Le Torrond (1168m) par les Plaines

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
632m
Durée :
demi-journée

Le belvédère du Torrond se situe au sommet d'une abrupte crête rocheuse qui surplombe l'Étroit du Siaix, un verrou majeur dans la vallée de la Tarentaise. – Auteur :

Accès

Entre le tunnel du Siaix et Moûtiers (N90), prendre la sortie "Notre-Dame-du-Pré" et continuer jusqu’au village des Plaines via la D88. Petit parking en plein centre du village (581m).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3532OT Massif du Beaufortain - Moûtiers
  • Tracé IGN : Le Torrond
  • Altitude de départ : 581m
  • Altitude du point haut : 1168m
  • Dénivelé cumulé : 632m
  • Distance : 8,2km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Trait jaune (PR) : du village des Plaines au hameau Montmagny via le Torrond.
  • Aucun, du hameau Montmagny au village des Plaines.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le Torrond via Rochefort

Dans le village des Plaines, remonter la rue principale en lacets. Environ 170 mètres après le dernier chalet du village, prendre le chemin qui débute sur la gauche de la route D88.

Ce chemin, légèrement descendant, file au nord et franchit le ruisseau du Nant Gelé (passerelle). Après le ruisseau, le chemin fait place à un sentier ascendant, dont une portion bordée d’un muret de pierres sèches témoigne de son ancienneté.

Lorsque le sentier aboutit à une piste forestière, la suivre à droite sur 90 mètres jusqu’au panneau en bois mentionnant "Montmagny par Rochefort".

Ce panneau marque le départ d’un bon sentier qui s’élève dans le bois du Torrond, zigzagant entre des barres rocheuses.

  • Conseil : au panneau "Rochefort" (altitude 830m), on peut quitter temporairement le sentier pour accéder à un belvédère au bord des falaises. Celui-ci se situe plein ouest à 50 mètres du panneau, après une légère descente.

Puis vers l’altitude 1020m, le sentier sort du bois au niveau d’un replat et croise une bifurcation (panneau). Laisser provisoirement la direction "Montmagny" (itinéraire du retour) et suivre la direction "Notre-Dame-du-Pré".

Un sentier continue la montée jusqu’à une petite échancrure sur une crête, où il effectue la jonction avec un chemin. Sur la gauche se trouve le belvédère du Torrond (1168m), aménagé d’un garde-corps en bois (à-pic !). La vue s’étend sur la vallée de la Tarentaise, de l’Étroit du Siaix au col du Petit Saint-Bernard.

Ne pas hésiter à longer plein ouest la crête sur 100 mètres environ, d’autres points de vue sont à découvrir entre les pins sylvestres !

Retour aux Plaines via Montmagny

Après avoir effectué le cheminement inverse jusqu’à la bifurcation, prendre à l’est la direction du hameau Montmagny. Dans la rue principale du hameau (sens de la descente), virer à droite entre les 2 premiers chalets (ne pas dépasser la fontaine).

Un sentier part plein ouest et retourne progressivement en forêt. Lors du franchissement du ruisseau du Nant Gelé (passerelle, point coté 855m), on peut entendre une cascade dont le déversoir se situe quelques mètres en aval de la passerelle, à l’écart du sentier.

Pour se rendre au pied de la cascade (haute de 8 à 10 mètres), l’accès le plus praticable semble être le suivant : parcourir le sentier sur 200 mètres jusqu’à un virage en épingle (altitude 810m), quitter le sentier par la droite afin d’atteindre la rive gauche du ruisseau (végétation assez dense) puis remonter ce dernier pour trouver la cascade. Accès non testé, un jour peut-être !

Continuer la descente jusqu’à croiser la route D88, le sentier reprend juste en face et se termine en amont du village des Plaines.

Randonnée effectuée le 21 mars 2017 et le 05 mai 2017.

Dernière modification : 16 août 2018
Étroit du Siaix : voies sarde et romaine, retour par le Dos de l’Aigle

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 4 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par nanouLe 8 juin 2017 à 06h56

    belles photos le sentier est sympa

  • par Le 8 juin 2017 à 17h14

    Salut Alexandre.

    • A propos de Pupim (#9,45,46).
      " Selon lui, saint Jacques reçut du même Gondicaire les revenus des cinq vallées de Bozel, Allues, Bellevilles, la Bâthie et Beaufort. Sur le rocher Purpim il établit son siège, qu’il fortifia. Il fit jaillir une fontaine sur le versant est du château (il existe encore la « fontaine Saint-Jacques », sous une voûte en berceau d’où suinte l’eau). Puis saint Jacques résilia sa charge en faveur de Marcel, descendant d’une lignée noble du pays et rentra à Lérins où il mourut le 16 janvier 429. Cet évêque, devenu saint Marcel édifia la cathédrale de Moûtiers. Le rocher Purpim domine toujours l’agglomération qui porte son nom. "

    Le Château Saint-Jacques, gravure de Claude Chastillon 1600 d’après une étude d’Eric Deschamps
    http://www.saint-jacques.info/tarentaisegravureW.jpg

    Saint-Marcel en 2004 vue de la roche à cupules au lieu-dit La Perouse - en rouge le tracé des limites de l’ancien château - cliché Eric Deschamps
    http://www.saint-jacques.info/TarentaisePupimvuegene.jpg

    Source : extraits d’un article de Eric Deschamps, "Saint-Jacques à Saint-Marcel en Tarentaise" mis en forme par Denise Péricard-Méa (1994, màj 2005).

    Le château fût brûlé et saccagé par Lesdiguières en 1600.

  • par Le 9 juin 2017 à 21h15

    Merci nanou.

    Hello hereme. Mis à part des restes du mur d’enceinte sur le flanc ouest, il ne reste aucune trace du château. Virée au Roc Pupim dans le prochain topo à paraître.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !