Pointe de Rochachille (2799 m) en traversée par le col de l’Aiguille Noire

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
769m
Durée :
1 jour

Traversée offrant un magnifique belvédère sur les sources de la Clarée, loin de la foule attirée par la réputation méritée de sa vallée. – Auteur :

Accès

De Briançon, prendre la RN 94 en direction de Montgenèvre, puis à La Vachette, prendre à gauche la D994g vers la Vallée de la Clarée jusqu’à Névache.

Continuer par la D301T jusqu’au parking terminal de la Haute Vallée de la Clarée à Laval (circulation réglementée en été).

Précisions sur la difficulté

Des passages demandent attention et la descente vers le ravin de Baume Noire se fait à l’aide des mains sur quelques mètres.
N’ayant pas de GPS, le tracé kml de l’itinéraire peut comporter quelques anomalies.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 3535 OT Névache Mont Thabor
  • Altitude minimum : 2030 m
  • Altitude maximum : 2799 m
  • Dénivelée cumulée : 900 m
  • Horaire : 6h00min
  • Balisage : GR et en partie hors sentier

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking suivre le GR de pays Tour du Mont Thabor vers le refuge des Drayères. Poursuivre jusqu’au Seuil des Rochilles en passant par le lac (et source ) de la Clarée. Le GR longe le lac Rond et le lac du Grand Ban. À mi-parcours de celui-ci prendre à droite (Nord) la direction du col de la Plagnette (panneaux).
Quelques mètres après le col prendre la trace qui démarre Nord puis se diriger à l’Est. Elle demande un peu d’attention et s’élève au-dessus du lac Rond pour rejoindre la Crête de la Blanche vers 2650m (cairn).
De là, laisser l’ascension de l’Aiguille Noire aux alpinistes et traverser à niveau, Nord puis Nord-Est, vers le col de l’Aiguille Noire. La traversée se poursuit à la frontière Savoie-Hautes-Alpes vers un autre collet tout proche. Continuer à niveau en contournant quelques obstacles côté Hautes-Alpes sans jamais trop redescendre mais plutôt en prenant quelques mètres. L’itinéraire mène au pied de la face Sud de la Pointe de Rochachille. Atteindre celle-ci par son arête Sud-Sud-Est.
Redescendre cette arête puis repartir vers l’Est en louvoyant entre les gradins herbeux et se diriger vers le Ravin de Baume Noire. Descendre une petite barre rocheuse en s’aidant des mains pour mettre pied dans le fond de ce ravin de Baume Noire. Descendre ce vallon jusqu’à rejoindre le GR de pays vers 2260m.
Le retour se fait alors par l’itinéraire de montée.

Ce topo fera le lien entre celui de la pointe de la Plagnette et celui de Roche Château

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Rochachille (2799m) par le Lac Biron

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 4 août 2017

Topo publié le 13 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par AntaresLe 19 août 2017 à 23h09

    Merci pour ce témoignage qui m’est agréable pour être évocateur pour moi d’innombrables balades dans ces confins de la vallée (depuis l’Aiguille Noire jusqu’au Lau, voire jusqu’aux lacs de la Madeleine). Une descente de la Pointe de Rochachille par les deux lacs Biron, surtout le lac inférieur posé sur une arête, eût agrémenté avantageusement cette boucle.
    Antares

  • par Le 20 août 2017 à 07h26

    Bonjour Antares,
    J’ai moi même déjà fait un certain nombre de balades dans cette Haute Vallée de la Clarée et c’est vrai que le lac inférieur face aux Cerces et comme suspendu au dessus de la vallée est magnifique. Mais descendre par ces lacs faisaient rejoindre le GR beaucoup plus haut et en cette saison je n’en avais pas envie.
    Mais il est vrai que j’avais trouvé dommage que Britanicus, dans son topo vers Rochachille par le lac Biron, se rende directement au lac Biron supérieur sans passer par l’inférieur.
    Mais de toute façon mes pas m’y ramènerons

  • par AntaresLe 20 août 2017 à 10h24

    Merci pour votre réponse.
    Mais puisque vous êtes passé(e) par la Baume Noire, j’y ai déniché un petit lac isolé, à peine cartographié, dissimulé derrière une barre rocheuse, et que j’ai rejoint par la Cabane de l’Ours (Le Lau). Par son emplacement et par le point de vue, il fait beaucoup penser au lac Biron inférieur ; mais bien moins connu !
    Autre idée de rando que je puis vous suggérer, mais cette fois côté Vallée Etroite, et qui est très peu couru : le Lac de la Petite Tempête, en passant par le Clot Sauvage et les Rochers du Tru (raidillon avant le lac) ; retour par le lac Lavoir.
    Des photos ici : https://www.flickr.com/photos/137878348@N04/
    (Photos du 22 juin pour la Baume Noire ; du 3 juillet pour la Petite Tempête ; et du 4 juillet 2017 pour le lac Biron inférieur).
    Beau(x) séjour(s) en Clarée,

    Bien à vous,
    Antares

  • par Le 20 août 2017 à 14h02

    Merci pour vos suggestions, vos photos sont magnifiques. C’est dit : j’irai faire un tour du côté du lac de la Petite Tempête. J’ai déjà approché quelques lacs de cette vallée (voir topo les lacs de la Vallée Étroite par exemple) mais il y en a tant, nommés ou non sur IGN, et de vallon en vallon les itinéraires sont variables à l’infini ou presque.
    Quant au petit lac de Baume Noire je ne l’ai pas vu ; j’ai du passer plus bas. Mais c’est vrai que j’ai beaucoup aimé les zones humides du Ravin du Lau que ce soit au niveau de la Cabane de l’Ours ou plus haut vers Roche Château (Topo Ravin de Baume Noire, Ravin du Lau en boucle).
    Encore une fois vos photos sont très belles. Cordialement.

  • par Le 20 août 2017 à 14h16

    Re-bonjour…
    Peut-être que le petit lac du Ravin de Baume Noire est en fait la retenue juste avant le saut du point 2544 ? (voir photo du topo Ravin de Baume Noire, Ravin du Lau en boucle)

  • par AntaresLe 20 août 2017 à 15h00

    Merci pour votre appréciation de mes photos.
    Voici les coordonnées (relevées sur Géoportail) du petit lac de la Baume Noire : 6,506078° E et 45,096507 N. Il se situe parmi les arêtes qui séparent le Lau de la Baume Noire. Mais depuis la Cabane de l’Ours, j’ai pu l’atteindre sans difficultés en louvoyant dans les arêtes (parcours herbeux, utilisant parfois les drailles de moutons).
    Enfin, ceci, à voir : à peu de distance avant d’arriver à la Cabane de l’Ours se situe une petite station de Grassettes des Alpes, plantes carnivores.
    Antares

  • par Le 20 août 2017 à 15h59

    Ça y est je l’ai repéré ce petit lac sur la carte ! merci pour les coordonnées. Quant aux Grassettes je ne les avait pas repérées à cet endroit. Elles sont si petites. Mais "dentues" !

  • par AntaresLe 20 août 2017 à 18h31

    "Dentues" ?
    D’autres Grassettes, vulgaires celles-là (fleurs violettes) le long du sentier qui monte du refuge des Drayères au lac de la Clarée (bien visibles le matin car le matin la lumière leur est plus favorable) ; et aussi dans le Vallon, par centaines dans les prairies humides au-dessus de la bergerie du Vallon.
    Antares

  • par Le 20 août 2017 à 18h49

    Ben ! par "dentues" je parlais des petites "pointes" bien visibles sur celles dont j’ai fait des photos sur le plateau d’Emparis ou dans le Queyras. Par contre toutes devaient être des Grassettes vulgaires, violettes. J’irai donc voir les Grassettes des Alpes. Merci.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !