Sortie du 1er novembre 2017 par Piou04 La Grande Séolane (2909m) par le Col d’Allos

Une variante par rapport au topo : le départ se faisant à la station de La Foux d'Allos (1800m) et non pas au Col d'Allos (2250m) ce qui rajoute un peu de dénivelé (1370m au total) et donc un peu d'effort.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau temps le matin, légèrement voilé l’après-midi. Terrain sec.
Heure de départ : 8h.
Heure au sommet : 11h.
Heure de retour : 15h.
Temps total : 7h (en comptant les pauses et le casse-croûte).

Récit de la sortie

Perso, je me suis garé en centre station. Pour éviter de marcher sur la route, je vous conseille de monter le plus haut possible en voiture et de vous garer au niveau des derniers immeubles (beau parking à droite en montant).

Prendre un large chemin en terre orienté Nord-Nord Est, passer près des deux retenues d’eau et pousser jusqu’à la cabane de Sestrière.

À partir de la cabane, privilégier le chemin plutôt que la piste, il est nettement plus agréable.

Arrivé au Col de Sestrière, l’itinéraire se calque sur celui du topo.

Vous pourrez remarquer sur les photos qu’il n’y avait plus de neige dans "Lou Chiminet".

En cette année 2017 désespéramment sèche, les belles couleurs vert et bleu des photos du topo ont été remplacées par des teintes plus orangées !

Je tenais moi aussi à mettre en garde les candidats à l’ascension du sommet Sud : il ne s’agit pas ici d’un simple sentier exposé mais d’un passage alpin où les risques de chute sont réels et potentiellement mortels. La roche est bonne, les prises sont franches, le niveau de difficulté n’est pas élevé mais le "gaz" est là et ça change tout !
Je n’ai personnellement pas été gêné mais je connais de nombreux randonneurs qui n’auraient pas essayé ou, pire, qui se seraient retrouvés bloqués par la peur dans le passage délicat !
À réserver donc aux personnes habituées !

Dernière modification : 3 novembre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Bas alpin de naissance, j'ai toujours parcouru les montagnes alentours pour promener. Puis est venu le temps de l'escalade (les grès d'Annot, le Verdon, les Calanques, Buoux). Je ne grimpe plus depuis plusieurs années. Au début des années 2010, je me suis (re)mis à la rando et ce n'est que du bonheur !

Randonnée réalisée le 1er novembre 2017

Publiée le 3 novembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 8 novembre 2017 à 18h56

    bonne idée que de varier l’itinéraire ! c’est vrai qu’on a connu une période de grande sécheresse assez chaude, pas étonnant que le couloir soit complètement dégagé. Effectivement une mise en garde concernant le sommet Sud n’est pas superflue. Si vous voulez rester sur de la randonnée "classique", limitez-vous au sommet Nord et son superbe panorama !

  • par Le 9 novembre 2017 à 18h56

    Bonsoir Marc,

    En fait, je voulais partir du Col d’Allos comme sur le topo. La veille de la rando, un ami m’a dit qu’il y avait 5km de crête depuis le Col d’Allos jusqu’au Col de Sestrière et que je pourrais partir de la station de La Foux. J’ai cru qu’il voulait me dire que c’était plus court mais en fait non, c’est un peu plus long et avec un peu plus de deniv !!!
    En montant "lou chiminet", je me demandais s’il n’était pas plus facile de le faire avec le névé qu’à sec ? Qu’en penses-tu ?

  • par Le 9 novembre 2017 à 21h08

    Bonsoir,

    eh bien, je n’en ai aucune idée :) j’ai fait la grimpette avec le névé en plein milieu, et n’étant pas équipé d’autre chose que de chaussures de marche, je suis monté dans les creux entre le bord du névé et les parois. Avec des crampons, peut-être que c’est en effet plus simple avec de la neige qui accroche bien... A plusieurs en tous cas, c’est mieux de prévoir un casque, voire une longueur de corde pour assurer les moins à l’aise.

  • par Le 11 novembre 2017 à 11h13

    Bonjour Marc,
    effectivement, je pensais bien que du matériel spécifique (crampons, piolet) soit indispensable pour monter sur le névé !
    Finalement, monter sur les bords du névé ne devait pas être aussi évident que ça, non ?

  • par Le 11 novembre 2017 à 12h59

    perso je n’ai pas trouvé que l’ascension soit très difficile, maintenant il est possible que la difficulté soit très variable dans ce couloir d’éboulis, d’une saison à l’autre, voire d’un jour sur l’autre

  • par Le 13 août 2018 à 22h49

    Super cette rando... j’étais passé sous la grande Séolane à la même époque, peut-être le même wkend vu les photos similaires que j’ai. C’était juste un peu plus couvert et le vent se levait alors j’avais pris la décision de ne pas monter. En tous cas ces couleurs automnales m’avaient régalé 😀
    Je faisais la traversée Prads-Haute-Bleone > Les Thuiles.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !