Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Nuages en matinée avec vent de sud-ouest assez fort du col au sommet.

Récit de la sortie

Les images

Au départ de cette sortie il y avait l’idée de faire l’arête nord du Sirac, mais les conditions météo m’ont fait renoncer à cette course pas évidente et qui peut être aléatoire au point de bivouaquer dedans.

Mais l’idée de monter à Vallonpierre avec les "crapules" se raffermit et même la Pucette est partante... un miracle qu’il faut matérialiser !

Aussi, vers 8h00, nous prenons la route du Valgaudemar, et après avoir retrouvé le sentier du Ministre, nous nous élevons le long de la Séveraisse par une belle chaleur. Les forces obscures sont toujours prêtes à sévir, elles essayeront de nous faire renoncer par le biais des semelles des chaussures de la Pucette qui se décollent simultanément au bout d’une heure de marche. Mais un guerrier stellaire était également à nos côtés et j’avais pris deux paires de chaussures basses, dont une neuve à tester pour le compte du fameux site [http://test-materiel-outdoor.fr/]. Enfin bref, on réussit à changer de chaussures comme sur un stand de formule 1 et je laisse les vieilles et foutues sous un cairn pour les retrouver à la descente.
La montée à Vallonpierre est vraiment cool avec des lacets confortables dans un cadre verdoyant (sauf pour la crapule qui a un début de sciatique). Nous arrivons heureux au bord du lac et du refuge. Soirée sympa dans cette ambiance rando plutôt décontractée.

Debout à 6h20 pour un départ à 7h15, nous montons facilement au col en passant quelques petits couloirs de neige. Le vent nous accompagne sur la crête pour donner un peu de sensations à la Pucette pour son premier sommet Alpin. Belle vue sur l’Olan, la Cime du Vallon, et le magnifique Pic des Aupillous. Descente facile avec le magnifique spectacle d’un chamois qui nous montre comment franchir les pentes au galop. Quelques marmottes discrètes à proximité de leur trou.

De retour au refuge, et après un bon café, nous partons pour la traversée vers Chabournéou. C’est pour moi le plus beau moment de la journée avec un sentier en balcon qui cherchait la tangente des glaciers, il y a encore peu. Quelques petits pas où il faut poser les mains et une belle approche du refuge de Chabournéou dans un décor verdoyant de face nord...

Puis c’est la descente au parking, pas franchement longue mais écrasée de chaleur par cette journée particulièrement chaude.

Pic de Vallonpierre, 2741m, bravo la Pucette !

Dernière modification : 5 août 2013

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : test-materiel-outdoor

Après toutes ces années, ces sommets, ces partages, comment expliquer mon attirance continue vers les cimes ?... leur beauté éprouvée, leur dureté aussi, la souffrance et la joie mêlée... Comment expliquer la force de cette attraction ?... Et si c'était pour l'amour, la liberté ?

Randonnée réalisée le 28 juillet 2013

Publiée le 5 août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !