Tourbière de Lispach et Roche des Vieux Chevaux (894m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
100m
Durée :
demi-journée

Situé au pied du Hohneck et occupé en partie par une tourbière, le Lac de Lispach d'origine glaciaire se pare à l'automne de très belles couleurs. Son pourtour est aménagé par endroits, ce qui rend la sortie praticable par tous, y compris les personnes à mobilité réduite. Au prix d'un dénivelé des plus modestes, il est ensuite possible d'en gagner les hauteurs et bénéficier ainsi d'une vue plongeante sur le Lac de Longemer. – Auteur :

Accès

De Gérardmer, emprunter la D417 en direction du Col de la Schlucht. Prendre à droite la D34D en direction de La Bresse. Au Col des Faignes sous Vologne, prendre à nouveau à droite la D34C pour atteindre les abords du Lac de Lispach où on gare la voiture.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Cartographie

  • Carte IGN : TOP25 3618 OT Le Hohneck - Gérardmer- La Bresse - PNR des Ballons des Vosges
  • Site de l’IGN : Roche des Vieux Chevaux

Descriptif

Longer le lac par la gauche et traverser le barrage (909 m).

Le sentier pénètre en forêt en empruntant un caillebotis.

Tout le long de l’itinéraire des panneaux didactiques proposent des informations relatives à l’histoire, la végétation, ...

Le tracé s’approche au plus près de la tourbière au niveau de la partie Nord du lac.

On poursuit vers l’Est pour rejoindre une piste.

On emprunte alors le sentier qui monte en direction de l’ancienne mine.

On rejoint la Chaume de Fachepremont (1000 m) et on poursuit vers le Nord pour atteindre la Roche des Vieux Chevaux (894 m).

Du sommet surplombant le Lac de Longemer, on rebrousse chemin pour rejoindre la piste à l’Est du Lac.

De là, on poursuit vers le Sud-Ouest pour rejoindre le point de départ.

Philippe

Remarques

• Le site de Lispach fait partie des zones Natura 2000 évoquées dans le dossier consacré à la flore de montagne.

• Il abrite une flore typique des tourbières, notamment la Droséra à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), une plante carnivore.

• Pour une plaquette explicative consacrée à la Tourbière de Lispach, c’est ici.

• Et pour d’autres photos illustrant cette sortie, c’est .

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour des Cirques Glaciaires des Vosges

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Nature et montagne / 123Gravir

123Gravir est association sans but lucratif qui vise à promouvoir auprès du plus grand nombre la montagne sous ses multiples facettes. Les itinéraires décrits en rando, raquette et alpinisme se situent principalement dans un grand quart Nord-Est de part et d'autre de la frontière : Vosges, Jura, Chablais, Haut Giffre, Aiguilles rouges, Mont-Blanc, Beaufortain, Vanoise, Alpes grées, Piémont et Val (...)

Topo publié le 17 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 10 novembre 2013 à 19h16

    La visite de la "Boule du Diable" à l’est du lac fait-elle encore du "facile/familial" ?

    Histoire et Légendes.

    • Pourquoi " Vieux Chevaux " ?
      Une version parle celle de la chute dans le précipice d’un vieux cheval, appartenant au fermier de la chaume de Fachepremont. Depuis le rocher se serait appelé en patois "lè reuche do vié chevau", la roche du vieux cheval. Le cheval se disait en patois lorrain " lo chevau", donc au singulier, mais pris pour un pluriel par les locuteurs français qui ont ajouté le "X".

    La ferme ou l’élevage de renards argentés sur la chaume de FACHEPREMONT ; de 1925 à 1931, n’a laissé aucune trace, la végétation ayant fait son oeuvre.

    A noter que La Chaume de Fachepremont a été un site de parachutages de nuit pour le 4ème groupement de maquis des Vosges pendant le dernier conflit mondial. Son code : "la truite mange des sauterelles".

    • La boule du diable.
      Des garçons de Gérardmer et de La Bresse s’étaient retrouvés sur la Chaume de Fachepremont. pour jouer aux quilles. Un viellard inconnu se présenta, prétendant se nommer Tanas et voulut participer au jeu. Excellent joueur, et les parties étant intéressées, les jeunes furent vite délestés du contenu de leur bourse.
      Ils convinrent alors de jouer leur âme, ce que Tanas accepta. Ayant à nouveau perdu, Tanas fit signer un parchemin à chacun, les engageant ainsi à lui abandonner leur âme après leur mort.
      Rendez-vous fut pour le dimanche suivant pour une revanche, les joueurs devant restituer le parchemin à Tanas s’ils perdaient à nouveau. De retour à Gérardmer et à La Bresse, les jeunes allèrent voir leurs curés respectifs, qui virent immédiatement le nom de Satan dans Tanas. Un plan fut alors élaboré.
      L’un d’eux s’appelait Colas Georgel, qui joua le premier : huit quilles abattues. Tanas lança après avec une telle force que la boule ne s’arrêta qu’à un quart de lieue, à l’endroit donc nommé depuis "Boule du Diable", faisant tomber au passage neuf quilles.
      Ayant gagné, Tanas réclama le parchemin. Colas Georgel lui répondit qu’il l’avait collé sur la cible, mais que la boule lancée par Tanas avec tant de force avait anéanti le contrat.
      Le diable entra dans une violente colère, mais une jeune fille qui avait accompagné les garçons l’aspergea d’eau bénite donnée par le curé. Satan disparut sur le champ.
      Depuis, les soirs d’orage, il revient à Fachepremont s’entraîner, au cas ou il pourrait faire de nouvelles victimes, avec des boules de feu (éclairs) et de granit (tonnerre).

    Endroit donc à absolument déconseiller en cas d’orage.

  • par Le 10 novembre 2013 à 19h33

    Merci Hereme pour ces commentaires. La Boule du Diable est également facile d’accès mais, située en pleine forêt à un carrefour de chemins, son intérêt paraît limité, du moins si on se réfère au belvédère plongeant sur le lac de Longemer et a fortiori à la tourbière flottante ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !