts-Gicons.

Précisions sur la difficulté

  • L’itinéraire ne doit se parcourir que par temps sec.
  • Sens de l’orientation nécessaire.
  • La montée au sommet du Faraut traverse des barres rocheuses et des raides pentes herbeuses.
  • La montée par le versant nord du Pic Pierroux s’effectue dans le dévers de pentes très raides.
  • La descente de l’arête vers le haut du vallon du Jas et du départ de la vire est très raide et se finit par un petit passage de désescalade.
  • La descente du vallon du Jas est raide.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure

Altitudes :

  • Départ : 1362m
  • Le Faraut : 2233m
  • Pic Pierroux : 2377m
  • Départ de la vire : env. 2320m

Dénivelé total : 1100m

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Approche vers le pied de la Crête du Pierroux

Suivre la piste après le parking (1362m), on rejoint l’intersection coté 1359m, on continue à gauche. Plus loin on quitte la piste pour chemin en direction de la cabane de l’Aup (1577m).

Traverser les alpages jusqu’au col de l’Aup (1680m). Remonter les crêtes qui passent par les points cotés 1792m et 1835m. Descendre par un facile ressaut et continuer sur l’alpage au pied de la crête de Pierroux.

Montée au Faraut

Rester au bord de la crête et repérer un gros rocher, on va bientôt quitter la crête de Pierroux pour passer dans les barres rocheuses en direction de l’alpage du Faraut. Monter encore quelques dizaines de mètres et repérer un gros cairn au dessus d’une barre rocheuse.

Passer sous le gros cairn en suivant la sente qui passe entre les barres rocheuses et qui atteint l’alpage du Faraut et les ruines (1967m).

Suivre la sente qui monte à l’assaut du Faraut, on traverse quelques barres rocheuses facilement avant d’atteindre l’arête sommitale.

Du sommet du Faraut (2233m), on peut descendre à l’extrémité nord (2204m) de l’arête par des passages exposés.

Le Pic Pierroux par son versant nord

Suivre l’arête vers le nord, elle est facile au début. Avant qu’elle devienne très effilée, prendre dans le dévers.

Jongler entre les barres rocheuses et les pentes herbeuses dans un très raide dévers pour reprendre pied sur l’arête juste en dessous du Pic Pierroux. Puis, suivre facilement jusqu’au sommet.

L’arête jusqu’au départ de la vire

Suivre l’arête plein sud jusqu’à surplomber un replat herbeux, descendre intuitivement dans une partie très raide, on ne voit le passage de désescalade qu’une fois étant juste au dessus.

La désescalade n’est pas difficile et permet de prendre pied sur le replat herbeux.

On aperçoit un cairn et si l’on se dirige vers le nord dans le versant est du Pierroux, on débouchera sur la grande vire homonyme...

Descente par le vallon du Jas

La descente s’effectue en tirant sur la droite dans les raides pentes herbeuses puis suivre à gauche à côté d’un pierrier qui descend dans un couloir.

Traverser un gros pierrier pour atteindre le replat herbeux coté 2040m. Basculer au sud de celui-ci pour rejoindre le bas du vallon du Jas.

De là, on rejoint une piste ramenant aux environs de la cabane de l’Aup, le retour final est maintenant évident.

La sortie

Réalisée seul le 29 juin 2015.

J’avais bien envie de découvrir le coin à l’extrémité nord de la Montagne de Faraut depuis que j’étais monté au Pic Pierroux en octobre dernier. Le Faraut n’est pas très difficile à rejoindre. J’ai appris d’un topo qu’on peut rallier directement le Pic Pierroux du Faraut, et que la descente par le vallon du Jas est possible.

Le jour-J est arrivé pour mettre cela en œuvre. Me revoilà une énième fois au parking des Hauts-Gicons. Je prends la piste en direction du col de l’Aup. Dans l’alpage, les herbes ont bien poussé et le short n’est pas forcément le bienvenu !

Je parcours la crête panoramique qui mène au pied de la crête du Pierroux. Puis je reste au bord de cette dernière pour repérer un passage facile pour basculer côté Faraut. C’est chose faite avec l’aide d’une sente. L’endroit caché de l’alpage de l’Aup est de toute beauté et mène au pied du Faraut.

Je suis la sente qui se faufile entre barres rocheuses et pentes herbeuses raides pour déboucher sur l’arête sous le sommet du Faraut avec vue sur les Ecrins et le Champsaur.

Je monte au sommet du Faraut et continue sur la magnifique arête jusqu’à l’extrémité nord. L’endroit est de toute beauté et surplombe la plaine du Drac de 1500 mètres. Petite pause avant de remonter jusqu’au sommet pour me diriger à présent vers le Pic Pierroux dont l’arête est éminemment tranchante.

Je passe dans le raide dévers rapidement et je recherche le meilleur chemin entre les pentes herbeuses et les barres rocheuses pour rejoindre l’arête sous le sommet.

Puis, je rejoins le sommet facilement, c’est la deuxième fois que je foule le Pic Pierroux mais avec deux montées différentes, tous comme les descentes...

Après une petite pause sommitale, je repars à l’assaut de l’arête. Je finis par surplomber un replat herbeux. Je m’enfonce dans un raide passage me demandant comment je vais faire pour m’en sortir et finalement se dévoile, étant une fois juste au-dessus, un passage de désescalade facile.

J’arrive sur le replat herbeux et j’aperçois un cairn... et un passage dans le versant est... Je m’y engage sur une vingtaine de mètres et je débouche sur la grande vire du Pierroux... Vertigineux !

Je fais demi-tour et rejoins le replat herbeux d’où je profite du panorama exceptionnel sur la montagne de Faraut notamment sur les sommets au nord de la brèche homonyme qui baigne dans une sauvagerie extrême.

Puis j’entame la raide descente dans le vallon du Jas jusqu’au replat herbeux. La suite est plus facile et rejoint le bel alpage du Jas avant le retour au parking des Hauts-Gicons.

Dernière modification : 1er novembre 2018
Pic Pierroux (2377m), Dévoluy

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 2 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (13).
  • par Le 4 juillet 2015 à 01h15

    Encore un itinéraire panoramique bien sauvage comme on les aime !
    Bientôt, je pense qu’on aura droit à l’intégrale des arêtes de la Montagne de Faraut !

  • par Le 4 juillet 2015 à 12h30

    @Pascal : La brèche de Faraut représente un sérieux obstacle à cette entreprise !

    @Arnaud : Photo76, je comprend que ce sommet te laisse sans voix, c’est l’une des plus belles aiguilles de la montagne de Faraut. Quand on pense que cette pointe 2351m n’a pas de nom ! Je devais la faire cette année en hivernale...mais faute de temps. Une petite reco estivale serait quand même sympa :)

  • par Le 4 juillet 2015 à 17h26

    La pointe 2383m juste au nord de la brèche est pas mal non plus ! Est-elle accessible ?
    Et, as-tu déjà tenté les Jumeaux de Faraut ou la rampe des Ailes ? (qui permettrait de faire la traversée Roc Roux, Tête du Collier et Tête de Claudel en boucle au départ du Champsaur...)

  • par Le 4 juillet 2015 à 17h40

    Pour la pointe 2383m, je ne sais pas.
    La rampe des Ailes,c’est prévu que je la passe cette année. J’ai un ami qui habite à Pouillardencq (point de départ)et qui vient de me rencarder sur l’accès aux Ailes. A moins que tu ne fasses le topo avant moi, celui-ci devrait arriver un de ces quatre sur Altituderando. Il y a une variante possible en redescendant sur la brèche de Faraut, ou peut-être par la crête que tu connais... A suivre

  • par Le 4 juillet 2015 à 18h44

    Ça promet ! Je te laisserai le soin de faire le topo sur la rampe des Ailes, je ne sais pas trop si c’est dans mes cordes... Je ne m’y lancerai pas seul, c’est certain.

    En attendant, il y a bien d’autres itinéraires à visiter sur la barrière ouest... des sommets à faire et à refaire, tellement de variantes sont envisageables !

  • par Le 4 juillet 2015 à 18h52

    Et la fameuse vire du Pierroux, l’as-tu déjà emprunté ? Le début que j’ai aperçu à l’air "facile" malgré l’exposition, mais par la suite, la vire se réduit fortement paraît-il...

  • par Le 4 juillet 2015 à 19h56

    Non pas encore. Ça a l’air chouette...
    Oui, la face nord-est de Faraut c’est du sérieux !

  • par Le 4 juillet 2015 à 20h17

    J’ai la réponse pour l’accessibilité au sommet 2383m... http://fr.beontherope.com/2015/07/breche-de-faraut/
    Vidéo réalisée le même jour que ma sortie de ce topo !

  • par Le 4 juillet 2015 à 21h06

    Du même auteur, un poil plus bas que la montagne de Faraut, le Pic Ponsin par les rampes diagonales... https://www.youtube.com/watch?v=BBIknOrPUL8

  • par Le 28 juillet 2015 à 13h25

    Je connaissais la voie du Ponsin mais pas le Pic 2383m. C’est très tentant !

    J’ai gravi la pointe 2351m et la pointe 2363m dans la foulée. Belles ambiances, sur le Faraut on ne s’ennuie pas !
    Ces pointes n’ont pas de nom et même pas de cairn au sommet, c’est dire l’isolement de cette partie de la montagne.

  • par Le 30 juillet 2015 à 23h20

    Impressionnant ! J’attends ton topo avec impatience !

  • par Le 31 juillet 2015 à 00h06

    Ce sont les 2 pointes que l’on voit sur ta photo 76.
    Faut voir, je n’ai pas fais beaucoup de photos et c’est un parcours ultraconfidentiel. Si tu veux je t’envoie quelques clichés par mail et si tu désires le faire, (pour des précisions sur le parcours) on se contacte de la même façon.

  • par Le 20 septembre 2016 à 11h30

    HéHé... on en parle et puis on le fait !
    La fameuse vire du Pierroux...
    Je n’étais jamais monté au Faraut, tu penses bien que je n’allais pas manqué l’occasion d’accrocher le sommet en passant !
    Le Pic 2383 dans ma ligne de mire :)

  • par Le 20 septembre 2016 à 14h33

    Les projets se concrétisent et les rêves se réalisent !

    Beau projet que la pointe 2383 ! Je suis intéressé par l’itinéraire de descente de la vidéo (commentaire ci-dessus) en aller-retour... la montée par la brèche de Faraut est bien bien vertigineuse !

    En espérant avoir de belles journées d’automne... mais j’irai traîner mes basques dans le Trièves avant.

  • par Le 10 juin 2017 à 17h23

    Re... on en parle puis on le fait... Pointe 2383 ! J’ai accroché au passage la pointe 2312 !
    C’est bien engagé par endroit, un passage très très raide dans le couloir (où ils tirent un rappel à la descente dans la vidéo) que j’ai surmonté à coup de piolet... Bien escarpé du col entre les deux pointes jusqu’au sommet 2383... Je suis redescendu par un autre passage, par des raides lignes herbeuses blotties entre des grandes barres rocheuses... Vertigineux au possible... J’ai bien serré les fesses mais c’est passé !

    Bref, ça devrait te plaire !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !