Tête de Praorzel (1691m) Crête de Grande Leirie (1714m) Tête de Querellaire (1664m) en boucle par l’Ermitage d’Esparron

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Superbe boucle au départ du Col du Prayet, enchainant les sommets de Tête de Praorzel et la Crête de Grande Leirie jusqu’au Col de Menée. Le retour en boucle par la Tête de Querellaire, la Fontaine Maraluche et l’ancien Ermitage d’Esparron permettra une belle boucle au-dessus du bassin de Chichilianne.

La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, au Col du Prayet sur la commune du Percy.
  • À Grenoble, prendre l’A480 puis l’A51 en direction de Sisteron et Aix-en-Provence. Peu après la sortie du Tunnel du Petit Brion, on a le choix de garder l’A51 jusqu’au Col du Fau, ou en sortir pour Vif, et prendre la D.1075 en direction de Monestier-de-Clermont. Passant au Col du Fau, rester sur la D.1075 puis à hauteur de Clelles-Gare, tourner à droite sur la D.7 pour la direction du Col de Menée Châtillon-en-Diois. Poursuivre sur la D.7 jusqu’au Col du Prayet et s’y garer.

Précisions sur la difficulté

  • Le début de la randonnée s’effectue sur un sentier non balisé jusqu’à atteindre la crête au Col de Praorzel au nord du sommet de la Tête de Praorzel point IGN 1628.
  • Parcours de crête facile jusqu’au col naturel de Menée même si aucun sentier n’est présent.
  • Aucune difficulté pour atteindre le Col de Querellaire, point IGN 1561.
  • Recherche d’itinéraire pour le retour pour atteindre le chemin balisé au point IGN 1266 par la Fontaine de Maraluche. A partir d’ici le reste de la randonnée est balisée.
  • Choisir une journée avec un ciel dégagé de préférence pour le panorama de ces belvédères.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP 25 3237 Glandasse – Col de la Croix Haute
  • Altitude de départ : 1200m
  • Altitude atteinte : 1714m sur la Crête de Grande Leirie
  • Horaire : à peu près : 7h00
  • Distance : environ 13 km
  • Positions GPS du point IGN 1714 sur la Grande Leirie
    • Longitude : 5.583°
    • Latitude : 44.770°
  • Balisage :
    • Quelques insignifiants ronds fluorescents à partir du Col de la Charbonnière pour atteindre la ravine sous la Tête de Praorzel.
    • Aucun pour l’atteindre non plus par son col, point IGN 1628.
    • Aucun pour la butte 1714 sur la Crête de Grande Leirie. Hors balisage mis à part quelques marques de peintures jaune sur la Sistreire. On retrouve un balisage de traits jaune au col naturel de Menée jusqu’au Col de Querellaire point IGN 1561.
    • Aucun pour la Tête de Querellaire.
    • Aucun pour la descente par la Fontaine de Maraluche, et ce jusqu’au point IGN 1266 où on retrouve un balisage de traits blanc/rouge du GR. et des traits jaune nous ramenant au Col du Prayet.
    • Tracé noir non balisé.
    • Tracé rouge balisé.

Itinéraire

Tête de Praorzel

Rejoindre l’Aire de pique-nique au-dessus de la D.7, pour suivre vers l’ouest une clôture bordant une prairie. Une trace remonte vers la forêt, avec en ligne de mire la Tête de Praorzel. Peu avant de pénétrer en sous-bois, laisser à droite un chemin descendant.

Prendre en face vers l’ouest, continuellement, le chemin raide rentrant en forêt. Le chemin est remplacé par une bonne trace au moment où il devient plus doux et finit par descendre agréablement vers un large col sans nom. Poursuivre toujours en face.

Arriver devant une première patte d’oie, garder le chemin le plus à droite. Il rejoint rapidement une seconde patte d’oie, prendre alors la branche de droite pour prendre pied au Col de Claret. Poursuivre alors vers l’ouest, puis après avoir effectué une courte descente, prendre pied au Col de la Charbonnière.

Un sentier peu marqué, doté de ronds vert fluorescent sur les arbres nous accompagnent au début. Cette sente donc, effectue une courte traversée vers le sud pour remonter facilement vers une arête orientée nord-est sud-ouest issue de la Tête de Praorzel.
Sur celle-ci, elle effectue un coude au niveau d’un triangle vert/fluo doté d’un point en son centre sur un sapin, et reste sur le flanc nord de l’arête. Elle effectue d’ailleurs quatre larges coudes sur ce versant, et revient sur l’arête.

Le balisage disparait, elle effectue une petite traversée sur le flanc sud-est, dessine un coude et revient sur notre arête. Effectuant une dernière traversée, puis un lacet, on arrive devant une coulée de caillasse dominée par un ressaut rocheux remarquable.
Ne pas prendre à ce moment-là, la trace qui file nord vers notre arête, un dernier lacet à gauche nous fera sortir du sous-bois sous de belles ravines, sous la Tête de Praorzel.

Quelques lacets se dessinent alors sur une pente herbeuse, puis une arête de ravine, devenant franchement aérienne pour rejoindre sa crête. Un sentier s’engage en versant nord, pour réaliser une traversée exposée au début. En balcon au-dessus de pentes raides dominant la plaine de Chichilianne, il débouche à la base d’un couloir herbeux relativement raide, où en deux lacets notre sentier gagne la crête au col sans nom point IGN 1628 au nord de la Tête de Praorzel.

Laisser une bonne trace partir vers le sud sous le sommet, prendre la trace qui s’infiltre sous les arbres au plus près de l’abîme. On parvient ainsi sur la Tête de Praorzel coiffée d’un petit cairn.

Crête de Grande Leirie col naturel de Menée

Descendre vers le sud, en suivant la crête, on domine bientôt les profondes ravines donnant naissance au Ruisseau des Ruines.
Peu après, laisser une trace dans l’herbage qui file sud-ouest, elle va contourner la butte du point IGN 1714 et rejoindre directement le Col de la Lauzette.

Grimper alors une pente à découvert sud-est, en s’écartant bien sûr des profondes ravines. On trouve bientôt une trace se faufilant parmi les pins. La suivre, et atteindre la crête que l’on va suivre vers le sud jusqu’au point IGN 1714 point culminant sur la Crête de Grande Leirie.

Une trace s’écarte bientôt du fil trop boisé ici, et y revient rapidement. Descendre alors l’arête dépourvue de végétation, et atteindre une butte dominant le Col de la Lauzette à l’ouest. Descendre à l’est dans un petit vallon facilement, et remonter jusqu’au point IGN 1651 sur la Crête de Grande Leirie.

La large crête est facile, s’oriente alors sud-est, et remonte tranquillement vers le point IGN 1635 de la Sistreire sur la Crête de Grande Leirie. Descendre alors vers l’est, dominant un superbe vallon, puis remonter sud-est sur une croupe dominant le col naturel de Menée.

Tête de Querellaire

  • Prendre la direction du Pré Rond et Mont Barral.

Le chemin s’engage alors sous le flanc nord, il remonte tranquillement jusqu’à atteindre une vaste prairie. Suivre la trace qui traverse l’alpage vers l’est, jusqu’au lieu-dit Pré Rond 1550m, 1539m sur l’IGN.

  • Laisser ici la direction du Mont Barral par la Source de Freydière.

Prendre plutôt sur la gauche, le sentier mal marqué au début, s’infiltrant sous les pins en direction du Col du Bachat ou plutôt Col de Querellaire. Il franchit rapidement une combe, au lieu-dit Combe de Rocher de la Fenêtre, puis poursuit vers le nord, et sort de la forêt sous le Col du Bachat ou Col de Querellaire.

  • Le col s’atteint sans difficulté, situé sous les pentes sud de la Tête de Querellaire.

Remonter alors sa pente herbeuse, jusqu’à son épaule sud-est, et suivre sa crête vers le nord-ouest pour atteindre son sommet.

Retour par la Fontaine de Maraluche et l’Ancien Ermitage d’Esparron

Descendre la large arête herbeuse vers ouest nord-ouest pour atteindre le bon replat bien visible. Poursuivre vers l’ouest jusqu’à un mamelon rocheux point IGN 1583 sur les anciennes Top 25.

  • Peu avant, elle domine au nord une petite combe.

Au bas de celle-ci, virer vers l’est passage évident, puis sous la Source de la Route sur les pentes nord de la Tête de Querellaire, se diriger vers le talweg issu du large col sans nom entre la Tête de Querellaire et la butte du point IGN 1607.
Pour ce, une trace à l’intérieur du sous-bois, puis en traversant une prairie inclinée, rentrer franchement en forêt, jusqu’au centre du talweg hors sentier bien évidemment, l’altitude est d’environ de 1470m.

Le descendre en son centre jusqu’à un bon chemin transversal où coule le ruisseau en résurgence de la Fontaine de Maraluche. L’altitude est d’environ de 1400m.

Suivre alors le bon chemin à gauche nord-ouest, il évolue en légère descente. Il devient désormais pentu, en contournant l’arête nord issue du point IGN 1583 des anciennes Top 25.

Il effectue bientôt la jonction avec un autre chemin, au point IGN 1266 dans la Forêt d’Esparron. Ce nouveau chemin balisé de traits jaune et blanc/rouge d’un GR. que l’on va suivre à droite dans la pente boisée.

Il arrive devant la balise à une bifurcation au lieu-dit Sous Serre Brulé altitude 1220m. Prendre ici la direction les Champs, lieu-dit rejoint rapidement se trouvant à 0,2 km altitude 1160m. Rejoindre plus bas la Ferme d’Esparron en direction de Chichilianne.

  • La visite de l’Ancien Ermitage d’Esparron est nécessaire en pleine rénovation par les chantiers de jeunesse.

Au lieu-dit Ruisseau des Ruines altitude 1110m, prendre la direction du Col du Prayet. Le bon sentier balisé de traits jaune descend dans un premier temps, et remonte vers l’Oratoire d’Esparron.

Il descend l’autre versant dans le lit du Ruisseau du Prayet, le franchit, le longe et remonte vers les ruines de la Ferme Balme. Il sort de la forêt, puis par un bon chemin clôturé désormais, passant par la Ferme Chrétien retrouve le Col du Prayet.

Dernière modification : 30 septembre 2018
Tête de Praorzel (1691m) et Crête de Grande Leirie en boucle

La carte du topo « Tête de Praorzel (1691m) Crête de Grande Leirie (1714m) Tête de Querellaire (1664m) en boucle par l’Ermitage d’Esparron »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête de Praorzel (1691m) Crête de Grande Leirie (1714m) Tête de Querellaire (1664m) en boucle par l’Ermitage d’Esparron »

Dans les ravines sous la Tête de Praorzel. Dans les ravines sous la Tête de Praorzel. Dans les ravines sous la Tête de Praorzel. Dans les ravines sous la Tête de Praorzel. Sous le Col de Praorzel point IGN 1628. Sortie du Col de Praorzel point IGN 1628. Tête de Praorzel dans les nuages. Sur la Crête de Grande Leirie. Sur la Crête de Grande Leirie. Sur la Crête de Grande Leirie. Sur la Crête de Grande Leirie. Sur la Crête de Grande Leirie. Sur la Crête de Grande Leirie. Beau vallon de la Crête de Grande Leirie. Beau vallon de la Crête de Grande Leirie regard arrière. Regard arrière sur la Sistreire. Tête de Querellairel vu de la dernière butte de la Crête de Grande Leirie. Notre parcours dans le brouillard, regard arrière. Tête de Querellaire et son arête ouest vers le point IGN 1583.  A droite, le Rocher de la Fenêtre. Regard sur le Glandasse et Tussac du Col naturel de Menée. Regard arrière du Pré Rond. En direction du Col du Bachat ou Querellaire. En direction du Col du Bachat ou Querellaire, la Tête de Querellaire.. Du Col de Querellaire. Du Col de Querellaire, Obiou Grand Ferrand. Du Col de Querellaire, Grand Ferrand Tête de Garnesier. De l’épaule de la Tête de Querellaire, le point 1607 le Col du Bachat et les Quatre Murailles. De la Tête de Querellaire, le col naturel de Menée et mon parcours. De la Tête de Querellaire, la suite de mon parcours.  Serre de Beaupuy la Montagnette et Tête Chevalière entre autres. De la Tête de Querellaire, le Sommet du Platary et la plaine de Chichilianne.  Mont Aiguille et Grand Veymont. De la Tête de Querellaire, le Sommet du Platary le point IGN 1607, le Col du Bachat et les Quatre Murailles. De la Tête de Querellaire, le point IGN 1607, la plaine du Trièves dominé par l’Obiou. De la Tête de Querellaire, le Dévoluy et plaine du Trièves. De la Tête de Querellaire, son arête ouest nord-ouest. De son arête ouest nord-ouest, la plaine de Chichilianne. De son arête ouest nord-ouest, le Col du Bachat et les Quatre Murailles. Du point 1583, au-delà du Col du Bachat et des Quatre Murailles. Du point 1583, la Tête de Querellaire. Du point 1583, la petite combe à descendre momentanémment. Dans la petite combe. Talweg, Col du Bachat, je pénètre en forêt en son centre. Dernier regard sur le Platary et le point IGN 1531 avant de pénétrer en forêt. Jonction avec un chemin vers 1400m au lieu-dit Fontaine de Maraluche. Fontaine de Maraluche. Ferme d’Esparron. Ancien Ermitage d’Esparron. Oratoire sur le site de l’Ancien Ermitage d’Esparron. Sur le site de l’Ancien Ermitage d’Esparron. Sur le site de l’Ancien Ermitage d’Esparron. Départ du site de l’Ancien Ermitage d’Esparron. En direction de l’Oratoire d’Esparron. Oratoire d’Esparron. Le long du Ruisseau du Prayet. Ruine de la Ferme Balme. Regard arrière sur la Tête de Querellaire. Ferme Chrétien.