Grande Séolane (2909m - 2892m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1260m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée sur une superbe montagne isolée, ceinturée de barres rocheuses. Plusieurs itinéraires sont possibles, celui-ci est très direct. A une première partie dans les prairies, succède une seconde partie dans le grandiose versant Nord de la montagne.

Accès

  • De Barcelonnette, prendre la route du Col d’Allos. La route franchit un pont à 1671 m dans un virage serré. 500 m plus loin elle franchit un autre pont. Le parking se situe 50 m à droite sous le départ du télésiège des Ubaguets, près des chalets des Agneliers Bas.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3540OT
  • Tracé IGN
  • Départ : 1700m
  • Sommet Sud : 2892m
  • Sommet Nord 2909m
  • Heure de départ : 6h00
  • Sommet Sud : 8h45
  • Sommet Nord : 9h00
  • Distance : 12,5 Km

La Grande Séolane

De la route, déjà, la Grande Séolane apparait imposante, majestueuse, "la Grande"..., elle mérite bien son nom.

Il est difficile d’imaginer que ces roches sédimentaires formées à la fin du Crétacé, sont des nappes de charriage qui ont glissées depuis la Haute Ubaye, sur plusieurs kilomètres.

La brèche entre les deux sommets

Suivre la large piste qui, après un virage à droite, passe sous le téléski. La piste traverse le torrent et passe au-dessus des chalets des Agneliers Hauts. La piste monte en lacets sous le téléski. Peu après l’arrivée de ce dernier, la piste se dirige vers l’Ouest, puis après un virage, devient enfin un sentier qui monte au Nord-Ouest jusqu’au Col des Thuiles à 2376m, au pied de La Grande Séolane. Il reste 530 mètres de dénivelée dans le versant Nord de la montagne, 530 mètres de régal pur.

Au Col des Thuiles, une grosse flèche indique le passage dans la barre rocheuse direction Sud. La barre franchie, suivre le balisage jaune parfois espacé, qui serpente dans une direction Sud-Ouest pour contourner les divers ressauts. Vers 2720m on arrive en bordure du plateau, vers une première brèche, c’est la cheminée que je prendrai à la descente. Gravir une pente d’éboulis et passer sous le sommet Sud pour contourner une barre rocheuse et redescendre un peu pour atteindre un petit replat. Celui-ci dominant les barres rocheuses.

Gagner la large brèche entre les 2 sommets .

Le Sommet Nord (2909m)

Suivre la trace qui gravit une pente d’éboulis débouche sur le plateau supérieur. On gagne le sommet par une sente de rocaille et d’herbe rase.

Vaste panorama 360° sur la Haute-Provence et le bassin de Barcelonnette.

Le Sommet Sud (2892m)

Descendre du sommet Nord par le même itinéraire jusqu’à la brèche entre les deux sommets. Des vires, puis une rampe étroite mènent à l’arête finale, courte mais aérienne. Le sommet Sud à 2892m est d’un accès moins aisé que le sommet principal.

Retour

Retourner jusqu’à la première brèche vers la crête.

Ensuite, deux options :

  • descendre par l’itinéraire de montée jusqu’au Col des Thuiles.
  • descendre la belle cheminée "Lou Chiminet" raide et escarpée, demandant un peu d’habitude dans ce genre de terrain. Au pied de la cheminée, descendre vers le nord-est pour récupérer une sente peu marquée qui se dirige vers le Nord. Dès que l’on aperçoit cette sente, la rejoindre en coupant dans les éboulis et la suivre jusqu’au Col des Thuiles où l’on retrouve l’itinéraire de montée.
Dernière modification : 16 mai 2018
Grand Cheval de Bois (2838m) par le col d’Allos

La carte du topo « Grande Séolane (2909m - 2892m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Grande Séolane (2909m - 2892m) »

La Grande Séolane. La Grande Séolane au lever du Soleil. Col des Thuiles. La montée après la barre rocheuse. Brumes matinales Dans la face : le sommet Sud. Elles poussent aussi sur les rochers . Dans la face : le sommet Nord. Le sommet Sud. Le sommet Nord. Le Sommet Nord. La Tête de l'Estrop. Le sommet Sud, vu du sommet Nord. Tracé Google Earth