Pointe d’Arcalod (2217m) par la Station de Seythenex - La Sambuy

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour

Après ma rando d'hier sur la pointe de la Sambuy, je décide de repartir de la station de Seythenex, pour un autre cap, direction cette fois l'Arcalod et ses 2217m, pour ma première, sur le plus haut sommet des Bauges. – Auteur :

Accès

D’Albertville, direction le Col de Tamié par D101 et D12, redescendre direction Faverges, puis prendre à gauche Seythenex (Chef Lieu) et direction la station de Seythenex-La Sambuy par D112.

De Faverges, direction Col de Tamié, prendre à droite la D112, direction Seythenex (Chef Lieu) puis la station.

Grand parking sous le Télésiege de la Sambuy. (Altitude 1150m)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Infos pratiques :

  • Carte : IGN TOP25 3432 OT Les Bauges
  • Site IGN : Arcalod
  • Altitude départ : 1150 m
  • Altitude arrivée : 2217 m
  • Dénivelé : 1250 m
  • Conditions : Beau temps, mais rapidement, les nuages vont s’accrocher sur les sommets. Température au départ à 9h00 =>8°
  • Difficulté : ATTENTION Prudence et vigilance, toute la montée depuis le pied de l’Arcalod est très technique. Plusieurs passages délicats. Contrairement à d’autres sommets des Bauges, l’Arcalod n’est pas équipé, pas de câbles, marches, etc... Il faut vraiment être sûr de soi pour s’engager.
  • Sortie du 28/10/2014

Montée :

Départ du parking sous le Télésiège de la Sambuy (1150m).
Le descriptif de la rando sera très rapide, il suffit de repérer le panneau (au bout du parking), direction "Col d’Orgeval".

Ensuite, on se laisse guider, il n’y a plus de panneau... il suffit de suivre la route forestière et pastorale.
La route monte en forêt, va couper le petit ruisseau du Nant et va déboucher vers 1500 m sur l’Alpage de l’Aulp de Seythenex.

On arrive ensuite sur les Chalets de l’Aulp, bien désert à cette époque, seul un coq semble monter la garde autour des chalets.

La route s’arrête plus ou moins aux chalets, mais le large sentier continue en direction de Chaurionde, on a la pointe juste en face.

Ensuite, le chemin traverse la grande combe sous la Chaurionde pour ressortir de l’alpage vers 1800 m.

Direction ensuite le Col d’Orgeval, et on arrive rapidement au panneau Sous Chaurionde 1850 m. A gauche, la montée vers la Pointe de Chaurionde (pas au programme aujourd’hui).

Pour rejoindre le Col d’Orgeval en contrebas, il faut redescendre (et oui !) mais pas longtemps, 10 a 15 mn.

Arrivée au Col, on commence "la marche d’approche" du toit des Bauges...et je vois le sommet bien accroché par les nuages...zut.

Au pied de l’Arcalod, c’est une paroi qui nous attend. Les bâtons accrochés au sac et on y va gaiement, avec les mains souvent...

Arrivée au sommet, je ne suis pas seul, les nuages dansent autour de moi et me narguent... Tant pis, il y aura quand même quelques belles éclaircies pendant le casse-croûte. Il fait bon, pas de vent. J’avais l’habitude de redescendre des Bauges avec le Mont Blanc dans mon appareil photo ! Loupé !

Descente :

Après 45 mn au sommet, je décide de repartir, brouillard et nuages s’accrochent...

Descente très prudente de l’Arcalod, et je reprends le même chemin pour le retour...

Arcalod info :

Comme vous l’aurez remarqué au sommet de L’Arcalod, sur la croix, il y a un cœur, sur lequel est gravé une locution latine "PARVULUS PRO NOBIS". La traduction serait "Il s’est fait tout petit pour nous". (Référence à Dieu).

Pour finir, voici une autre "locution" en patois savoyard : I fâ prindre lo tin kmin a vin, lou-z-omo kmin i son, l’ardzin pè cin k’a vâ.

A vous de traduire.

Arvi Pa.

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe d’Arcalod (2217m) et pointe de Chaurionde (2173m) en boucle

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Topo publié le 29 octobre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 11 janvier 2015 à 02h19
    • Il n’y a pas que des Savoyards qui partagent le site, et qui plus est tous ne parlent ni ne comprennent obligatoirement l’arpitan.

    Je traduis donc :
    I fâ prindre lo tin kmin a vin, lou-z-omo kmin i son, l’ardzin pè cin k’a vâ.
    Il faut prendre le temps comme il vient, les hommes comme ils sont, l’argent pour ce qu’il vaut.

    • Quant à PARVULUS PRO NOBIS, quelque peu obscur en l’état, c’est une référence à JC (non, pas Jean-Claude, mais l’autre), je donne une explication selon la mythologie chrétienne (attention : je dis bien explication et non débat religieux, dont le site n’a que faire) :

    " Dieu ... avait un fils à qui il donnait tout et qui lui rendait tout honneur et toute gloire dans leur esprit commun.
    Alors, il a voulu faire vivre à d’autres êtres cette expérience : il a voulu faire exister des hommes capables d’aimer, il a voulu avoir des fils à adopter, et nous avons été créés à l’image du fils.
    ...
    Alors le fils éternel est venu parmi nous pour nous réapprendre à vivre comme ses fils. Il s’est fait petit enfant pour nous montrer qu’il n’y a pas besoin d’être fort et puissant pour aimer. "
    ...
    (Mgr Maxime Charles (1908-1993), « Méditation sur la nativité du seigneur », Missel Ephata, Paris, Fayard, 1988, Tome 1)

  • par JéjéLe 22 mai 2016 à 06h41

    j’ai effectué l’arcalod hier il y avais quelques nevé mais cela passe sans problème , c’est sans nul doute mon ascension la plus dangereuse . je m’attendais pas a devoir escalader casi tout la montagne . IL serais préférable de classer cette montagne en escalade non en randonnée.

    Je recommanderais a personne de faire l’arcalod vue sa dangerosité. une erreur est casi fatale

  • par Le 22 mai 2016 à 07h21

    Bonjour,

    L’arête nord relève de l’alpinisme facile https://www.altituderando.com/Arcalod-arete-nord-par-Saint-Ruph ; pour ce qui est des autres accès ils rentrent dans la catégorie "randonnée pédestre". Toute randonnée est à aborder en fonction de ses capacités.

  • par Le 22 mai 2016 à 09h14

    Jéjé il est bien indiqué sur le topo :

    "ATTENTION Prudence et vigilance, toute la montée depuis le pied de l’Arcalod est très technique. Plusieurs passages délicats. Contrairement à d’autres sommets des Bauges, l’Arcalod n’est pas équipé, pas de câbles, marches, etc... Il faut vraiment être sûr de soi pour s’engager."

    Comme le précise Joëlle on doit adapter son choix de randos à ses capacités, il m’est arrivé de renoncer quelques fois, sans le considérer comme un échec mais plutôt comme une preuve de sagesse (surtout en étant souvent seul...)

    Cdt

    Jicé

  • par JéjéLe 22 mai 2016 à 19h10

    j’ai effectué l’arcalod hier il y avais quelques nevé mais cela passe sans problème , c’est sans nul doute mon ascension la plus dangereuse . je m’attendais pas a devoir escalader casi tout la montagne . IL serais préférable de classer cette montagne en escalade non en randonnée.

    Je recommanderais a personne de faire l’arcalod vue sa dangerosité. une erreur est casi fatale

  • par jéjéLe 22 mai 2016 à 19h19

    dsl pour le double msg , effectivement a faire selon ses capacités il m’est arrivé aussi d’abandonner , c’est juste que cette montagne ne pardonne pas c’est pour cela que je ne la recommande pas . Apres les amateurs de sensation forte seront bien servi

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !