Monte Cinto (2706m), versant nord par Asco

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1450m
Durée :
1 jour

Ascension du point culminant de la Corse par l'itinéraire au départ du Haut Asco. – Auteur :

Accès

La Vallée de l’Asco se situe au nord de Corte. Elle est accessible à partir de la N197 puis en empruntant la D47 à partir de Ponte-Leccia. Remonter toute la vallée (27km) pour venir se garer au refuge de L’Asco à 1422m.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation du sommet

Le Monte Cinto (ou le Monte Cintu en langue Corse) est le point culminant de l’île puisqu’il culmine à 2706m.

Il se situe sur les communes d’Asco et de Lozzi dans le département de la Haute-Corse.

La première ascension touristique connue est celle d’Édouard Rochat le 6 juin 1883.

Le monte Cinto est un ancien volcan constitué de roches rhyolitiques, roche à l’aspect effrité, ce qui ne favorise pas la progression.

Il existe deux façons principales de le gravir : par son versant sud au départ de Lozzi et du refuge de l’Erco (voie la plus classique), et par le versant nord au départ d’Asco, celle détaillée ici.

La vue évidemment est merveilleuse sur les grands sommets aux alentours (Pagla Orba...) sur l’ensemble de l’île et même sur l’île d’Elbe par temps clair.

Renseignements pratiques

  • Époque favorable : de juin à octobre en l’absence de neige. Penser à partir de bonne heure d’une part pour éviter la chaleur et la déshydratation, d’autre part parce qu’il arrive que la brume ou l’orage arrive à mi-journée.
  • Dénivellation : environ 1500m car il y a une descente d’une centaine de mètres entre la Pointe des Éboulis et le monte Cinto.
  • Temps de montée : entre 4 et 6 heures.
  • Difficultés : ambiance très minérale et nombreux passages rocheux. La progression se fait la plupart du temps sur des dalles lisses ou alors sur de la pierraille instable.Une corde peut donc être utile pour sécuriser les personnes sujettes au vertige. Le sens de l’itinéraire est nécessaire.
  • Carte : IGN TOP25 4250 OT Monte Cinto.
  • Hébergement : refuge d’Asco ou alors il existe un grand camping confortable 5km en dessous du refuge.

Descriptif

Du refuge, remonter le vallon du ruisseau du Tighietu en direction de Bocca Borba (2207m) en 2h30 environ puis continuer par les pentes de pierrailles jusqu’à la pointe des Éboulis (2607m). Continuer sur la crête avant de redescendre dans de gros blocs pour attaquer la dernière pente. Celle ci se gravit par des vires assez lisses, donc la vigilance est de rigueur. Les derniers mètres sous le sommet sont sans difficulté.

La descente s’effectue par le même itinéraire.
L’itinéraire est parfois compliqué à trouver, bien se repérer au marquage à la peinture assez régulier (rouge en 2012) .

Remarque personnelle

Effectivement ce n’est pas une légende, le terrain en Corse est très exigeant et ce même pour des randonneurs entraînés. 2000 mètres de dénivelé en Corse valent bien 3000 dans les Alpes !

Dernière modification : 16 mai 2018
Capu Borba (2305m) par Haut Asco.

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 12 août 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (20).
  • par SimonLe 30 décembre 2013 à 15h55

    En effet très beau site ! Je conseille !! Notre petite vidéo réalisé des images du Monte Cinto : http://www.youtube.com/watch?v=ucLq9LZ87Hk

  • par Le 30 décembre 2013 à 16h53

    Effectivement belle petite vidéo.

  • par chrisLe 11 août 2014 à 14h52

    Belle video, mais trop centrée sur votre personne...de plus les glissades sur les pierriers ne sont pas une façon respectueuse de marcher en montagne.

  • par gérardLe 5 novembre 2014 à 14h24

    effectivement , de l’avis de chris. Comme beaucoup de personnes le montagne est un terrain de jeu où l’on enchaîne les performances sans ce soucier de "LA MONTAGNE" mais plus de son égo.

  • par SimonLe 7 novembre 2014 à 17h45

    merci ! désolé, pas d’égo, c’est pas une vidéo documentaire mais une video souvenir que je fais partager sur une page qui m’a bien aidé lors de la planification de mon séjour. Sportivement

  • par Le 7 novembre 2014 à 18h04

    Pourtant, chris, c’est la seule façon de descendre une gravière si on veut rester debout.

  • par Le 7 novembre 2014 à 19h53

    Jamais entendu parler des "descentes en ramasse" ???

  • par christianLe 15 décembre 2014 à 11h05

    vidéo très sympa,donne un avant goùt de ce sommet !!! bravo et merci

  • par gacheskovLe 12 février 2015 à 22h21

    La seule façon de descendre le Monte Cinto, c est d’essayer de ne pas tomber.. De plus il n’existe presque pas de sentier.. Est tu déjà allé sur les sentiers Corse Chris ??

  • par johanLe 2 juin 2015 à 18h53

    cele a l air dur de monte vu qu il y a pas de sentier

  • par Le 22 juin 2015 à 00h15

    Pour avoir effectué cette ascension le 15 juin dernier, plus qu’un sentier il s’agit d’une trace, comme le souligne David, matérialisée par des points rouges réguliers, et également parsemée de cairns. @ johan : oui, c’est dur de monter, et sans doute plus encore de descendre.
    @ Chris et Gérard : afin de compléter le propos de Galipette, un petit lien utile : http://alpinismes.free.fr/TerrainsGlissants/TG_Ramasse.html

  • par Le 22 juin 2015 à 03h04

    J’ai effectivement vu des Péruviens descendre en appui-ramasse des pentes terreuses à 60 / 65 degrés avec une aisance qui les apparentait plus au chamois qu’au bipède humain.

  • par Alain DURIEUXLe 25 juin 2015 à 09h57

    A part l’épisode du pierrier qui n’est pas respectueux du fait que les glissades sont volontaires(pas la peine de dégrader plus une trace) je trouve la video "Djeune".Moi j’avais calé à la pointe des éboulis suite à une fringale :je recommence cet été en mangeant un plat de pâtes la veille et en m’hydratant fortement. Bonnes randos.

  • par Le 25 juin 2015 à 20h25

    Mieux vaut une glissade volontaire et contrôlée que partir en vrac ! et pour avoir pratiqué la "ramasse" je ne pense pas qu’une pseudo trace dans un pierrier puisse être dégradée !

  • par Le 25 juin 2015 à 22h32

    pour finir sur ce sujet, et après avoir revu la vidéo en question, pas plus l’aspect jeune que la glissade sur le pierrier ne m’ont semblé dénoter un quelconque manque de respect. Les dégradations causées par le hors sentier se situent généralement sur des terrains fragilisés, bien identifiés et répertoriés comme tels, comme les pelouses alpines, dont le sol élémentaire se régénère très difficilement, les tourbières d’altitude, les habitats de certaines espèces menacées (tétras lyre par exemple)... Je n’ai pas moi-même dévalé de pierrier sur le Cinto, mais il faut dire que les problèmes d’orientation dus au plafond très bas lors de ma sortie ne m’ont pas laisser le loisir de l’expérimenter cette fois. Bonnes randonnées à tous !

  • par Le 24 juillet 2015 à 13h20

    Bonjour,
    J’ai une question concernant l’ascension du Monte Cinto.
    Je vais faire le GR 20 début septembre du Sud vers le Nord en 16 étapes (une étape par jour, classique).
    Comme certaines étapes sont courtes, nous souhaitons faire quelques variantes alpines et également faire l’ascension du Monte Cinto.
    Dans le sens Sud-Nord, que conseillez vous ?

    • faire l’étape Tighjettu - Asco Stagnu et de faire l’ascension du Cinto le lendemain matin (mais ça donne l’impression de rebrousser chemin non ?) Et ça fait une journée très longue j’imagine avec l’étape suivante
    • sinon, est ce qu’on peut le faire depuis Tighjettu ? Et enchaîner jusqu’à Asco ensuite, ça paraîtrait plus logique.

    Je n’ai pas encore étudié la carte en détail, merci d’avance des conseils que vous pourrez m’apporter.

  • par joLe 28 juillet 2015 à 16h42

    j’ai effectue l’ascension du Cinto dans les années 1980 en 4 heues et 30 minutes avec un guide du PGHM, à cette époque on trouvait au sommet un livre sur lequel l’on marquaitson nom et la date de l’ascension se livre se trouve t’il toujours au sommet merci

  • par laurentLe 3 août 2015 à 22h57

    je viens de terminer le GR 20 dans le sens nord-sud(du 12 au 21 juillet 2015) .nous sommes partis de Asco ,sommes arrivés à la pointe des éboulis en 3h15 environ (avec nos sacs à dos).De la pointe des éboulis, nous avons laissés nos sacs à cet endroit,et nous sommes allés au sommet du Monte Cinto avec juste de l’eau et une barre de céreales. il faut compter 45 min aller et autant pour revenir à la pointe des eboulis ;soit une deviation d’1h30 au total mais ça en vaut la peine : vue magnifique à 360° sur toute la corse.les points rouges ne sont pas toujours evidents à trouver surtout au retour.Nous avons retrouvés nos sacs et continuer notre chemin vers tighjettu.C’est largement faisable si vous partez tôt pour appréciez la vue.il faut à mon avis 3h30pour faire tighjettu-pointe des éboulis +1h30 Monte Cinto +2h30 de descente à Asco
    pour repondre à jo : oui il y a toujours un petit livre dans une boite en métal au sommet

  • par Bernard SemaanLe 21 avril 2016 à 22h37

    j"ai fait le GR 20 Nord/Sud de Calenzana a’Conca, l’ai termine’ le jour de l’invasion du Koweit par l’Irak, il y a donc un bail.
    L’ascension et la descente du Monte-Cinto est calssee P.D. Peu difficile par les guides d’escalade, et , contrairement a’ ce que certains ont ecrit, assez DESAGREABLE du fait des pierriers/Eboulis qui infestent la region... Donc pentes glissantes, paysages imberbes, depourvus de vegetationau-dela’ de 1700 m , et on ne peut les faire sans accentuer le glissement des pierres.
    Merci ainsi a’Simon pour sa video.On y voit qd meme qq choucas noirs au bec jaune, et j’aime ca !!!
    Bernard

  • par jean claude et frederic mon filsLe 4 septembre 2016 à 10h31

    on vien de terminer le gr 20 nord on setai prepare a ce genre de mur mais quel plaisir quand vous ete la haut fantastique de plus le faire avec son fils emotionellement enorme pas de video je garde tout pour moi bis atous et toutes

  • par MilkiLe 16 octobre 2016 à 16h24

    Monter jusqu’au éboulis parcours très technique depuis asco est ski. Néanmoins c pas aussi difficile qu’il y
    parait 2h20 asco ski éboulis

  • par AlainLe 8 juin 2017 à 15h35

    Dans le bas de ce versant Nord du Cinto, pour les amateurs en hiver, il y a de belles cascades de glace à faire !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !