Traversée de Belledonne de Chamrousse (1650m) à Fond de France (1089m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
3450m
Durée :
3 jours et plus

Traversée de la partie Sud du massif de Belledonne, nombreux lacs au programme, un glacier en voie de disparition, quelques bouquetins et marmottes, la brume pour un dépaysement total, un pur bonheur. – Auteur :

Accès

De Grenoble se diriger sur Uriage, puis Chamrousse 1650 départ au pied du télésiège du col de la Balme.

Pour le retour prévoir un jeu de voitures.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • AVIS PERSONNEL : randonnée de difficulté moyenne si l’on se réfère aux critères généralement admis. Pour bons marcheurs capables de s’orienter hors balisage. Certains passages peuvent s’avérer délicats selon la météo.

J1 : Chamrousse (1650m) - Refuge de La Pra (2109m) - Lac Merlat

  • D+ : 850m
  • D- : 530m
  • Balisage : Blanc/Rouge ; panneaux.

Etape courte : initialement le grand Colon était au programme la pluie et le brouillard sur le sommet ont fait que seul l’aller/retour au lac Merlat a été réalisé.

Départ du Recoin direction le col de la Balme et les lacs Roberts contournés par le sud.

Ce sera une étape "lacs" : successivement le GR 549 nous promène vers les lacs Léama, Bernard, Longet, Claret dans une ambiance brumeuse de début d’automne.

La traversée des tourbières, enveloppées dans la brume est totalement déroutante. Landes ? Montagnes ? Toundra ? L’imagination fait le reste.

Arrivé au refuge de La Pra la pluie s’installe, une accalmie permet un aller/retour au lac Merlat niché sous le Grand Colon.

Marche à pas feutrés pour éviter les petites grenouilles rousses qui sautent dans tous les sens, elles sont partout : sur le sentier, dans l’herbe, et je n’ose imaginer la vision de mes godillots s’abattant sur elles.

Refuge de La Pra

J2 : Refuge de la Pra (2109m) - Col de Freydane (2645m) - Refuge Jean Collet (1960m)

  • D+ : 850m
  • D- : 800m
  • Balisage : Jaune, Blanc/Rouge ancien GR , panneaux, cairns.

Du refuge rejoindre le col de La Pra prendre sur la droite le sentier qui mène aux lacs du Doménon. Après avoir dépassé le lac du Grand Doménon se diriger vers un rognon rocheux, à son niveau laisser sur la droite l’itinéraire menant à la Croix de Belledonne.

Continuer à vue en direction du Col de Freydane (2645m), (rester sur la gauche) que l’on atteint par une sente peu visible (ex GR).

Au col suivre les cairns, rejoindre la sente, raide, qui descend sur la gauche et rejoint le replat au-dessus du lac Blanc : on retrouve le balisage Rouge/Blanc de l’ancien GR.

Suivre le sentier qui longe le lac, rejoindre le refuge Jean Collet par un sentier descendant puis à flanc. (balisage Jaune et Rouge/Blanc).

La brume qui s’était dispersée est à nouveau présente masquant la vallée, et le refuge, perché comme un fortin sur son replat, apparaît au tout dernier moment, fantomatique.

Refuge Jean Collet

J3 : Refuge Jean Collet (1960m) - Brèche de la Roche Fendue (2483m) - Gîte les Favets - Le Rivier d’Allemond (1250m)

  • D+ : 720m
  • D- : 1130m
  • Balisage : Jaune, cairns, ronds rouges à la Brèche de Roche Fendue.

Du refuge (panneau) suivre le GR en direction du col de la Mine de Fer.

Montée tranquille dans l’alpage sous le regard de bouquetins perchés sur les crêtes ensoleillées alors que la brume se disperse dans le vallon.

Au col abandonner le balisage GR, suivre sur la droite les cairns qui font slalomer à travers le pierrier.

Après une courte descente la montée se précise parmi des blocs puis dans la caillasse.

Arrivé au sommet de la brèche (panneau) suivre sur la droite la direction du Rivier d’Allemond. Présence de cairns puis d’un balisage ronds rouges (les bleus mènent au Pas de la Coche).

Descente plus ou moins raide dans un pierrier puis un sentier plus confortable (passage de petits névés).

Descente en ramasse, avant goût de la saison à venir !

Passer sous les Trois Laux, rejoindre la stèle Mallory (2040m) (panneau) et le sentier balisé jaune qui descend aux Roncières poursuivre sur le chemin, rejoindre le gîte.

Stèle Mallory (descendre pour la documentation !)

Gîte les Favets

J4 : Les Favets (1250m) - Refuge des 7 Laux (2135m)

  • D+ : 1050m

Suivre la route du col du Glandon sur 1km200 environ, rejoindre sur la gauche l’ancienne route (panneau) Suivre le balisage Jaune/rouge GR tour des 7 Laux, Se référer au
Topo de Julien

Peu après le lac de la Corne plutôt que de suivre le GR, partir à vue sur la droite à la découverte des nombreux petits lacs (2300m) (baignade, apnée improbable et vivifiante !) situés en partie sous le Pic de l’Agnelin, revenir de même sur le col des 7 Laux pour retrouver à travers l’alpage le GR, puis direction le refuge.

Refuge des 7 Laux

Il est possible de descendre directement sur Fond de France ou de passer la nuit au refuge pour apprécier la cuisine créative et appréciée de Simon le gardien.

J5 : Refuge des 7 Laux (2135m) Font de France (1089m)

  • D- : 1046m

Au choix : par le Cul de la Vieille glissant ce jour, agrémenté de gelée blanche ou par les Deux Ruisseaux.

Dernière modification : 16 octobre 2018
Traversée de Belledonne

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 18 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 18 septembre 2014 à 22h00

    Coucou Joëlle, la 61 ième photo c’est le Lac de la Sagne. Premier des 7 Laux après la petite mare. Non ?

  • par Le 18 septembre 2014 à 22h07

    Exacte, je me suis un peu mélangée dans les photos après avoir éliminé le premier !

  • par Le 2 novembre 2014 à 10h03

    Une très belle traversée que nous avons également fait il y a quelques années en mode bivouac. Particulièrement intéressant dans ce massif de Belledonne ou les lacs se succèdent. D’ailleurs, Joëlle, bravo pour la baignade qui, à priori, n’était pas qu’une seule petite "trempette" ;-)
    On attend la suite de la Traversée du massif dans sa partie Nord ! ;-)

  • par Le 2 novembre 2014 à 15h37

    Bonjour Galipette.
    Une récapitulation des drames aériens dans l’Isère, dont celui de Mallory :

    http://drames-aeriens.voila.net/isere2.pdf

    et deux images (crédit Nicole Thiemonge) :
    http://www.panoramio.com/photo/42393682?source=wapi&referrer=kh.google.com
    http://www.panoramio.com/photo/42427258?source=wapi&referrer=kh.google.com

    Trafford Leigh-Mallory était le frère cadet de l’alpiniste George Mallory, disparu dans l’Himalaya en 1924.

    Une anecdote : Au cours d’un exercice de simulation d’attaque qu’il supervisait, non seulement les bombardiers allemands ne furent pas interceptés, mais les aérodromes de Kenley et de Biggin Hill furent bombardés alors que les chasseurs étaient toujours au sol. Interrogé par sa hiérarchie sur cet échec, celui-ci répondit "Je ferai mieux la prochaine fois" (Vincent Orange, Dowding of Fighter Command — Victor of the battle of Britain, Grub Street, London, 2008).

    Ce qui rappelle le style de la célèbre réponse proférée par son frère, à la question "pourquoi gravir l’Everest ?" : "parce qu’il est là".

  • par Le 2 novembre 2014 à 20h43

    Hereme : merci pour tes informations.
    Vince :Par expérience le bivouac est très attrayant et permet beaucoup plus de liberté, mon dos ayant ses limites de portage je le laisse aux jeunes. Quoique si j’envisage de faire le nord il va falloir revoir la question ! j’ai tout l’hiver pour trouver des équipiers robustes...

  • par Le 10 août 2015 à 13h32

    Bravo et merci pour le topo de la traversée de Belledonne que j ai pu effectuée avec mon fils la 4° semaine de juillet. Nous avons simplement apporté un petit plus en réalisant la montée à la Croix de Belledonne avant de franchir le col de Freydane. La rallonge valait le détour même s’il restait encore du chemin avant Jean Collet ! Nous avons également modifié la dernière étape en redescendant au Rivier d Allemont par le col de la Vache pour des raisons pratiques dues au rapatriement à Allemont. Superbe rando avec des souvenirs plein la tête !

  • par Le 10 août 2015 à 14h24

    Merci, c’est toujours sympa d’avoir un retour, effectivement la Croix de Belledonne vaut le détours.

  • par AdèleLe 25 juillet 2016 à 13h11

    Bonjour !
    Nous allons réaliser peu ou prou cette randonnée avec mon compagnon en août, en bivouaquant. Tout d’abord, merci pour toutes ces infos !
    Je me demande, que signifie le niveau de difficulté "moyen" ? Il s’agit bien de randonnée simple, sans besoin de cordes, etc ? D’autre part, pensez-vous que nous aurons besoin de crampons ?
    Merci :)

  • par Le 25 juillet 2016 à 16h08

    Il s’agit d’une randonnée classique faite sans équipement particulier, sur sentiers le plus souvent balisés, balisage demandant parfois de l’attention : descente de la brèche de Roche Fendue vers le Rivier d’Allemont (où nous avons eu à l’époque début septembre/14) quelques plaques de neige ; quant au glacier de Freydane il se contourne par un sentier bien marqué. Bonne rando. Vous pouvez si besoin me contacter par MP.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !