Le Petit Salève (899m), en boucle par les Voûtes

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
500m
Durée
demi-journée
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Une petite boucle forestière longeant les falaises et offrant quelques beaux points de vue sur la plaine genevoise. Départ en plaine (accessible en transports urbains), idéal pour profiter de quelques heures en montagne sur la "petite colline d'à côté" lorsque les conditions plus haut ne sont pas idéales.

Accès

Genève ou Annemasse - Etrembières - Château d’Etrembières, parking devant le cimetière. Accessible en transports urbains d’Annemasse jusqu’au centre commercial d’Etrembières à 500m.

Itinéraire

  • Altitude départ : 435m.
  • Altitude sommet : 899m.
  • Durée : 3h.
  • Carte : IGN TOP25 3430OT Mont Salève - Saint Julien en Genevois - Annemasse.

Période

Accessible toute l’année en l’abscence de neige sur l’itinéraire. Eviter de monter aux Voûtes sous une grosse pluie à cause des passages exposés boueux. Les Voûtes elles-mêmes forment un bon abri en cas d’averse, mais il vaudra mieux ensuite poursuivre la boucle plutôt que rebrousser chemin.

Difficulté

Le cheminement est globalement peu difficile, même si la montée aux Voûtes nécessite des traversées en forêt sur des sentiers plutôt étroits, par endroits assez déversants et exposés dans des pents raides dominant des falaises. Les sentiers sont assez boueux sur tout le parcours par terrain humide, et il faudra dans ce cas redoubler d’attention dans les sections exposées. Aucune difficulté sur le chemin de retour, mais il faudra tout de même faire attention à certains VTTistes kamikazes qui affectionnent particulièrement le secteur.

Ascension

Prendre la route en direction du château et bifurquer rapidement à droite sur une large piste qui monte en forêt. Après la bâtisse du réservoir d’eau, poursuivre la traversée sur un sentier maintenant étroit qui descend un peu en passant au dessus de la résurgence des Eaux-Belles. L’hiver, il est très facile d’observer des chamois, record d’altitude (ou plutôt de bassitude) si près de la plaine et de sa bruyante autoroute...

Le sentier monte ensuite de manière assez raide et arrive à une bifurcation. Si les conditions sont mauvaises (trop de boue), la branche montante à gauche permet d’éviter les Voûtes et les passages étroits et exposés qui y mènent.

Sinon, prendre à droite le sentier qui traverse horizontalement. Après une petite descente, le sentier se fait étroit et traverse quelques dévers assez exposés au dessus des falaises, vide un peu masqué par la forêt... Quelques sections étroites demandent particulièrement de précautions si elles sont humides. On finit par atteindre la falaise et le cheminement se fait plus facile, tout en restant souvent exposé.

Après un long parcours le long de la falaise sous les voûtes formant parfois de beaux surplombs, une petite section rocheuse facilitée par une main courante finit par monter en contournant la clôture d’une bâtisse pour déboucher sur les belles prairies dominant Monnetier. Belle vue sur la plaine genevoise.

Un peu au-dessus, une trace horizontale non balisée part sur la gauche et s’engage sur une vire dominée par la falaise des voûtes supérieures. Jolis surplombs ici aussi pour ravir d’éventuels grimpeurs... Plus loin, la trace se fait étroite, scabreuse et exposée, demi-tour fortement conseillé... Compter 20 minutes pour l’aller-retour.

Plus haut encore, une autre trace horizontale, balisée celle-là, part à gauche pour rejoindre tantôt la trace montante évitant les Voûtes, tantôt Pierre-Vieille en évitant le sommet. Ce sont des options pour ceux qui veulent redescendre plus rapidement.

Pour aller au sommet, il suffit de poursuivre sur les traces remontant les prairies. On s’engage en forêt et après un petit passage raide final, on atteint la bifurcation du Camp des Allobroges, proche du point culminant. Juste derrière sur le chemin de droite, un joli point de vue offre l’unique panorama sur le versant sud de la montagne.

Descente

Pour la suite, revenir à la bifurcation et prendre le chemin de gauche. On passe vers le point culminant du Petit Salève, sans grand intérêt car noyé dans les arbres. Le sentier entame ensuite une longue descente tranquille en forêt.

Il existe une multitude de sentiers dans le secteur offrant diverses possibilités de descente. Le cheminement le plus court s’effectue en choisissant à chaque bifurcation le sentier descendant plutôt à gauche. Une bifurcation se trouve un peu après l’antenne radio, permettant de rejoindre rapidement celle de Pierre-Vieille.

La descente se poursuit, par moment passant pas loin des falaises en offrant parfois des points de vue pas trop bouchés par les arbres. Finalement, après une section plus raide et souvent boueuse, le sentier bascule vers la gauche et finit par rejoindre le départ de la piste de montée, au-dessus du château d’Etrembières.

Détails de la sortie du 9 mai 2013

Les jours de pluie s’enchaînent et se ressemblent... Un après-midi bien gris mais enfin sec, où aller alors qu’on n’a que quelques heures de disponibles et que les montagnes accrochent les nuages à partir de 1500m ?

Départ à 15h d’Etrembières pour une petite virée sur cet objectif trop souvent délaissé au profit de montagnes plus prestigieuses... Mais c’est l’occasion, pour une fois, de profiter un peu de la forêt verdoyante du printemps ! La montée s’effectue rapidement, avec un petit détour dans les pentes terreuses pour aller voir la résurgence des Eaux-Belles de près...

Plus haut, la boue de tous ces jours de pluie rend la traversée des dévers exposés au-dessus des falaises un peu délicate, et il faut progresser avec précaution... Puis parcours plus facile sous les falaises et les surplombs des Voûtes... Certains surplombs sont équipés pour la grimpe, visiblement destinés à entraîner l’homme-araignée... Peut-être un jour, quand je serai grand...

Sortie sur les bucoliques prairies au-dessus de Monnetier, et péregrinations pour profiter du lieu... Un petit aller-retour aux Voûtes supérieures...

Montée au Camp des Sarrasins pour une petite pause au point de vue, puis descente tranquille sur les sentiers tranquilles mais parfois boueux, avec pour seule préoccupation celle de ne pas me faire shooter au détour d’un virage par les innombrables VTT qui affectionnent débouler sur ces sentiers en général peu fréquentés... Retour à 18h.

Dernière modification : 30 juillet 2015

Photos « Le Petit Salève (899m), en boucle par les Voûtes »

Départ tranquille en forêt... La résurgence des Eaux-Belles. Traversée sur sentiers forestiers... Un passage déversant, boueux, étroit, exposé... Arrivée sous les falaises. Les premières voûtes. On longe les falaises... Sous les voûtes. Jolis surplombs pour ceux qui veulent jouer à l'homme-araignée. La sortie du sentier des Voûtes. Prairie ombragée avec vue... En direction des voûtes supérieures. Encore de beaux surplombs. La suite est scabreuse... Demi-tour ! Retour sous les voûtes supérieures. Jolie vue sur la plaine genevoise. Sur les prairies dominant Monnetier. Chemins forestiers... En remontant les prairies... La dernière montée... Au Camp des Allobroges, unique vue vers le sud. Descente tranquille... La bifurcation de Pierre-Vieille. La descente se poursuit... Vue sur Etrembières, Gaillard, Thônex et au fond Genève. Vue sur Annemasse. La dernière descente... Retour au château d'Etrembières.