Pointe de Combe Bénite (2575m) par le Chapieu (Tessens) – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un autre superbe belvédère du Beaufortain, situé entre le Crêt du Rey et la Roche à Thomas, ce sommet offre un point de vue à 360°. La "saison raquettes" se prolonge en altitude...

Accès

D’Aime, direction Granier / Tessens par D218.

Après le village de Tessens, dans une épingle, pendre à gauche, direction "Montagne de Tessens" et "Arboretum".

Départ et stationnement suivant enneigement, aujourd’hui arrêt altitude 1520m...

Itinéraire

Infos pratiques :

  • Carte IGN : TOP25 3532 OT Massif du Beaufortain
  • Site IGN  : Pointe de Combe Bénite
  • Altitude départ  : 1520m
  • Altitude sommet : 2575m
  • Dénivelé cumulé  : 1200m
  • Durée  : 5 à 6h (marche)
  • Balisage  : Pas de balisage mais itinéraire sans difficultés avec la carte IGN.
  • Précautions : Conditions de neige printanière, températures en forte hausse. Sur cette rando, certaines pentes peuvent être exposées.

Sortie du 13/04/2015

Remarques sur l’itinéraire  :
Dénivelé et durée, selon enneigement de la route.
Le départ "été" débute au village du Chapieu (1697m). Départ ce jour en forêt, à 1520m.
Pour cette rando, j’ai opté pour un itinéraire "sportif", qui monte directement sur une croupe herbeuse, à l’écart des éventuelles coulées de neige...

Montée

Départ en forêt (1520m), la route n’est plus praticable après (sauf pour un 4x4 qui a quand même "insisté" pour passer !)

Poursuivre la route vers le hameau du Chapieu.

Au Chapieu, on trouvera le seul panneau pour la Pointe de Combe Bénite.

Continuer vers les chalets du Chapelet , et poursuivre la route jusqu’au panneau "Route privée, viabilité incertaine".

On laisse la route pour monter nord-ouest, puis nord et rejoindre une croupe herbeuse.
Pente assez raide, mais bonne progression sur l’herbe, entre deux couloirs ou la neige peut couler dans la partie finale...

Un groupe d’une dizaine de Chamois traverse la pente, en "course poursuite" au dessus de moi, comme s’ils étaient pisté par un prédateur... peut-être simplement une scène de vie quotidienne...
Plus haut, c’est une marmotte, sans doute fraîchement éveillée qui regagne son terrier lorsqu’elle m’aperçoit, sans "sonner" l’alerte.

Cette croupe va rejoindre ensuite une ligne de crête.

On arrive ensuite sur un petit mont (point coté 2410m avec cairn).

C’est le moment de chausser les raquettes, et poursuivre en direction de la pointe de Combe Bénite.
Après une petite descente, on va rejoindre une première crête (point coté 2513m).

Passé cette crête, on aperçoit enfin le sommet de Combe Bénite (avec le Crêt du Rey sur sa gauche).

Dernière montée en suivant la crête finale pour rejoindre le sommet.

Quel panorama... Aravis, Mont Blanc, Alpes Grées, Vanoise, Belledonne, Lauzière... et bien sur Beaufortain.

On peut apercevoir aussi au loin quelques sommets du Massif des Ecrins.(Barre des Ecrins, Meije...)

Panoramas (avec zoom) :

Retour par le même itinéraire.

Lors de la descente, petite frayeur.
Un bruit, comme un coup de fusil, mais plus "feutré"... et une belle coulée de neige en direct, sur une pente à 100m de moi... c’est quand même impressionnant.

Beaufortain info

Avant la conquête romaine, le Beaufortain était peuplé de Ceutrons, avec le Haut-Faucigny et la Tarentaise, qui contrôlaient une majorité des cols alpins entre la péninsule italienne et la Gaule.

La Centronie devient, à la suite de la conquête par Rome, la province des Alpes Grecques, puis Alpes grées, avec Axima (Aime) pour capitale.

En savoir plus...

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 3 mai 2018
Roche à Thomas (2394m), traversée SW-NE à ski

La carte du topo « Pointe de Combe Bénite (2575m) par le Chapieu (Tessens) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours