Pointe de Grande Combe (2210m), Croix d’Almet (2223m) et Pointe d’Almet (2232m), en boucle par le col des Annes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
600m
Durée :
demi-journée

Une courte mais intense ascension sur un petit massif où l'herbe domine nettement sur la roche, ce qui ne veut absolument pas dire que le relief est débonnaire... Cuisses et mollets chaufferont bien pour la montée en direction des crêtes, sur lesquelles ensuite on évolue sur le fil dans une ambiance aérienne. Le terrain entièrement dégagé garantit le panorama tout au long du parcours. – Auteur :

Accès

Le Grand Bornand - Route de la vallée du Bouchet, bifurquer à gauche en direction du col des Annes, parking aux chalets au bout de la route.

Précisions sur la difficulté

Il s’agit d’un parcours hors sentier sur de dévers herbeux qu’on montera droit dans la pente, suivi d’un parcours de crêtes aériennes, par endroits exposé au-dessus de pentes raides. La principale difficulté est le franchissement d’un raide ressaut en terrain rocheux-terreux-herbeux peu franc de la crête entre la Pointe de Grande Combe et le Croix d’Almet. Un piolet est fortement utile pour sécuriser ce passage. Un contournement existe mais n’est pas toujours praticable. Conditions sèches fortement souhaitables.

Les infos essentielles

  • Altitude départ : 1720m.
  • Altitude sommet : 2232m.
  • Durée : 3h30.
  • Carte : IGN TOP25 3430ET La Clusaz - Le Grand Bornand.

Période

Praticable en conditions estivales après la fonte de toute neige sur le versant sud de l’Almet et sur les passages difficiles sur la crête, en général à partir de juillet. Préférer l’herbe verte du milieu d’été à l’herbe jaune sèche et glissante du printemps ou de l’automne. Terrain sec fortement souhaitable.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension

Du col des Annes, partir vers l’ouest sur le sentier se dirigeant vers le col de la clef des Annes, puis rapidement le quitter pour rejoindre la base de la raide croupe sud descendant de la Pointe de Grande Combe.

Par un petit crochet vers la gauche, on contourne les dévers les plus raides au bas de la crête, puis on traverse au mieux pour rejoindre le rebord droit de la croupe. Poursuivre la montée proche du rebord, dans les pentes d’herbe assez raides mais sans difficultés particulières. On atteint ainsi la Pointe de Grande Combe.

Poursuivre vers le nord sur l’étroite crête en direction de la Croix d’Almet. Le parcours est à partir d’ici exposé au-dessus de raides pentes herbeuses. Un premier petit ressaut se laisse descendre sans trop de difficultés sur le fil. On aborde ensuite un ressaut plus important, principale difficulté du parcours.

Descendre le ressaut sur le fil est possible, mais très exposé et aérien, sur un rocher pas toujours très franc. Une manière moins scabreuse de franchir le ressaut consiste à descendre la petite croupe herbeuse à gauche sur quelques mètres, puis revenir par une petite vire dans le couloir la séparant de la crête. On traverse ensuite ce couloir par une légère sente en raide dévers pour rejoindre la base de la crête. Le terrain terreux y est souvent humide et glissant, un piolet est souhaitable pour assurer la progression. On contourne ensuite par la gauche une petite bosse de la crête pour remonter sur le fil vers la Croix d’Almet, raide mais sans difficultés.

Une autre option pour contourner le ressaut consiste à descendre la Pointe de Grande Combe vers l’ouest sur la crête pour revenir en traversée à gauche par une légère sente en raide dévers malcommode dans le versant nord, remontant ensuite vers la crête de la Croix d’Almet. Le terrain est souvent humide et glissant sur ce versant ne voyant pas beaucoup le soleil, et parfois impraticable.

Le parcours entre la Croix et la Pointe d’Almet se fait sur le fil de la crête, esthétique et sans difficultés particulières.

Descente

Depuis le point culminant, revenir quelques mètres en arrière sur la crête pour trouver le fil de la crête sud de la Pointe d’Almet. Le début de la descente, sur la roche gravillonnée, est raide mais peu exposé et sans trop de difficultés. On poursuit ensuite la descente au plus facile le long de la crête.

Le parcours se prolonge sur un petit crêt en dents de scie à franchir sur le fil, avant que la descente ne reprenne sur des pentes herbeuses plus larges mais parfois raides en direction des larges alpages entourant le col des Annes, qu’on rejoint par des chemins ou à vue dans l’herbe.

Détail de la sortie du 15 novembre 2018

La petite escapade de l’après-midi pour occuper ce qui reste d’une courte mais magnifique fin de journée d’arrière-saison... Il est déjà presque 15h, le soleil se couche dans guère plus de deux heures, le col des Annes permet de commencer la balade en terrain dégagé sans les longues montées et descentes en forêt...

Le massif de l’Almet, c’est pour ceux qui préfèrent l’herbe au rocher, sans pourtant sacrifier aux parcours raides et esthétiques. L’avantage, c’est qu’on voit tout, et on peut improviser à loisir en fonction de ce qu’on cherche... Cette fois, on va tenter la directe vers la Pointe de Grande Combe, et profiter des crêtes et du panorama...

Montée sans difficultés sur la longue pente herbeuse... Perspectives trompeuses, lorsqu’on regarde vers le haut une pente herbeuse bien plane, elle semble toujours moins raide qu’en réalité, et le sommet semble à portée de main... Les jambes auront vite fait de corriger l’impression, et il faudra une bonne heure pour en venir à bout...

Pointe de Grande Combe, le paysage est magnifique, malgré l’air un peu brumeux. Bon, la suite... Ayant déjà buté par le passé sur ce ressaut, on est cette fois venu armé d’un piolet. La neige qui aurait pu jouer les trouble-fêtes est heureusement absente du passage, laissant tout au plus un terrain un peu gras. Avec toutes les précautions de rigueur, on passe...

Voilà la Croix d’Almet, Direction la Pointe d’Almet, sur le fil de cette magnifique crête séparant le décor d’automne sur un versant, d’hiver sur l’autre... Le soleil descend, l’ambiance est magnifique... On profitera donc du panorama, avec pour point d’orgue les couleurs du couchant sur les rochers des Aravis...

16h45, on va commencer tranquillement la descente, sans cesse interrompue par les arrêts photo. Le soleil finit par se coucher, et on peut enfin plonger vers les immenses alpages du col des Annes, maintenant totalement déserté par touristes et vaches... Fin de la balade vers 17h45.

Dernière modification : 29 novembre 2018
Pointe d’Almet (2232m), petite boucle par le col des Annes

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 15 novembre

Topo publié le 28 novembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !