Tour du lac Brenet, Dent de Vaulion (1483m) par Pétra Félix et la Roche à l’Aigle – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
701m
Durée :
1 jour

Ce sommet du Jura vaudois est atteint en fin de randonnée, après le tour du lac Brenet, une longue traversée en forêt, une excursion vers la Roche à l’Aigle et un passage sur crête. Un parcours plein de découvertes. – Auteur :

Accès

Rejoindre le col du Mollendruz (1174m). Accès par l’A1 (sortie n°20 "Cossonay") ou par Vallorbe, près de la frontière franco-suisse. Le départ de la randonnée (Pétra Félix) se situe à 2,25km du col du Mollendruz en direction de la vallée de Joux. Parking en bord de route (1146m).

Précisions sur la difficulté

  • Entre la Roche à l’Aigle (point 1275) et la jonction avec la crête de la Dent de Vaulion (1330m environ), la montée se déroule sur un terrain escarpé et un peu exposé.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte 1 : Swisstopo 1202 Orbe 1:25000
  • Carte 2 : Swisstopo 1221 Le Sentier 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Lac Brenet - Dent de Vaulion
  • Altitude de départ : 1146m
  • Altitude du point bas : 1004m
  • Altitude du sommet : 1483m
  • Dénivelé cumulé : 701m
  • Distance : 21,5km

Balisage

Balises (losanges) et panneaux directionnels jaunes sur l’ensemble du parcours, excepté le secteur sauvage de la Roche à l’Aigle.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Pétra Félix – Le Pont – Tour du lac Brenet

Du parking Pétra Félix, traverser la route et prendre la piste sur la gauche en direction de "Lac de Joux – Le Pont". On passe un ancien barrage avec des toblerones (ligne de défense anti-chars) et un blockhaus.

Une légère descente mène à un grand chalet en passant par le point 1104. Derrière le chalet, on peut atteindre le petit mont de L’Aouille (1147m) en 5 minutes. Autrefois, c’était un belvédère pour observer le lac de Joux mais aujourd’hui les sapins obstruent la vue. Cependant, c’est un repaire apprécié des chamois.

Retour au chalet et poursuite de la descente vers Le Pont en passant devant l’ancien Grand Hôtel de la vallée de Joux.

On arrive sur la route qui permet de longer l’extrémité nord-est du lac de Joux et le quai du tranquille et joli village du Pont où l’on peut observer cygnes, canards et la statue le Pégase. Puis on atteint la gare du Pont.

Franchir la voie ferrée et prendre plein nord le sentier qui effectue le tour du lac Brenet.

Quelques anciens wagons et vestiges ferroviaires agrémentent le début du sentier puis on apprend l’histoire des anciennes glacières du Pont (panneaux explicatifs).

Un très bon sentier, en partie forestier, longe la voie ferrée en rive droite du lac et des parois rocheuses en rive gauche.

Puis l’itinéraire traverse le village Les Charbonnières au sud du lac et rejoint la gare du Pont.

Le Pont – Roche à l’Aigle – Dent de Vaulion

En face de la gare du Pont, prendre la rue Petite Corniche qui traverse le village du Pont sur ses hauteurs. Au bout de 700m, une sente part sur la gauche (panneau) et rejoint une piste après une courte remontée.

La piste s’oriente rapidement plein nord, devient forestière au niveau du ruisseau des Epoisats et passe devant un chalet au point 1040.

Bifurquer à droite au point 1024 sur une large piste montante (nord-est) en direction du point 1130. D’ici, la vue se dégage sur Vallorbe et le Mont d’Orzeires.
Ensuite, on engage une longue descente (faible pente), toujours nord-est, dans la forêt de la Côte de la Dent jusqu’à une nouvelle bifurcation au point 1004.

Prendre alors à droite (est-sud-est) pour effectuer la remontée vers la crête (point 1154) par le secteur Le Béboux (sur piste jusqu’au point 1077, puis sur sente).

On atteint ensuite par le sud-ouest le chalet La Mâche (point 1204).

Ici commence une courte et sauvage excursion, extrêmement peu fréquentée, vers la Roche à l’Aigle.

Juste au-dessus du chalet, on quitte par la droite l’itinéraire principal qui mène à la Dent de Vaulion. On se rapproche d’une clôture que l’on longe ensuite jusqu’à l’à-pic de la Roche à l’Aigle (panneau en bois), à l’altitude 1275m. De ce merveilleux belvédère, la vue est totalement forestière.

Remonter en longeant l’à-pic pour atteindre la crête et la parcourir au plus près (sud-ouest).

La jonction avec l’itinéraire principal s’effectue vers le point 1350, peu avant une bifurcation. Prendre alors à droite pour la montée finale sur sente et terrain escarpés.

Une antenne de télécommunication et un signal géodésique se trouvent au sommet de la Dent de Vaulion, ainsi que des bancs et une table d’orientation.

Vue totalement dégagée sur les Alpes et superbe sur les lacs de Joux et Brenet.

Dent de Vaulion – Pétra Félix

La descente sur Pétra Félix s’effectue plein sud. D’abord sur sente jusqu’au chalet La Dent de Vaulion (point 1410) puis temporairement sur route bitumée.

Après 280m sur cette route, prendre la sente à droite (cabane) puis encore à droite à la bifurcation suivante, vers 1294m.

Dans un ample virage à droite, prendre cette fois à gauche vers 1235m, la sente puis piste qui ramène, en forêt, au parking de Pétra Félix.

Dernière modification : 3 janvier 2018
Mont Tendre (1679m) et Châtel (1432m) par le col du Mollendruz

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 21 décembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 21 décembre 2013 à 18h21

    Magnifique !

  • par Le 21 décembre 2013 à 18h43

    Merci !

  • par Le 23 décembre 2013 à 21h55

    Certaines photos sont vraiment magnifiques (alors qu’elles sont réduites et postées en mode dégradé). Bravo.

    J’ai effectué la Dent de Vaulion sans faire le tour du lac, c’est un sympathique sommet à faire pour ceux qui aiment randonner dans le massif du Jura.

  • par Le 14 janvier 2014 à 10h22

    superbe ! ça donne envie d’aller par là-bas. Photo pégase très sympa.!

  • par Le 16 janvier 2014 à 01h27

    Histoire et légendes.

    Bonsoir Dakota. Prends ta pelle, il y a de l’or à trouver.

    En sortant du couvent, nous montâmes sur la Dent qui passe pour une des plus hautes cimes de la chaîne ... Près de la petite esplanade du sommet, est une espèce de puits taillé dans le roc ; on y descend par des boucles de fer scellées dans la paroi : peu de personnes osent s’y hasarder, crainte des esprits qui gardent cette mine. Le peuple croit que chaque nuit de St.-Michel, sept fantômes, dont le chef s’appelle Grabelioux (*), montés à rebours sur des sangliers, dont la queue leur sert de bride, grimpent la montagne et disparaissent dans le puits : c’est probablement un bruit inventé et accrédité par les mineurs afin d’écarter les concurrents et de garder la mine pour eux.

    (*) Il y a bien longtemps le bruit courut qu’un vieil original avait trouvé des pépites d’or dans le ruisseau des Epoisats qui est situé juste au pied du flanc nord de la Dent-de-Vaulion. La nouvelle se répandit rapidement et les mineurs commencèrent à affluer. On se mit donc à creuser cette montagne en y perforant de nombreuses galeries et des histoires tout aussi farfelues les unes que les autres commencèrent à circuler. L’une d’elles mentionne par exemple qu’un savoyard réussit à extraire 30 livres d’or qu’il vendit ensuite à Jacques Lullin (orfèvre à Genève), puis sur la demande de l’acheteur retourna en chercher 70 livres avant de quitter le pays par crainte d’un mauvais coup ! Les légendes aussi firent leur apparition. On citait notamment celle des sept fantômes qui hantaient la région : c’étaient ceux du mineur Grabeliaux et de six compagnons qui erraient sur la montagne la nuit de Saint-Michel. Et si par malheur on les rencontrait cette nuit là, on était irrémédiablement attiré vers de profonds puits sans espoir d’en ressortir.

    Contes et légendes de notre Pays de Joux – 15 – Les mines d’or de la Dent de Vaulion, par Sirice-Philippe Bridel, pasteur à Montreux (paru dans "Le Sauvage du lac d’Arnon", , 1837, pp. 97 à 100).

    NDLA. En fait, on n’y a jamais trouvé que de la pyrite. Cependand une vieille carte incompréhensible de 1760 permettrait de trouver l’emplacement d’une des mines d’or de la Dent de Vaulion.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !