Monte Cinto (2706m), versant nord par Asco

  • Difficulté Difficile
  • Dénivelé 1450m
  • Durée 1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Ascension du point culminant de la Corse par l'itinéraire au départ du Haut Asco.

Accès

La Vallée de l’Asco se situe au nord de Corte. Elle est accessible à partir de la N197 puis en empruntant la D47 à partir de Ponte-Leccia. Remonter toute la vallée (27km) pour venir se garer au refuge de L’Asco à 1422m.

Itinéraire

Présentation du sommet

Le Monte Cinto (ou le Monte Cintu en langue Corse) est le point culminant de l’île puisqu’il culmine à 2706m.

Il se situe sur les communes d’Asco et de Lozzi dans le département de la Haute-Corse.

La première ascension touristique connue est celle d’Édouard Rochat le 6 juin 1883.

Le monte Cinto est un ancien volcan constitué de roches rhyolitiques, roche à l’aspect effrité, ce qui ne favorise pas la progression.

Il existe deux façons principales de le gravir : par son versant sud au départ de Lozzi et du refuge de l’Erco (voie la plus classique), et par le versant nord au départ d’Asco, celle détaillée ici.

La vue évidemment est merveilleuse sur les grands sommets aux alentours (Pagla Orba...) sur l’ensemble de l’île et même sur l’île d’Elbe par temps clair.

Renseignements pratiques

  • Époque favorable : de juin à octobre en l’absence de neige. Penser à partir de bonne heure d’une part pour éviter la chaleur et la déshydratation, d’autre part parce qu’il arrive que la brume ou l’orage arrive à mi-journée.
  • Dénivellation : environ 1500m car il y a une descente d’une centaine de mètres entre la Pointe des Éboulis et le monte Cinto.
  • Temps de montée : entre 4 et 6 heures.
  • Difficultés : ambiance très minérale et nombreux passages rocheux. La progression se fait la plupart du temps sur des dalles lisses ou alors sur de la pierraille instable.Une corde peut donc être utile pour sécuriser les personnes sujettes au vertige. Le sens de l’itinéraire est nécessaire.
  • Carte : IGN TOP25 4250 OT Monte Cinto.
  • Hébergement : refuge d’Asco ou alors il existe un grand camping confortable 5km en dessous du refuge.

Descriptif

Du refuge, remonter le vallon du ruisseau du Tighietu en direction de Bocca Borba (2207m) en 2h30 environ puis continuer par les pentes de pierrailles jusqu’à la pointe des Éboulis (2607m). Continuer sur la crête avant de redescendre dans de gros blocs pour attaquer la dernière pente. Celle ci se gravit par des vires assez lisses, donc la vigilance est de rigueur. Les derniers mètres sous le sommet sont sans difficulté.

La descente s’effectue par le même itinéraire.
L’itinéraire est parfois compliqué à trouver, bien se repérer au marquage à la peinture assez régulier (rouge en 2012) .

Remarque personnelle

Effectivement ce n’est pas une légende, le terrain en Corse est très exigeant et ce même pour des randonneurs entraînés. 2000 mètres de dénivelé en Corse valent bien 3000 dans les Alpes !

Dernière modification : 20 septembre 2016