Refuge du Grand Bec (2405m), col de la Pointe de Méribel (2720m) et Pointe cotée 2793m, par Plan Fournier.

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour

Boucle sous l'un des géants du massif de la Vanoise, le Grand Bec. Direction le refuge du Grand Bec et la pointe cotée 2793m située entre la Becca Motta et la Pointe de Méribel. – Auteur :

Accès

De Moutiers prendre direction Bozel par la D915 (13 kms).
A Bozel continuez sur 9 km direction Pralognan et le Planay.
Après le Planay prendre à gauche direction Chambéranger.
Poursuivre vers Plan Fournier (1723m). Quelques places de parking après le village.

Précisions sur la difficulté

La dernière portion vers la Pointe de Méribel est équipée de chaines, avec quelques passages assez aériens sur de petites vires. Ne pas s’engager sur terrain humide et à déconseiller aux personnes sujettes au vertige.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP25 3534 OT Les Trois Vallées-Modane
Site IGN  : Refuge du Grand Bec et Pointe de Méribel
Altitude départ  : 1723m
Altitude Refuge du Grand Bec : 2405m
Altitude Maxi  : Pointe cotée 2793m
Dénivelé cumulé : 1100m
Durée : 4,5 à 5,5h (marche)
Balisage : Panneaux et sentiers bien visibles (ou cairnés) sur tout le parcours.
Précautions : Passages délicats vers la Pointe de Méribel (portions avec des chaines et passages assez aériens)

  • Sortie du 15/07/2017

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Remarque sur la rando :
La pointe cotée 2793m se situe entre la Becca Motta et la Pointe de Méribel.
Le col entre la Pointe de Méribel et la pointe cotée 2793m n’est pas nommé. On le trouve parfois sous l’appellation col des Gallinettes ou comme sur ce topo, col de la Pointe de Méribel.

Plan Fournier => Refuge du Grand Bec

Au départ de Plan Fournier (1723m), panneau, suivre refuge du Grand Bec. On trouvera plusieurs panneaux sur le parcours, toujours suivre refuge du Grand Bec.

Après un passage en forêt, on va remonter dans la combe sous la Pointe de la Vuzelle. et atteindre le refuge du Grand Bec. Premier panorama vers la Pointe de l’Echelle, Aiguille de Mey, Péclet/ Polset.....
Le Grand Bec trône fièrement au dessus de nous.

Refuge du Grand Bec => Pointe cotée 2793m

On revient sur nos pas pour trouver le panneau direction Refuge du Plan des Gouilles et un avertissement "Sentier aérien, bons randonneurs".

On part plein nord, à flanc, en direction de la Pointe de Méribel. Quelques petites descentes au passage.
Le sentier bien visible laissera place à des cairns que l’on suivra jusqu’au pied du col de la Pointe de Méribel.. On va croiser au passage un panneau, suivre à droite Refuge du Plan des Gouilles (a gauche ce sera pour le retour).

On retrouve un sentier en lacets dans les premières rampes vers le col., La pente devient de plus en plus raide, quelques passages aériens et une longue partie équipée de chaines pour atteindre le col (2720m).

Au col, cap à l’est pour remonter sur l’arête de la pointe cotée 2793m. Montée rapide et sans difficultés.

Sur cette pointe cotée 2793m, au pied du Grand Bec et de la Becca Motta, très belle vue sur les sommets de la Vanoise, Grandes Rousses, Beaufortain.... on aura également une vue plongeante sur Champagny le Haut (la Chiserette) et le refuge du Plan des Gouilles.

Pointe cotée 2793m => Plan Fournier (retour)

Retour sur nos pas au col puis on plonge dans le raide "passage chaîné" pour une descente très prudente. On retrouve plus bas dans l’alpage le panneau bois, prendre à droite vers Plan Fournier.

Sur un bon sentier avec de grands lacets on va se diriger vers Plan Fournier dessus,
Avant d’atteindre le chalet, prendre un sentier à gauche (pas d’indication). Ce sentier regagne la forêt. On trouvera plus loin en forêt un autre panneau bois, suivre à droite Plan Fournier.

  • A noter qu’un sentier rejoint directement Plan Fournier depuis le chalet Plan Fournier dessus. Tracé orange sur la carte.

Retour dans le joli petit hameau de Plan Fournier pour terminer cette belle boucle.

Diaporama de la sortie.

Dernière modification : 16 mai 2018
Refuge du Grand Bec (2405m) par Plan Fournier

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Randonnée réalisée le 15 juillet 2017

Topo publié le 15 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 19 juillet 2017 à 03h36

    Bonjour Jicé.
    J’adore cette Pointe de la Vuzelle.
    Sur la photo 55, ce papillon orange et marron est une "petite violette".
    J’en ai vu le lendemain (16 juillet) dans la Combe de la Neuva (pas très loin de ta rando).
    Et il se trouve sur une fleur de "centaurée alpestre". J’en ai souvent vu ces derniers jours dans le Beaufortain, notamment au Roc du Biolley ;o) Les bourgeons de ces fleurs m’ont intrigué car on dirait un peu des boules en osier.

  • par Le 19 juillet 2017 à 08h43

    Bonjour Thierry,
    Fleurs et papillons...même combat pour moi. Difficile parfois de reconnaître le "modèle". C’est noté pour la "petite violette" (qui ressemble beaucoup à la mélitée orangée).
    Une "petite violette", sur une centaurée "violette"....

  • par Le 19 juillet 2017 à 13h51

    Bonjour Jicé et Thierry. A priori, même s’il manque certains détails, il devrait s’agir du Niobé sur base de l’ensemble des taches que l’on peut observer sur les ailes antérieures et postérieures. Voir : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/219822.
    @+

  • par Le 19 juillet 2017 à 18h27

    Bien vu, Nature et montagne !
    Ca semble plutôt bien être un chiffre (argynnis niobe ou nacré niobé).
    C’est vrai que les mélitées sont déjà assez proches. Mais la ressemblance entre les chiffres et les petites violettes est vraiment bluffante ! La distinction n’est vraiment pas aisée !... Ce qui peut l’expliquer un peu, c’est que ce sont tous les 2 des heliconiinae. Mais quand même, à ce point là !...

    Jicé, en passant, j’ai noté sur ta photo #6 que ces fleurs étaient des adénostyles. ;o) J’en ai vu souvent aussi ces derniers jours dans le Beaufortain.

  • par Le 19 juillet 2017 à 19h33

    Il en va de même des fleurs VLM où la distinction se fait parfois sur de petits détails ;-)

  • par Le 22 juillet 2017 à 22h30

    Bonsoir Jicé.
    Tu vas rire. Tout ce que je t’avais indiqué était faux ;oD
    Pas seulement le nom du papillon mais aussi celui de la centaurée ;oD
    Il s’agit d’une centaurée uniflore et non d’une centaurée alpestre (cf. la photo #14 sur la sortie de Yann aux Lacs du Glacier d’Arsine : https://www.altituderando.com/rando9549 ).
    Mais de toute façon, tu as vu venir le truc en ne précisant pas le type de centaurée. Tu as bien fait. ;o)
    C’est comme pour les gentianes. Comme ça, il y a moins de chance d’erreur. ;o)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !