Sortie du 26 octobre 2017 par valverco Grotte et Pas de Pabro

Autour de la Grande Cournouse, par des passages à flanc de falaises, tels que le Pas de l'Allier et couloir du Pas de Pabro. Visite de la Grotte de Pabro

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Le sentier du Pas de l’Allier a subi quelques coulées de caillasses, mais pas du tout infranchissables. Le Pas de Pabro effectuer à la descente, mérite une autre visite mais à la montée cette fois-ci. Le ciel restera clair toute la journée avec une douceur estivale en ce 26/10/2017.

Récit de la sortie

Participants : Jacques, Jean-Claude, Sarah et Gérard, Jelsie berger malinois femelle gardé par Sarah, et moi-même.

Mercredi 25/10 au soir, j’appelle Jean-Claude pour lui rappeler que le week-end du 28/29/10 je suis travaillant, et donc je zappe la sortie prévue ce samedi 28 au Pas de l’Aronde en Chartreuse.

Il me propose une sortie ce jeudi, ayant que ce jour de repos cette semaine et la météo est prévue estivale, j’accepte cette rando. On fixe le rendez-vous à 8h30 au Col de Méselier au-dessus de Châtelus.

7h00 je pars de Veurey-Voroize, le jour se lève à peine, je prends la direction de Valence. Je rentre dans le village de Saint-Gervais pour passer par le Col de Roméyère. Fermée travaux, je redescends sur la D.1532 et passe par Saint-Romans.

8h15 le jour s’est levé, j’attends sur le petit parking du Col le reste des participants sans être sûr des volontaires. 8h30 c’est une seule voiture qui pénètre sur le parking c’est celle de Gérard, ils sont quatre.....

9h00 après la collation habituelle croissants pains au chocolat, nous prenons le sentier du Pas des Voûtes et du Pas de l’Allier. Nous montons tout à l’ombre, le soleil commence à éclairer de ces rayons la Montagne de l’Arp plus à l’ouest au-delà de la Vallée de la Vernaison.

Le sentier a subi des coulées de caillasses et n’est plus vraiment marqué sur de courtes portions. Les buis sont très atteint par la pyrale du buis. 3 chamois nous observent du haut de leur perchoir, nous débouchons tranquillement au Pas de l’Allier il est 10h40.

Le soleil éclaire désormais une grande partie de la Vernaison. Après quelques photos nous prenons la direction du Pas des Voûtes.
Nous passons par le Pas de la Chamatte, peu avant de l’atteindre nous remarquons un passage dans les buis versant Gorges de la Bourne, plus jolis que le versant Vernaison. Je parle des buis.

Une sente descend en 2 lacets contre la falaise, la longe longuement, passe des fouilles archéologiques et devant une fontaine, que je nommerai Fontaine des Voûtes marquée sur l’IGN, le sentier sort sur un large chemin au nord du Pas des Voûtes.

12h35 nous cassons la croûte au Pas des Voûtes, et nous nous concertons pour la suite de la journée, dont nous n’avons encore pas définie l’itinéraire de descente. Une famille sorti du Pas des Voûtes nous surprend pendant notre repas. Un patriarche de 80 printemps à la tête coiffée d’un grand chapeau mène la marche.

Originaire d’Autrans, ce sympathique et dynamique monsieur Paul, Tournier de son surnom nous apprend qu’il y a des vestiges d’une vieille ferme dans le coin, où un vieux siège à la Turc taillé dans une dalle est encore visible. Et que ses habitants avaient jadis creusés un tunnel pour essayer de récupérer l’eau de la Fontaine des Voûtes visité ultérieurement.

Ce monsieur nous guide dans le tunnel, toutes frontales allumées, jusqu’à son extrémité. D’une longueur de 47 mètres, d’une hauteur d’homme, d’une largeur où le croisement n’est pas permis, effectivement le bout est très humide. Nous suivons alors le chemin est trouvons les vestiges de la ferme et le siège à la Turc.

Au bout du plateau boisé, Sarah repère le cairn signalant le Pas de Pabro. Elle me fait signe de passer le premier, arf c’est très raide d’entrée. Je tiens fermement la corde suivi de Jelsie qui panique un peu. Je me pose sur une vire et l’attrape par son collier et la tire à mes pieds. Quelques caillasses dévalent le couloir, des randonneurs que je n’avais pas entendu postés plus bas me rappellent leurs présences.

Seuls Jacques Sarah et Jilsie me suivront vers la Grotte de Pabro. Nous retrouvons le Col de Méselier, en étant certain pour ma part d’avoir effectué une randonnée pleine de rebondissements et très enrichissantes de découvertes. Je programme une montée par ce versant pour atteindre la Grande Cournouse.

Nous nous séparons avec mes amis après le pot de l’amitié pris à Pont-en Royans face au Musée de l’eau.

Dernière modification : 30 octobre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 26 octobre 2017

Publiée le 29 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 30 octobre 2017 à 07h20

    Bonjour,

    La ruine et les vestiges de la ferme m’interpellent. Pourrais-tu me communiquer les coordonnées ? Depuis longtemps, je cherche l’origine et l’usage de la terrasse dans les falaises de l’à-pic du point 1096 de la Grande Cournouse. Elle est visible depuis le Pas des Voûtes (https://photos.app.goo.gl/ZGZCT26VGPjD37vr2). Pourrait-elle être justifiée par la proximité de la ferme. Monsieur Tournier pourrait le savoir et peut-être as-tu le moyen de le joindre.

    Cordialement

  • par Le 30 octobre 2017 à 12h33

    Bonjour Gérard, je n’ai pas de coordonnées de l’emplacement de la ferme, cela dit elle est très facile à trouver. Du Pas des Voûtes, tu descends à gauche le large chemin, tu laisses dans le coude le départ cairné de la sente longeant la falaise vers les fouilles archéologiques et la fontaine. Peu après un chemin part à droite en légère descente, tu fais environ 100/150 mètres, tu trouveras sur ta gauche les premiers vestiges, des gros blocs empilés qui vont certainement disparaître d’après Monsieur Paul. D’après ce sympathique monsieur, la terrasse servait de jardin. Désolé je n’ai pas ses coordonnées pour le joindre mais essaierais de les avoir. D’autre part si tu veux visiter le tunnel dis moi le je t’enverrais par mail le cheminement pour t’y rendre.

    patrice

  • par gerd3Le 30 octobre 2017 à 13h23

    JElsiie !!!

  • par Le 30 octobre 2017 à 13h52

    Bonjour (désolé, je ne connais pas ton prénom),

    Merci pour tes précisions, La ferme était donc dans la large combe orientée Nord, ce qui interroge un peu. Si la terrasse était un jardin, il doit exister un chemin qui y conduit (j’ai une petite idée de son départ, cela reste à vérifier). Le tunnel m’intéresse évidemment, mais je ne pense plus pouvoir m’y rendre cette année… Encore merci.

    Cordialement.

  • par Le 30 octobre 2017 à 13h57

    Patrice c’est mon prénom.

    Exactement dans la combe orientée nord Gérard. Pour le chemin j’ai ma petite idée aussi. Le tunnel est dans le coin également !

    patrice

  • par Le 30 octobre 2017 à 13h59

    Merci Patrice, à bientôt.

  • par PhilippeLe 29 août 2018 à 21h25

    Bonjour
    J’ai fais la rando de la grotte et le pas de Pabro...et sûr le plateau je n’ai pas cherché la vielle ferme et encore moins le tunnel creusé. ...j’ai juste longé la falaise jusqu’à la fontaine , j’ai même trouvé avant la fontaine , une sente avec une ancienne conduite en direction de la fontaine ...mais pas de tunnel
    Pourrais tu me situer à peu près ce tunnel ....
    Merci et bonne rando

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !