Pic de l’Agnelin (2740m et 2714m) par le Vallon de l’Âne Sortie du 31 octobre 2017

Sortie réalisée le 31 octobre 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Le col de l'Agnelin (2638m) est une petite dépression entre le Pic des Eustaches (2782m) à sa gauche et le Pic d'Agnelin (2740m) à sa droite qui nous ouvre une belle fenêtre sur les lacs des 7 Laux.

Conditions météo

Météo : grand beau ! Températures clémentes, terrain sec
Balisage : marquage rond jaune, ancien et peu visible
Cairns disséminés
Participants : Sylvie, Bellino

Récit de la sortie

Variante : Nous avons associé les 2 randos d’Alain (col et pic de l’Agnelin) et Aude (lac de l’Âne ) pour réaliser une boucle et en déviant après le lac de l’Âne sur la crête à sa gauche.

Départ : Parking du Pont Rieu Claret (1770m) jusqu’au col de l’Agnelin (2638m) en passant par le lac de l’Âne (2417m) et descente par l’itinéraire de montée d’Alain au départ du muret ou nous retrouvons la route du barrage de Grand maison que nous remontons pour le retour au parking du Pont Rieu Claret.

9h30 nous traversons le pont sous un petit 4° avec un ciel azuréen et nous nous engageons dans le sentier en rive droite du torrent.

La montée s’effectue dans le silence ponctué par le son de mes chaussures et Sylvie notre ’’croqueuse de dénivelé’’ déjà bien en avance donne la cadence, dans cette sente aux alternances de montées, replats, herbes et rochers.

S’offre à nous un superbe panorama sur la retenue d’eau de Grand ’Maison et les sommets des Grandes Rousses.

Non loin de la brèche du Buyant (2200m) nous faisons fuir un petit groupe de chamois qui s’empressent de basculer dans la pente à l’abri de nos regards.

La courte descente de la brèche exposée dans l’ombre, nécessite notre vigilance sur les plaques de neige gelées. au pied de la brèche la sente remonte vers le lac de l’Âne.

Petite pause thé et photos au lac ou nous décidons de remonter la crête en direction du pic des Eustaches (2788m) pour rejoindre le col des Agnelins (2638m) ; la montée se fait dans des blocs et rares névés ; arrivés au fond du cirque nous entamons une longue traversée pour rejoindre le col de l’Agnelin.

Descente du col ( après avoir joui d’une vue magnifique sur le massif et les lacs des 7 Laux ), sur le petit lac sans nom au dessus du lac de L’Âne ou nous décidons de faire une longue pause casse-croûte.

Nous reprenons avec regret la descente en passant par le cairn en forme de croix qui domine le lac de l’Âne pour reprendre la sente du matin jusqu’au pied de la brèche de Buyant que nous délaissons pour le couloir pierreux qui descend vers la bergerie.

Dans l’alpage déserté par les moutons au-dessus de la bergerie une harde de chamois broute dans l’ombre de l’autre côté du torrent ; de notre côté encore ensoleillé et dans les rochers un groupe de bouquetins dont certains ont des boucles d’oreille rouge ou jaune, perchés sur un gros rocher se mesurent par quelques coups de corne.

Nous rejoignons sur notre gauche le sentier balcon qui nous offre de belles vues dans la lumière déclinante pour arriver au muret le long de la route du barrage décrit par Alain.

Du muret ou nos pieds retrouvent le bitume nous remontons la route jusqu’au point de départ le parking du Pont de Rieu Claret dans l’ombre à cette heure (16h30).

Dernière modification : 2 novembre 2017