Sortie du 21 octobre 2017 par Mr L Sommet des Rousses (2978m)

Sommet culminant de la commune de Séez, peu fréquenté, avec un final plutôt aérien, réservé aux randonneurs expérimentés et/ou à la recherche de sensations fortes.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps beau à très beau, sol non gelé, sec, pas de neige, conditions idéales.
Rando à éviter en conditions humides. Sur la partie finale, toute glissade est interdite.
À plusieurs pour une sécurité garantie, un bout de corde est le bienvenu.

Récit de la sortie

C’est avec peu de fierté, que j’avoue avoir mis trois tentatives à arriver au bout de cette rando. Qui, selon les conditions, est limite de l’alpinisme.
La première sortie ayant été avortée, car un passage très exposé m’a fait peur, la deuxième pour cause de mauvais temps (pluie et brouillard), lors du final.

La troisième tentative fut donc la bonne.

Après un départ tardif, un peu au-dessous de l’hospice du Petit Saint-Bernard, j’arrive au pied du sommet des Rousses environ 1h15 plus tard.
Jusqu’au Passage des Trois Moines, il s’agit plutôt d’une rando tranquille. Bien que la pente se redresse bien après le Lac Sans Fond (2457m).

Une fois passé le Passage des Trois Moines, cela commence à se corser, la pente devient franchement raide, le cheminement est continuellement quelques mètres au-dessus d’un à-pic. Autant dire que toute chute serait sans doute fatale. C’est pourquoi un bout de corde peut s’avérer sécurisant... mais en solo, il faut compter sur la prudence. Le cheminement n’est pas compliqué en soi, mais engagé.

Lors de ma première tentative, un peu repoussé par ce vide, j’ai tenté de monter plus proche de l’arête, une très mauvaise idée. Le chemin le plus facile est celui qui longe le vide.

Ayant donc déjà effectué deux tentatives, j’arrive facilement aux 3/4 de l’ascension.

Après quelque "pas d’escalade", j’arrive à l’antécime, satisfait d’en avoir enfin terminé avec les grosses difficultés. Le reste de l’ascension est peu engagé. Il y a un peu de redescente, puis arrive la montée au sommet, facile, comparée au reste de l’ascension.

Je profite au sommet de la vue panoramique, non mécontent d’avoir réussi ce sommet qui m’a donné du fil à retordre et m’a donné quelques sensations fortes !

À titre indicatif > Temps de montée : 2h30

Dernière modification : 10 décembre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 21 octobre 2017

Publiée le 10 décembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !