Les Aiguilles de Varan (2544m et 2636m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1750m
Durée :
1 jour

Traversée aérienne et sauvage dans le massif des Fiz au dessus de la vallée de l'Arve. et face aux massifs du Mont Blanc et des Aravis. On gravit d'abord la Grise puis la Rouge. Les plus motivés peuvent continuer jusqu'à la Tête du Coloney mais l'itinéraire pour y accéder n'est pas décrit dans le topo. – Auteur :

Accès

De Sallanches, prendre la direction du Plateau d’ Assy puis à Bay tourner en direction du Coudray (1090m). Se garer puis monter au refuge de Varan par une piste carrossable en 1h30 environ.

Précisions sur la difficulté

  • Escalade de cheminées relevant du 2e degré. Le vide est très impressionnant par endroit.
  • Pas mal d’exposition mais l’encordement est possible (et conseillée) pour l’Aiguille Rouge.
  • Le dénivelé est important, la course est donc longue.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3530 ET Samoëns
  • Altitude Départ : 1090m
  • Altitude arrivée : 2636m
  • Dénivelé : environ 1750m (130m de montée au retour).
  • Temps de parcours : environ 7-8h au total
  • Participants : 2
  • Matériel : Corde indispensable, 3 dégaines, sangles.
  • Conditions : Brouillard le matin jusqu’à 2000m, grand beau au dessus, puis nébulosité l’après midi.
  • Hébergement : Refuge de Varan (1620m) ouvert du 15 avril au 15 octobre (04-50-93-61-98).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du refuge, monter tout droit dans les pentes herbeuses, puis dans les éboulis jusqu’au col de Barmerousse (2325).

Remonter les lapiaz jusqu’au col entre les 2 aiguilles vers 2500m, puis traverser vers la gauche par une vire exposée.
A son extrémité, escalader une cheminée de 7m avec des points d’assurance.
Traverser vers la droite, en gravir une autre de taille plus modeste, puis une sente mène au sommet déjà très aérien.

De là, on peut visualiser l’itinéraire menant à l’Aiguille rouge.

Si on désire la gravir,traverser en direction d’une faille dans le milieu du socle, équipée elle aussi. Remonter les pentes herbeuses jusqu’au bastion sommital.
Prendre pied sur une arête rocheuse, puis escalader quelques blocs et un couloir (spits pour l’assurance).
Traverser sous un bombement rocheux, puis emprunter la dernière cheminée pour accéder au sommet (spits).

La descente s’effectue par le même itinéraire avec des précautions, le retour peut s’effectuer par le trajet de l’aller ou par les lapiaz menant au col de Barmerousse.

L’escalade relève du deuxième degré, les prises sont saines, mais elle est très exposée notamment dans l’Aiguille rouge. Heureusement les points d’assurance sont nombreux et bien placés.

Dernière modification : 12 octobre 2018
Refuge de Varan (1620m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 17 octobre 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !