Pointe de la Golette (3256m) par le glacier de Rhêmes-Golette

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1004m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Pointe de la Golette (ou Picco di Goletta) est un sommet franco-italien situé sur une arête rocheuse coincée entre le glacier de Rhêmes-Golette au nord, les ghiacciai di Soches et di Tsanteleina au sud. Belle randonnée glaciaire, assez semblable à celle de la Pointe de la Traversière, avec une plus longue partie sur glacier et une arête légèrement plus simple. Une bonne occasion d'observer les sommets environnants sous un autre angle, comme la Tsanteleina, Bazel, Calabre, Granta Parei, etc.

Accès

Sur la route du Col de l’Iseran (D902), continuer au-delà du barrage de Tignes sur 1,5km et prendre la petite route sur la gauche située juste à la sortie du tunnel du Saut. Passer le hameau du Villaret du Nial et poursuivre jusqu’au parking du Saut (2280m).

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3532ET Les Arcs - La Plagne
  • Altitude de départ : 2280m
  • Altitude du sommet : 3256m
  • Dénivelé cumulé : 1004m
  • Distance : 18,5km

Matériel

  • Crampons et piolet.

Balisage

  • Aucun balisage sur cet itinéraire.
  • Bon sentier (ou piste) du parking du Saut jusqu’au lac de la Sassière (2460m).
  • Après le lac, sentier puis cairns pour accéder au front du glacier de Rhêmes-Golette (2900m).

Difficultés

  • Glacier de Rhêmes-Golette : zone crevassée vers l’altitude 3130/3150m, à contourner par l’Est.
  • Arête Est (rocheuse) de la Pointe de la Golette : petite escalade (II à III).

Ascension

La première étape consiste à rejoindre à l’est, le lac de la Sassière (2460m) et son barrage :

  • soit par la piste qui continue après le parking du Saut, en rive droite du ruisseau de la Sassière.
  • soit par un sentier qui débute au hameau ruiné du Saut, contourne le lac du Saut et poursuit en rive gauche du ruisseau de la Sassière.

Distance identique (3,5km) pour ces 2 variantes.

Une fois au barrage, longer la rive nord du lac de la Sassière sur un large chemin en faux-plat. À l’extrémité est du lac, un sentier fait suite et s’élève au nord-est, en face des éboulis de Derrière le Santel (bouquetins et/ou chamois).

À partir de 2800m, le sentier traverse de petits éboulis et s’efface peu à peu en arrivant sur les dalles moutonnées à l’aval du glacier. Quelques cairns aident si besoin mais le glacier est bien en vue, droit devant.

Le front du glacier de Rhêmes-Golette se situe vers l’altitude 2900m.

  • Remarque : l’itinéraire sur glacier est donné à titre indicatif et correspond aux conditions de terrain rencontrées lors de la randonnée. Cet itinéraire peut varier dans le temps, en fonction de l’état et la qualité de surface du glacier, la localisation des zones crevassées.

Après cramponnage, s’engager sur le front du glacier (à peu près au centre) en évitant les premières petites crevasses.

Continuer plein est (pente assez modérée) jusqu’à l’altitude 3000m environ. Virer alors au sud-est après contournement d’une large bande d’éboulis située à la marge du glacier (sur la droite).

La pente devient plus forte et la montée s’effectue dans l’axe du sommet de la Pointe de la Golette, bien en vue. Possible présence de quelques fissures transversales, une bonne enjambée suffit à les franchir.

Vers l’altitude 3130m, une vaste zone crevassée bloque l’accès direct au sommet et nécessite un large contournement. Il s’agit d’une série de crevasses parallèles, orientées ouest-sud-ouest à est-nord-est, pas monstrueuses mais suffisamment profondes.

Face à la Granta Parei (est à est-nord-est), longer cette zone jusqu’à son extrémité (on ne prend que très peu d’altitude). Lorsque les crevasses semblent disparaître au sol, ne pas hésiter à faire 50 mètres de plus pour effectuer le contournement en toute sérénité.

Obliquer ensuite plein sud en direction de l’arête rocheuse, sur une pente modérée puis plus soutenue. Eviter de revenir trop à droite vers le sommet, les pentes sont bien plus fortes, avec des crevasses et une rimaye peu engageantes.

Après décramponnage, gravir d’assez raides éboulis pour prendre pied sur l’arête. La suivre à l’ouest, plus ou moins sur le fil, avec quelques pas d’escalade (II à III max.). Un ressaut délicat se contourne par la droite (versant nord).

Un petit cairn marque l’arrivée au sommet de la Pointe de la Golette (3256m).

Chouettes vues inhabituelles sur les parois rocheuses du versant est de la Tsanteleina, ainsi que sur les versants nord des Pointes de Bazel et Calabre. Extra, la vue plongeante sur le très crevassé ghiacciaio di Soches !

Descente

Même itinéraire jusqu’au lac de la Sassière.

Ensuite, si le sentier a été pris lors de la montée, on peut varier cette fin de retour par la piste qui longe les pentes sud de la Grande Sassière.

Celle-ci permet d’observer plus longuement la Tsanteleina au fond du vallon, avec une luminosité avantageuse en seconde partie de journée.

Randonnée effectuée le 10 septembre 2015.

Dernière modification : 16 mai 2018
Glacier de Rhêmes-Golette

La carte du topo « Pointe de la Golette (3256m) par le glacier de Rhêmes-Golette »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours